23/09/2019

Apprends d'où tu viens pour savoir où tu vas

C'est sans doute bien d'apprendre à nos jeunes comment se servir de la technologie, d'Internet, et profiter des filières high-tech pour s'offrir un avenir...

Mais un petit soldat au service du grand Capital n'est pas juste un pion sur la carte d'un grand patron. C'est d'abord un être humain qui doit être formé dès son enfance et apprendre d'où il vient pour savoir où il va et surtout comment il y va et pourquoi il y va.

Le mondialisme a tué l'Histoire et la Géographie. Les droits humains se sont étendus à perpétuité en théorie mais en pratique nous voyons le retour aux dictatures, l'Etat autoritaire et arbitraire, et dans tous les clans politiques s'installent une sorte de police de la pensée pure qui exclue automatiquement celle ou celui qui semble "déviant".

De l'extrême-gauche à l'extrême droite en passant par le macronisme, tout le monde s'exclut parmi et lance des anathèmes sur les autres camps politiques.

Mais qui connaît encore un peu l'Histoire et la Géographie mouvante des peuples? Mais qui s'attache à connaître d'où nous venons? Et que fait l'école, le lycée, l'université pour former nos jeunes sur le temps long, le temps passé, le temps qui ne rapporte pas d'argent mais qui peut rapporter beaucoup quant à nos connaissances et surtout nos façons de faire face aux migrations, aux malaises des gens de souche qui n'ont pas demandé cette pression migratoire, aux gens de peu et de labeur qui bien souvent pensent à leur porte-monnaie qui s'appauvrit sous les contraintes de l'ultra-libéralisme mais qui ne s'intéressent pas vraiment aux causes de leurs malaises et surtout à leur haine de l'Autre, celui qui vient "bouffer" leur pain et leurs impôts à travers les politiques d'accueil plus ou moins efficaces et volontaires.

On ne peut pas falsifier l'Histoire. On ne peut qu'être ignorant soit par désintérêt du fait historique soit parce que les sciences et l'archéologie ont encore des énigmes non résolues sous la dent. Les idéologies pervertissent parfois l'Histoire pour l'éclairer à la lumière de leur propre bannière. Mais les sciences finissent toujours par rendre une certaine justice à la vérité historique.

Ci-dessous, je vous donne une lecture à lire. Un billet paru dans le Figaro il y a 7 ans. Est-ce mieux sous la présidence Macron? La France conduit sa jeunesse à un très grand désastre si elle n'offre plus aux millions d'élèves l'enseignement rigoureux, archéologique, et scientifique de son histoire passée très lointaine ou plus récente.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/24/01016-...

 

Vercingétorix - Louis XVI : Le coin de médaille qui intrigue

Je vous ai déjà présenté un coin de monnaie inédit qui ne se retrouve nulle part sur le Web ni même sa ou ses médailles censées avoir été frappées à partir de ce coin.

L'objet en question représente à la fois la reproduction du visage de Louis XVI de 1792 tirée de la pièce de 30 sols, le visage de Vercingétorix aux cheveux bouclés tirée d'un aureus (pièce en or) original, et le même visage mais casqué de Vercingétorix tiré probablement d'une monnaie. Cependant, celles que j'ai pu voir sur le Net, si elles ont bien l'aspect du visage représenté, ne montre pas l'armure ni le torque (collier) que portent le chef des guerriers gaulois sur le coin. De plus le visage ici n'est pas légendé au contraire des monnaies retrouvées.

Si ce coin a été réalisé par un artisan, en quelle occasion l'a-t-il créé? Pour qui? Etait-ce une commande? Pourquoi aucune référence et aucune médaille retrouvées sur Internet? A-t-il été réalisé avant la mort du roi, mort étonnante d'un roi tout-puissant stoïque, voir héroïque, comme un héros révolutionnaire, digne d'une légende gauloise telle que Vercingétorix.

« Arrivé au pied de la guillotine, Louis XVI considéra un instant les instruments de son supplice et demanda à Sanson si les tambours s’arrêteraient de battre. Il s’avança pour parler. On cria aux bourreaux de faire leur devoir. Pendant qu’on lui mettait les sangles, il s’écria : “Peuple, je meurs innocent !”. Ensuite, se tournant vers ses bourreaux, Louis XVI déclara : “Messieurs, je suis innocent de tout ce dont on m'inculpe. Je souhaite que mon sang puisse cimenter le bonheur des Français.” https://fr.wikipedia.org/wiki/Ex%C3%A9cution_de_Louis_XVI

Cette dernière phrase du roi signe l'état de grâce et de sacrifice du monarque et de sa très haute tenue symbolique. Le roi meurt sous la pression révolutionnaire mais il souhaite tout le bonheur à ce même peuple qui ne l'aurait pas compris. Il veut toujours un peuple soudé, une nation debout, un destin commun pour la France.

Louis XVI était-il, malgré sa timidité et son manque d'autorité qui lui ont finalement coûté la vie, un bon roi, un roi populaire, et finalement le dernier des rois aussi légendaire que le premier des rois, Vercingétorix?

C'est à son époque que la France voit renaître de ses cendres l'Histoire des ancêtres français, les tribus gauloises, les fameuses tribus réfractaires chères à Emmanuel Macron.

Et chose formidable que j'ai retrouvée sur Internet, c'est en 1786, soit quelques années avant la mort du roi, que Pierre Laureau, écuyer du comte d'Artois frère de Louis XVI, futur Charles X https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_X 

innove en faisant remonté l'Histoire de France de plusieurs siècles avant le roi franc, fondateur de la monarchie régnante, avec son "Histoire de France avant Clovis". Voir ici:

https://books.google.ch/books?id=8n5NCwAAQBAJ&pg=PT10...

Donc, en résumé, Vercingétorix ressuscite d'entre les morts à jamais oubliés et rentre alors vraiment en scène dans l'Histoire de France par la famille royale en place. Le Gaulois réfractaire devient l'archétype du héros français, peuple de France qui exécutera par la guillotine son bon roi passionné d'archéologie par l'intermédiaire de son frère. 

Et donc, grâce à ce texte, je peux comprendre pourquoi l'existence d'un tel coin, coin qui a pu être créé et réalisé en réaction immédiate de la disparition du roi en classant alors Louis XVI à la même hauteur de tragédie française que la reddition gauloise face à César de Vercingétorix puis l'assassinat de ce dernier à Rome sous la pression du Sénat romain.

Le Comte d'Artois en était-il le commanditaire? Quelqu'un d'autre de la famille royale a-t-il demandé la réalisation d'une médaille souvenir? Et pourquoi aucune médaille ne semble jamais avoir frappée de ce coin? Ou ont-elle toutes disparues mystérieusement?

Ce coin est unique. Et bien des mystères l'entourent encore.

Les images de ce fameux coin retrouvé par notre chasseur de trésor providentiel du côté du Doubs, peut-être... J'attends toujours un contact de quelque part...Est-ce que je vivrais sur Mars sans aucun lien avec la communauté terrestre, Monsieur Quick & Flutsch? Une petite vidéo marrante pour Vigousse termine ce poste.

20190921_234931.jpg

 

20190921_234512.jpg

 

20190921_234546.jpg

 

20190921_234758.jpg

 

20190921_234647.jpg