02/10/2019

Art moderne ou art celtique?

Dans la vie, il faut s'attendre à tout...et parfois surtout au pire. Quant au meilleur, il faut savoir en profiter quand il est présent.

Face à la trahison de ceux et celles qu'on aime, devant les escrocs qui ont ruiné nos existences et celles de nos familles, face au silence de celles et ceux qu'on croyait être des gens de bien mais s'avèrent pour nous des gens qui nous montrent leur mépris ou leur indifférence, il faut être doué d'un esprit de résistance et de résilience hors du commun.

L'envie de disparaître à jamais, le désir de la mort devient alors plus fort que la pulsion de vie. Mais on s'accroche pour soi d'abord parce qu'on aimerait finalement triompher de la défaite et ensuite pour les autres, notre famille, nos enfants qui nous aiment et que nous laisserions dans l'incompréhension et la souffrance atroce.

Pourquoi on accorde tous les droits à certains êtres humains et qu'on attribue tous les torts à d'autres en les maintenant à distance et en les condamnant au silence et à la non-réponse? Impossible d'y répondre quand on vit soi-même cette situation absurde. Kafka es-tu là. Je t'écoute.

Pour oublier un peu, on tente parfois une échappatoire et on se lance dans l'art, on devient artiste de soi, poète, explorateur, plus amoureux encore de la vie.

Parmi les pièces rapportées de notre vieux monsieur qui a passé sa vie à brasser les billets de banque et à se balader dans nos champs et nos forêts à la chasse de trésors antiques, il y en a deux qui sont particulièrement originales. A première vue, on pourrait se dire que c'est de l'art moderne, volontairement provocateur, fait pour agiter les consciences.

Dans le premier cas, il s'agit d'une main faisant le poing avec une barre à l'intérieur. Une main qui se termine au poignet par une tige pareille à un clou. Quelle est sa signification profonde? Juste un élément décoratif? Enfoncer le clou à toutes celles et tous ceux incapables de résistance, de révolte, d'humanité devant les injustices flagrantes de notre monde. S'il y a signification à donner, ce serait celle là. Donc j'ai donné le nom de "Résistance" à cet objet.

Le second objet est encore plus étrange. A première vue, on dirait un amas de ferraille tordue. Et puis de plus près, on constate que l'objet a été conçu et voulu par un artiste-sculpteur. En quelle occasion? Pourquoi et pour qui? L'énigme est totale mais l'objet intrigue vraiment. Celui là, je l'ai baptisé "Charlie Chaplin" pour son côté tragique et burlesque. On dirait un guerrier celte condamné et corseté par son peuple. Un druide poète helvète qu'on a bâillonné à l'arbre pendant que le peuple fait bombance... Je vous laisse deviner la vraie identité de "Charlie Chaplin".

C'est pas vraiment difficile.

 

Résistance 

 

20191002_000207.jpg

 

20191002_000305.jpg

 

Charlie Chaplin

 

20191001_234648.jpg

 

20191001_234840.jpg

 

20191001_235005.jpg

 

20191001_2350055.jpg

 

Les commentaires sont fermés.