06/10/2019

Salvan et Cheiry, le transit vers Sirius, et la folie sectaire

Quand on veut être l'élite élue, que l'on veut que notre dieu soit le dieu suprême, le seul vrai dieu, celui qui sait et dicte la loi, celui qui guide, exige obéissance jusqu'à la folie, punit par la mort le dissident ou la dissidence, on a à faire à une secte apocalyptique, suicidaire, et mortellement dangereuse pour les êtres humains qui vivent dans son environnement ou qui sont les victimes de l'obscurantisme, de l'aveuglement, du fanatisme des gens de cette secte.

J'écris cela pour mes soeurs et frères musulmans et musulmanes dogmatiques qui à force de suivre les préceptes du Coran à la lettre, n'acceptent aucune critique du même livre ni de son Prophète, donc de la personne responsable directement de ses écrits coraniques qui se disait investi de la personne d'Allah au nom de toute l'Humanité et pour la nuit des temps. 

C'est une tragique erreur que de croire que Dieu a parlé à un homme durant quelques années seulement, qu'Il se serait tu avant le Prophète et qu'Il n'aurait plus donné de ses nouvelles après la mort de celui-ci.

Vouloir se croire l'élu ou l'élue à l'élection d'un paradis extra-terrestre en semant la mort et la dévastation sur Terre est une escroquerie, un tragique aveuglement, un fascisme intime, et une coupable hérésie envers la source d'inspiration spirituelle donnée à n'importe quel être humain habitant cette Terre. Si il y a plus Grand que nous, seul l'Amour est plus grand qu'un simple être humain. 

Je fais partie des êtres humains. Je suis un parmi la multitude et ma vision du monde m'appartient. Je peux la partager avec tous et toutes. Je ne peux l'imposer à personne. Et au contraire, je dois exiger de chacun et chacune d'exercer son esprit critique, de ne jamais céder à un lavage de cerveau fait par des gens avides de pouvoir et de domination sur d'autres êtres humains.

Se chercher un sens à l'existence participe à sa propre recherche spirituelle ici bas et après la mort. Ne jamais adhérer à un courant philosophique ou spirituel sectaire qui ne laisse pas de place à l'ouverture et la contestation en son sein.

Aimer plutôt que haïr, s'ouvrir plutôt que s'enfermer, aller vers l'autre même si l'autre ne veut pas faire le pas d'aller vers soi, chercher à comprendre les différences et finalement accepter d'être Autre et pourtant de la même espèce que n'importe quel humain.

Si les élites veulent continuer à se mettre au-dessus du peuple; si les élites acceptent de se croire plus importantes et qu'elles accordent trop d'importance à des docteurs de la foi qui propagent des idéologies folles et suicidaires, alors notre monde ne peut plus être sauvé.

Accepter de dire que nous n'avons pas rencontré l'Être Parfait et que nous ne sommes l'élu d'aucun paradis à venir mais que c'est ici bas que nous avons à préparer notre finitude du mieux que l'on peut et avec l'aide de Dieu si la personne en ressent la nécessité en son fort intérieur.

En mémoire de toutes ces personnes emportées dans la folie par deux gourous-escrocs qui ont provoqué une catastrophe humaine et un désastre spirituel.