07/11/2019

Exit les Coups de Coeur de Morisod

Suicide forcé mais en douceur sur la TSR.

Notre époque ne fait guère dans la ringardise. Il faut innover, sans cesse. Créer le buzz, attirer l'attention, se montrer hyper sexy. De beaux gosses, de belles filles qui parlent gadgets électroniques, réseaux sociaux du coeur, Tinder pour les fesses et relations sans lendemain.

La jeunesse ne regarde plus la TV, vieil instrument à grand-papa. La jeunesse n'écoute plus la radio, vieil instrument à grand-maman. La jeunesse participe, échange, s'implique, pose des vidéo sur You Tube, donne de son argent à une action participative pour un site végane ou pour sauver les bébés phoques sans banquise (ah non. ça c'est ringard. C'était la BB pas encore facho qui faisait ça. Aujourd'hui c'est plutôt l'ours polaire l'animal emblématique de la banquise. Plus gros, plus costaud, plus visible bien que le blanc sur blanc ça ne tache pas vraiment. Un ours rouge de sang sur fond de banquise, ça buzzerait mieux les start-uppers).

La jeunesse se fait la malle. Elle ne rentre plus dans la case des vieux. En d'autres temps, d'autres lieux, les vieux étaient la mémoire, la sagesse, celles et ceux qui ont un certain savoir pour le redistribuer aux plus jeunes en toute gratuité et en toute humanité. Aujourd'hui, les vieux ça occupe le terrain inutilement, c'est plein de fric planqué à la banque ce qui énerve les jeunes qui sauraient tellement bien dépenser ce fric en fêtes orgiaques et en voyages culturels ou alors c'est plein de vieux tellement pauvres qu'ils n'ont plus aucun intérêt aux yeux des jeunes ayant pour habitude que les gens importants, genre Trump ou Poutine, soient milliardaires mais surtout pas pauvres même si les pauvres retraité-e-s écrivent encore assez bien le Français ce qui est forcément ringard aux yeux des jeunes qui adorent écrire en langues des signes...Il faudrait d'ailleurs qu'Apple et Samsung songe à mettre les émoticones des pharaons. Cela ferait fureur d'apprendre la langue que seul les archéologues sont capables de déchiffrer aujourd'hui. Et ça ferait brancher écolo de savoir écrire comme Cléopâtre, Nefertiti, ou Akhaneton avec des serpents, des oiseaux, et des chats.

Mais je m'éloigne des Coups de Coeur de Morisod, le gars Sweet People qui passe chaque année dans notre restaurant  pour se croquer un risotto à la meule ou autre machin à l'italienne. Il ne me connaît pas. Donc pas de risque de lui faire de la publicité dont il n'a plus besoin ou de faire de la pub à notre patron qui n'en a plus besoin non plus.

Pourquoi casser une émission qui plaît aux anciens? Pourquoi toujours plus de foot impérial avec des jeunes footeux pourris gâtés jusqu'à la moelle épinière et toujours moins de divertissement ringard tellement ceux qui font ou regardent les Coups de Coeur sont souvent des vieux de 50 ans et plus, des vieilles gloires de la télé et des téléspectateur, téléspectatrices, qui ont des cheveux blancs?

Je ne suis pas spécialement fan de Morisod. Il m'est arrivé de regarder ses émissions pourtant. Tout simplement parce que le gars dégage de la chaleur humaine, de la convivialité, de la simplicité. Tellement éloigné des artifices de la beauté actuelle où il faut être parfait, parfaite, lisse et sans aspérité, poupées et mannequins de vitrines qui donnent à voir une plastique parfaite mais qui ne parle guère en langue humaine. Algorithmes de notre jeunesse qui se produit et nous parle à travers des shows télévisés comme un smartphone nous donne la direction ou répond à notre question sans laisser la possibilité de rentrer dans une conversation chargée d'émotion humaine. De même lors de relations sexuelles où l'immédiateté du plaisir supplante la durée de la relation dans le temps. Être séducteur, être séductrice jusqu'au bout des ongles. Et tant pis s'il n'en reste rien de plus qu'un souvenir très fugace de cette rencontre conclue au corps à corps comme deux soldats à la quête de la petite mort... 

Parce que les sentiments sont devenus ringards. Parce que l'amour et l'amitié durent entre le temps de se coucher sur le lit et de le quitter plus ou moins satisfait de l'orgasme obtenu. Parce que rien ni personne ne veut devenir ringard, planqué avec sa femme et ses gosses, les repas de Noël interminables en famille, ce qui est bien évidemment ringard et hors de propos pour une jeunesse qui roule à tombeau ouvert dans son propre vide existentiel.

Alain Morisod  a été remercié pour ne pas dire foutu à la porte de TSR. Il est vieux. Il est hors du temps actuel. Démodé, les vieux et les vieilles occupaient pourtant l'écran et s'identifiaient à son émission du samedi comme on peut s'identifier à un accroche-coeurs.

Les vieux n'existent pas. Ils sont juste là pour payer la redevance et pour voter en sa faveur quand il faut et au bon moment. C'est une blague de la TSR. Heureusement que la redevance ne s'appelle plus Billag.

Mais comme je ne suis qu'un vieux stratège ringard et sans armée populaire, ce billet ne remplira une fois de plus qu'un vide existentiel pour des lecteurs et lectrices fantômes qui n'alimentent pas très souvent de leurs commentaires mes prestations hors-normes...et hors du temps de la jeunesse. 

 

 

Les commentaires sont fermés.