11/11/2019

Tu regardes ailleurs

Quand ton coeur

ne trouve pas l'ouverture

tu regardes ailleurs

pour oublier la torture.

 

Le monde désire vivre ensemble

mais au final

c'est la désunion et l'innommable,

venin de la haine,

discours de la division,

idéologies mortelles.

 

Je vois des humains

qui veulent en finir

avec les discours de la discorde,

de la désunion, et de la guerre.

Je vois que tout n'est pas perdu

mais je ne sais pas

si l'amour peut triompher

de ces mots monstrueux,

de ces actes barbares,

de ce désir de détenir la vérité

pour dominer et écraser le différent,

celui qui vit autrement,

celle qui pense autrement,

ceux qui veulent justes

rester eux-mêmes

en terre de liberté

sans devoir justifier

pourquoi ils sont comme cela

plutôt que comme ceci.

 

Désir de domination.

Désir de soumettre l'autre.

Désir de pureté idéologique

et victoire du Mal à la fin.

 

Tu veux mais tu peux pas.

Tu veux mais rien n'y fait.

La porte est fermée.

Et tu ne sauras jamais pourquoi

ils te font ce procès du silence

au pays de la liberté.

 

20160714_13230999999999.png

Autoportrait d'un Helvète à la Grosse Tête

 

 

Les commentaires sont fermés.