01/03/2020

Confinement

En chambre d'isolement

je rêve de te faire l'amour

malgré ce drôle de confinement.

Mon virus d'amour se propage

sur tout ton corps

et sème son épidémie

sur ton épiderme en chaleur.

Je suis à toi.

Ne l'oublie pas.

C'est la plus merveilleuse

des sensations.

 

Oh oui, bébé,

je suis ton état d'urgence,

ta divine contagion.

 

Nous sommes légions.

Nous sommes des millions

et nous allons envahir le monde

de notre amour.

 

 

2020-02-29 16.37.2111.png

Deux femmes dans un bus à Téhéran

(d'après une photo originale de l'agence Reuters)

 

2020-02-29 16.37.211111.png

 

 

2020-02-29 16.37.211.png

 

 

2020-02-29 16.34.499.png

 

Les commentaires sont fermés.