12/03/2020

Donald Trump a supprimé Obamacare, il a maintenant Coronafirst

Le plus grand risque du développement de l'épidémie en Amérique de la COVID-19 ce n'est pas la Chine ou l'Europe, c'est le système américain de privatisation de l'assurance et de la non couverture fédérale de tous les citoyens et citoyennes.

Ne rejetez pas la faute sur des ennemis extérieurs. Nous sommes tous atteints par cet ennemi extérieur qu'est le Corona virus. Concentrez-vous sur votre principal ennemi intérieur, celui qui fait que dans le pays le plus développé au monde le système de défense numéro 1 d'un pays c'est la bonne santé de toute citoyenne et citoyen et par là une bonne couverture en cas de maladie. En Suisse, nous sommes bien placés pour savoir cela. Quelqu'un qui a beaucoup de peine à assumer sa franchise en cas de maladie aura beaucoup plus de chance de ne pas rendre visite à un médecin en cas de "grippounette" et combattra sa maladie par une simple prise de Dafalgan ou de Néocitran sans se préoccuper outre mesure de l'éventuelle contagion qu'il peut provoquer autour de lui. Le citoyen de base avec un petit salaire pense d'abord au coût avant les risques potentiels (aggravation vers une pneumonie et autres complications possibles) encourus sur sa santé et l'exposition de sa maladie pour les autres. La mauvaise couverture ou une couverture très partielle de la maladie entraîne de lourdes conséquences pour la santé de la personne et la santé publique en cas d'épidémies potentiellement dangereuses comme ce corona actuel.

Et comme en Amérique, la couverture maladie c'est du chacun pour soi et bien cela laisse la porte ouverte à la pire des catastrophes humaines et économiques pour la grande Amérique.

Sorry Monsieur Donald Trump. Vous avez voulu supprimer Obamacare, vous avez maintenant Coronafirst qui coûtera probablement bien plus cher à l'Amérique que si vous aviez suivi le chemin tracé par Obama.

Prenez vos responsabilités, Monsieur le Président Trump, au lieu d'être lâche et de rejeter la responsabilité sur les Européens ou les Chinois.

L'Amérique cachait son propre quart monde aux yeux du monde. Il est maintenant en train de lui exploser à la gueule à travers cette pandémie mondiale. Et pourtant, les milliards coulaient jusqu'ici à flot en Amérique.

 

 

Les commentaires sont fermés.