15/03/2020

Monsieur Berset: tout le monde à la maison!

Notre premier dimanche de température saisonnière où il fait bon se prendre un bain de soleil coïncide avec l'urgence du corona virus.

Il n'y a plus un seul jour à perdre pour la Suisse. Tout semble tellement tranquille alors que le séisme virale atteint une magnitude de 7 sur l'échelle de la pandémie pour la Suisse.

Nous devenons, jour après jour, l'épicentre mondiale de la pandémie. Chaque minute de perdue sur une annonce des autorités proclamant l'état d'urgence sera d'autant plus dur pour notre pays de se relever. Il faut tous se mettre "a casa" comme l'Italie avec des prescriptions drastiques pour que nous nous relevions, avec une certaine probabilité de réussite, d'ici deux mois terribles pour tout le monde. Il faut mettre l'armée et la police à disposition du pays pour assurer l'ordre et le contrôle des restrictions qui seront ce soir ou demain édictées par la Confédération. Nous ne pouvons plus attendre. Il en va de l'avenir de notre pays, de l'Europe, et des gens qui l'habitent.

Merci de lire avec le plus grand sérieux ce message bienveillant pour notre population helvétique. La panique ne sert à rien. La zénitude c'est de prévoir la catastrophe et de rester tranquille et responsable face aux évènements futures qui vont nous tomber sur la tête pour ces deux prochains mois au moins.

P.S. D'un commun accord entre patron et employés, notre entreprise de restauration ferme dès ce soir sans attendre les prescriptions de la Confédération et malgré le fait que nous avions encore du travail en relative suffisance pour notre patron.

 

Les commentaires sont fermés.