21/03/2020

Apprendre la légende de Sekhmet à nos enfants

Par ces temps de coronavirus planétaire, il serait bien que nos sociétés parlent aussi de notre façon d'organiser le monde et nos sociétés humaines et pas seulement d'économie, toujours de l'économie, de notre angoisse naturelle à manquer d'argent pour survivre.

Il est bien normal que nous nous occupions de tout cela. Mais peut-être que les médias pourraient aussi profiter de faire réfléchir les gens et instruire nos enfants sur le devenir de notre Terre et les légendes anciennes surtout après les manifestations en faveur du climat et le mouvement MeToo.

Il y a une légende qui devrait fasciner plus que toute autre. Celle concernant Sekhmet, la puissante déesse égyptienne, fille de Râ le dieu Soleil, maîtresse des maladies infectieuses qui va agir, sur ordre de son père, contre les humains pour cause de leur trop grande corruption.

Elle use de ses dons maléfiques ou bénéfiques (elle est aussi la protectrice du foyer et de la famille) et lance sa terrible maladie à la fin de l'année (tiens tiens quelle coïncidence troublante avec la réalité de Wuhan) et agit sur les âmes avec grande fascination sur le peuple égyptien. A la fois douce, maternelle, protectrice, elle protège les enfants et les familles contre la maladie mais elle détruit en même temps la société en obéissant aux ordres divins de son père.

Le but, évidemment, n'est pas de rentrer dans une folie religieuse et dévote qui n'a pas lieu d'être. Le but, c'est de sensibiliser nos enfants et les gens sur notre façon d'agir sur notre planète, dans nos relations, dans nos rapports de domination-soumission, ainsi que notre façon de nous comporter face au règne animal, végétal, et minéral.

Je donne ici deux liens. A vous d'en chercher peut-être d'autres si cela vous intéresse. Nos enfants ont soif de savoir ce qui nous arrive. Peut-être que la mythologie, les dieux et les déesses peuvent aussi entrer dans notre quotidien pour trouver quelques explications disons mystiques à la catastrophe. Avec l'art, le recours à la mythologie peut être notre salut dans le futur. D'ailleurs les plus grands artistes du monde, anciens comme modernes, ont souvent eu recours à la mythologie égyptienne, grecques, romaines, ainsi qu'à tous les mythes qui entourent nos religions modernes, à travers leurs oeuvres fantastiques.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/12/08/pourquo...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sekhmet

Très étonnant, cette chanson a été crée en octobre 2019, parlant du retour de Sekhmet, notre déesse-mère à tête de lionne...

2018-07-16 15.41.0555.png

Le Guerrier de Sekhmet

 

20180619_075532.JPG

Le Trésor des Dieux tombé dans ma cuisine professionnelle

il n'y a pas si longtemps que ça sans que je lâche mes casseroles...

A gauche: tétradrachme de Ptolémée V.

Au centre: bague à tête de lionne représentant Sekhmet.

A droite: statère de Carie représentant Iris ou Niké la déesse ailée.

Origine de ce trésor fabuleux inconnu...

 

 

Les commentaires sont fermés.