28/03/2020

Eviter la parano et les solutions irréalistes

Tout d'abord, il faut se souvenir que nous sommes tous et toutes mortelles. La vie et la mort forment un couple indissociable l'un de l'autre. Il nous faut donc apprivoiser ce couple et le prendre en ami plutôt que d'avoir une terreur absolue de celle qui viendra nous faucher un jour ou l'autre.

Combattre efficacement un virus potentiellement mortel ne peut se faire qui si nous le regardons droit dans les yeux et avec sang froid en maîtrisant notre peur qui crée des réactions de panique et de parano nous entraînant vers un plus grand désastre.

Certaines personnes présentent sur Internet des connaissances scientifiques apparentes concernant Covid-19. Elles disent peut-être juste mais il faudrait les confronter à d'autres personnes de science pour savoir si elles sont dans la vérité ou si l'on peut douter sérieusement de leur science infuse...

Une personne, du haut de son chalet suisse, je suppose, vivant quelque part sur notre territoire donc, propose une authentique quarantaine (c'est-à-dire 40 jours de confinement total à l'échelle de la planète) pour tuer le virus disant, au passage, que c'est la seule solution de réussite car ce virus reviendra par vagues et que la 2ème vague réinfectera les personnes qui ont développé la maladie en pénétrant par une autre porte. Ce qui provoquera des arrêts cardiaques, entre autres conséquences, en amenant une infection encore plus virulente et une hécatombe de morts puisque la réaction du patient à Covid-19 sera d'autant plus puissante en retour.

C'est le principe du: on ne vaccine pas une personne qui a eu la tuberculose parce qu'alors elle réagirait tellement violemment au vaccin qu'elle pourrait en mourir.

Si Covid-19 est certainement diabolique et qu'il est potentiellement capable de pénétrer nos cellules par différentes portes, nous n'avons cependant pas la possibilité de faire respecter un confinement strict et absolu durant 40 jours pour toute la planète. C'est complètement irréaliste à bien des égards. Sur une maquette, on peut très bien l'expliquer scientifiquement et réussir à tuer le virus. Dans la réalité du monde, c'est bien entendu impossible. Et tout le monde le sait d'évidence.

Ce qu'il faut donc c'est bien de freiner la progression du virus, trouver des remèdes efficaces, et créer un vaccin. Et plus encore développer des politiques d'entraides, de solidarités entre les personnes et les pays. C'est notre seule chance de réussir à sortir de cette guerre mondiale et repartir dans une Civilisation qui aura été totalement transformée et qui sera alors bien plus humaine, plus solidaire, et en bonne intelligence avec la nature et le climat.

La Covid-19 nous aura alors complètement changé humainement parlant et il y aura certainement un mort célèbre dans l'affaire: l'ultra-libéralisme. Je n'irai pas à son enterrement et surtout je me réjouirai avec les humains de la disparition de ce monstre économique, cette gorgone, qui nous rendait trop égoïstes, esclaves d'une idéologie folle ayant poussé l'Humanité au bord du gouffre.

C'est donc cela que les Capitaines et les états-majors de la planète doivent avoir en tête comme objectif prioritaire en même temps que la lutte contre Covid-19. Modifier la trajectoire de notre Titanic mondial pour éviter l'iceberg qui nous ferait disparaître corps et âmes avec des solutions simplistes, dogmatiques, irréalistes qui ajouteraient de la parano et de la catastrophe à la catastrophe.

 

 

Les commentaires sont fermés.