04/04/2020

Les cobayes de l'Afrique

Il manquait plus que ça!

Nous avions déjà droit à des "sales Français colonialistes, retournez chez vous avec votre coronavirus. Vous nous apportez toutes vos merdes putes de merde" sur les réseaux sociaux.

Et il a suffi que deux membres du corps médical idiots et cons jusqu'à la fin devisent effectivement avec ce petit air franchouillard et parisien qui ferait de la France le nombril du monde bien au-dessus de toutes les autres nations et continents de la planète pour mettre le feu à l'Afrique.

Une histoire d'expérience autour du vaccin BCG, connu et maîtrisé depuis un siècle tout de même, pour savoir si un renforcement de nos défenses immunitaires pourrait se faire réellement en se vaccinant avec ce vaccin prévu à la base pour lutter contre la tuberculose et d'autres maladies.

Le feu est allumé et ne s'éteindra pas. Les Africains sont au courant à travers les réseaux sociaux et des stars du sport mondial. De plus, de très nombreux enfants de l'Afrique noire sont vaccinés depuis longtemps avec le BCG qui prend du coup des allures d'agent empoisonneur potentiel au sein de populations mal informées et prêtes à suivre les semeurs de haine et de racisme.

L'expérience du BCG est pourtant effectuée en parallèle en Australie, et même en France. Mais quand deux super cons (représentant aux yeux de certains Africains, eux-mêmes très racistes envers les Blancs, tous les Français et toutes les Françaises...) deviennent les protagonistes d'une polémique mondiale, cela doit nous rendre très tristes sur la nature humaine profonde.

Avec ce genre de personnes, nous perdrons la guerre faite au virus. Comme déjà commenté sur ma page Facebook, si le BCG s'avère être une arme efficace et reconnue dans la lutte contre Covid-19, il est relativement difficile à produire à très large échelle. Et comme le BCG est beaucoup produit pour vacciner les enfants africains, une autre polémique géante surviendra si les Européens se font vacciner à tour de bras et que les doses prévues aux enfants d'Afrique ne sont plus distribués à la même échelle là-bas. Ces deux connards ont d'ores et déjà tué une piste prometteuse qui aurait pu nous donner une chance de lutter efficacement contre SARS-COV2. Quant à ceux qui relaient ces propos merdiques pour généraliser et tenir des propos haineux contre les Français et les blancs en général, qu'ils sachent qu'ils ne font pas mieux que ces deux abrutis qui ne devraient plus avoir le droit d'exercer leur job durant un certain temps.

Une sanction pour ces deux imbéciles, Monsieur Macron s'il vous plaît. Ce genre de propos inacceptables et irresponsables de deux personnes du corps médical n'a pas lieu d'être en temps normal. Ils le sont d'autant moins en période de pandémie mondiale.

https://www.lematin.ch/sports/football/afrique-nest-terra...

"Si je ne m'abuse, Pasteur n'avait pas non plus exactement fini les tests de son vaccin quand il inocula la rage à Joseph Meister"

Cette phrase est de Charlélie Couture. Le chanteur a frôlé la mort en contractant la Covid-19. Les vaccins sont le plus souvent des sauveurs s'ils sont bien dosés et administrés. Dans de rares cas, ils peuvent générer des complications. Alors prendre le BCG pour un ennemi créé par des sales blancs pour tuer des cobayes africains est également d'une bêtise abyssale.

 

Les commentaires sont fermés.