06/04/2020

Quand une ophtalmologue russe ouvre les yeux.

Les pouvoirs autoritaires ont et auront toujours leurs adeptes.

Le maître du Kremlin, comme le maître de Pékin ou de Washington, savent parfaitement distiller information et désinformation, manipuler et magnétiser les foules en usant le fouet contre les contestataires et les cadeaux de la corruption à ceux qui ont fait allégeance et servent à toutes les sauces, même les moins ragoutantes et criminelles, le pouvoir en place.

Anastasia Vasilieva était une ophtalmologue admiratrice de Vladimir Poutine il y a encore peu de temps. Mais elle a appris à ouvrir les yeux sur la nature réelle de "son" Président.

A trop vouloir regarder les dinosaures dans le parc d'attraction et à admirer leur puissance, on finit par se faire dévorer par eux sans avoir jamais eu l'idée de les transformer et de les figer pour l'éternité en statue de sel.

Si les peuples et les médias ne se rassemblaient plus religieusement autour de ce genre de personnages primitifs bien que parfois aussi très cultivés comme Poutine ou Xi Jinping, on pourrait commencer à construire un autre monde...où les dinosaures ne nous écraseraient plus sous leurs grosses pattes sanguinolentes. Il nous faut assurément des King Kong élus démocratiquement mettant fin au règne planétaire des dinosaures grâce à leur humanité, leur authenticité, et leur vérité intime.

Mais avec des si, on mettrait Vladimir et tous les autres tyranosaures en bouteille pour le Musée Grévin.

https://www.letemps.ch/monde/une-syndicaliste-lutte-contr...

 

Les commentaires sont fermés.