09/04/2020

Confinement Pascal

Au soir du 25ème jour du confinement, il y eut un grand éclair dans le ciel et les fidèles lecteurs virent soudain la Grande Faucheuse s'approcher de leurs visages.

Il furent saisis de terreur mais le miraculé chercha à les rassurer et répondit aux quelques disciples affolés: n'ayez pas peur. Ce Corona est une épreuve envoyée par mon père afin que vous deveniez plus sages et surtout plus proche de cette belle Terre que vous habitez.

Une lectrice interrogea vertement le blogueur: "Mais qui es-tu donc pour oser parler ainsi?" Une autre jeta: "Sale blasphémateur, tu brûlera en enfer!"

Le miraculé se mit à sourire et ajouta: "Je suis juste un enfant de la nature né normalement de ma mère et de mon père. Comme vous toutes et vous tous. Rien d'autre".

Un autre hurla: "Mais ne peux-tu vraiment rien faire contre ce p... de Covid toi le miraculé qui prétend que c'est ton père qui a foutu le bordel sur la Terre?"

Le blogueur répondit: "Ma mère s'occupe personnellement de mon père et le prive de sexe jusqu'à ce que ce foutu Covid libère la place. Je te dis pas la torture pour lui. Perso, je ne peux rien faire de plus que t'offrir mes billets sur cette plate-forme pour que tu en fasses ce que bon te semble. Je n'ai aucun pouvoir sauf celui d'écrire et de réfléchir."

Une femme demanda: "Mais qu'est-ce que cette chevelure sur ta tête, ô noble blogueur?"

Le miraculé répondit: "J'ai mis mes poumons sur mon crâne en guise de cheveux, mes poumons qui ont été atteints par une pneumonie dont je ne sais si Covid en est le responsable. Cependant, je t'affirme que j'ai été très mal durant quelques jours. Mon père m'a presque fait crever pour que je connaisse le mal qui envahit la poitrine de mes soeurs et frères. Tu vois le genre."

"Et pourquoi te présentes-tu comme cela en cette période de Pâques?" questionna encore la jeune fille

"Juste pour m'amuser et vous faire rire un petit peu. C'est un petit délire dans ma grande solitude"

"Ah ben c'est pas avec des clowns comme toi qu'on va être sauvé de cette saloperie." cria dépité un lecteur qui pensait avoir trouvé son maître.

"Tu prends ce que tu veux de mon enseignement. Je ne suis pas un gourou ni un faiseur de religion. Je suis juste un homme qui pense et essaye d'apporter un peu d'amour à notre humanité." dit le miraculé d'une voix très douce.

Pendant ce temps, un photographe chanceux qui se tenait parmi la foule, prit ses quelques clichés assez extraordinaires en souvenir de cette fête pascale pas comme les autres.

 

20200409_1530544.jpg

La foule fut d'abord saisie d'effroi.

Il lui sembla que la mort venait la chercher

et que la fin du monde arrivait.

 

20200409_153054.jpg

Le Chevalier de l'Apocalypse.

 

 

20200409_1527288.jpg

La foule vit alors apparaître l'incroyable linceul du blogueur

et fut rassurée sur ses intentions messianiques (bois, faits la fête, et trouve-toi une copine, un copain de jeu après le confinement)

 

20200409_1520344.jpg

Le blogueur leur apparut alors dans tout son délire créatif

planté là au milieu de son Mont Sinaï (armoire Otto's et lampe led)

 

20200409_152728.jpg

Ils furent tous et toutes frappé-e-s de stupeur puis s'en suivirent

des rires joyeux jusqu'aux plus chaudes larmes. Le blogueur avait accroché

ses poumons bien malades sur sa tête.

 

20200409_1537233.jpg

Le blogueur, l'air grave et concentré, rappela alors l'essentiel

à la façon d'un medicin man (chaman):

"Aimez-vous les uns les autres et soyez solidaires

de vos soeurs et de vos frères qui luttent sur le terrain

pour sauver vos vies en oubliant presque la leur.

Protégez-vous toutes et tous et protégez les autres

de la haine et de l'égoïsme qui guettent toutes les nations du globe."

 

 

Les commentaires sont fermés.