29/04/2020

Archéologie: le Châtelard de Bevaix, trésor oublié?

Durant cette plongée dans le Covid-19 et toutes les questions que l'on se pose sur notre avenir en tant que civilisation, il fait du bien parfois de s'échapper dans la nature et de redécouvrir son village.

J'ai la chance d'être venu habiter il y a bientôt 10 ans le village de Bevaix. Un village hélas plus connu pour ses belles résidences que pour son histoire antique.

Une voie romaine, la Vy-d'Etraz passait au coeur du village actuel. Lors de la construction de l'autoroute des fouilles archéologiques y ont été menées. Mais ce sont d'abord des vestiges celtiques qui ont été retrouvés dans ce village. Des menhirs, tout d'abord, dont le plus impressionnant est la statue-menhir de Bevaix-Treytel qui représente un mystérieux personnage mi-dieu mi-homme datant du Vème siècle avant J.-C. Les archéologues n'ont pas réussi à savoir s'il représentait un grand chef celte bien réel ou un dieu. Mais l'énigme n'a peut-être pas dit son dernier mot. Nous allons en débattre plus loin...

Des pièces de monnaies celtiques, des armes, et une tombe d'un guerrier dans le quartier des Jonchères ensuite. Et enfin le chaland gallo-romain et sa rame gouvernail trouvé à deux époques distinctes.

Vous trouverez toutes les infos nécessaires sur ces objets précieux dans les liens que je vous donne ci-dessous.

J'en viens donc au mystère qui aiguise ma curiosité: le tumulus du Châtelard qui trône au-dessus de la Pointe-du-Grain, lieu très connu des Neuchâtelois pour sa belle plage de galets.

En 1840, la colline est arasée pour y planter de la vigne. Voilà ce qu'en dit Monsieur H.Miéville dans "La Nouvelle Revue neuchâteloise":

"Une centaine de tombes (burgondes datées vers 400 après J.C. ndlr), superposées sur trois étages, parfois murées, parfois dallées ou en pleine terre ont été découvertes dans les années 1840 sur le tertre du Châtelard,au moment où le sommet de celui-ci fut abaissé d'environ 3 m dans le but d'y installer un vignoble. Le mobilier retrouvé consista alors en une épée, des garnitures de ceinture dont certaines possédaient un décor ciselé - mobilier, hélas! perdu."

https://doc.rero.ch/record/30500/files/BPUN_QT303_1998.pdf

Ce qui est très intéressant à retenir dans ce passage, outre la découverte des tombes burgondes, c'est le fait qu'il s'agit d'une fouille complètement hasardeuse et non archéologique destinée à planter de la vigne! La colline est mentionnée comme "tertre", alors que plutôt cela ressemble à un authentique tumulus celtique (c'est là que le mystère devient réel) perdant alors dans cet aplatissement trois mètres de hauteur mais personne en 1840 ni plus tard, ni même aujourd'hui, ne semble avoir été attiré par des fouilles approfondies à la base de ce tumulus donnant sur le lac de Neuchâtel. Hors, si ce tumulus est l'oeuvre de l'homme et non de la nature, il ne date bien évidemment pas de l'époque burgonde. Il pourrait bien s'agir d'un lieu sacré cachant à sa base la tombe d'un grand chef celte!

Dès lors, nous revenons ici au fameux menhir découvert un peu plus haut et ce personnage énigmatique, mais sans doute très important pour la tribu celte vivant à ce moment-là, représenté sur la pierre datant du Vème siècle avant J.C. Et plus fort encore, les Celtes ont utilisé le tumulus comme objet funéraire sacré jusque vers cette même époque pour enterrer leurs plus grands chefs reconnus avant de l'abandonner ensuite au profit de tombes plus semblables aux nôtres.

Y aurait-il donc un lieu entre le fameux personnage et le tumulus de la Pointe-du-Grain?

Question laissée aux archéologues neuchâtelois car le tumulus ne semble vraiment pas tout-à-fait naturel. Sachant que les Celtes enterraient leur chef à la base puis recouvraient la tombe d'un grand tumulus à l'image des Egyptiens protégeant le pharaon par la pyramide, aurions-nous notre Toutankhamon régional du côté de Bevaix?

Voici donc les liens et les photos du lieu.

Avis aux chasseurs de trésor. L'endroit est privé et interdit de fouilles car en zone archéologique. Seul est autorisé à fouiller le Service Cantonal d'Archéologie et sur l'autorisation des propriétaires de la terre. Comme des vignes y prospèrent d'éventuelles fouilles ne sont pas tout-à-fait à prévoir pour demain ni même, probablement, dans les années à venir...

https://www.rts.ch/decouverte/dossiers/2010/lacustres_obj...

https://www.rts.ch/decouverte/dossiers/2010/lacustres_obj...

https://books.openedition.org/pcjb/3910?lang=fr

http://arieste.over-blog.com/article-les-tumulus-70659998...

https://www.keltenpark-otzenhausen.de/fr/activites/circui...

 

20200429_091120.jpg

Tumulus du Châtelard côté lac

 

20200429_090327.jpg

Côté Nord. On voit bien sur ce cliché les 3 mètres de hauteur manquants

 

20200429_090353.jpg

 

20200429_090452.jpg

La tombe d'un grand chef celtique

est-elle enfuie au pied de ce tumulus?

Un mystère à éclaircir un jour ou l'autre...

 

Les commentaires sont fermés.