15/05/2020

D. Trump et S. Sommaruga c'est Philotia contre Xénia

 

 

Quel contraste impitoyable entre le Président des Etats-Unis et la Présidente actuelle de la Confédération suisse!

Alors que le premier se met en avant d'une façon tellement pathétique et destructrice dans la lutte contre Covid-19, entre autre, la seconde prouve chaque jour qu'elle est au service de son pays et des liens de fraternité qu'elle tisse patiemment entre elle et les citoyens et citoyennes de l'Helvétie.

"Le Temps", dans un article paru ce jour que je mets en lien ci-dessous, compare Donald Trump à Néron grâce à un tweet du président américain le montrant jouer du violon (sait-il d'ailleurs jouer du violon comme Néron savait jouer de la lyre?) qui dévoile une fois de plus toute sa personnalité narcissique et présomptueuse. Pour ma part, il me semble plus juste de le comparer au Caligula d'Albert Camus.

En effet, Donald Trump pervertit, à l'image de l'empereur romain, toutes les valeurs morales d'une nation libre et démocratique. Il envoie balader toute solidarité sur un champ de massacre communautaire où les carnassiers de la pire espèce bouffent les végétariens trop tendres. Il trucide ses liens aux politiciens et politiciennes qui osent la contradiction. Il rabaisse toutes celles et tous ceux qui s'opposent à sa politique non dans un théâtre d'attaques ciblées, polies et courtoises, où l'autre reste son égal mais dans une arène où il s'autoproclame empereur à vie et en son royaume. Le bain de sang symbolique perpétuel et la guerre des ego sont sa vraie raison de vivre et il ne peut chercher qu'ailleurs que sur la Terre la paix avec lui-même.

"Maintenant, je sais. Ce monde, tel qu'il est fait, n'est pas supportable. J'ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l'immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde." (Albert Camus, Caligula)

Le pouvoir, pour Trump, c'est à la fois un rapt brutal et un v(i)ol (prendre le trône comme on prend une femme par la chatte). Le règne de Donald Trump s'apparente bien à cette façon d'avancer en terrain conquis sans aucun consentement et sans une once d'humanité pour sa victime. Pour cela, utiliser la prise par la ruse et la brutalité, semble de la plus élémentaire des logiques pour conquérir le trône...ou la femme.

"Gouverner, c'est voler, tout le monde sait ça. Mais il y a la manière. Pour moi je volerai franchement."

Encore plus à travers ses tweets compulsifs qu'à travers ses discours, Donald Trump fait cruellement comparaison au Caligula de Camus. Il aimerait que le monde entier rigole avec lui de ses mauvais jeux de mots cyniques et dérisoires. Hors, à part son fan club imposant, personne ne rit de ses audaces verbales et tout le monde prend en horreur cette présidence à commencer par son prédécesseur, Barack Obama. Donald Trump c'est Philotia dans sa version malsaine, l'amour obsédé de soi, l'amour aveugle dans sa capacité à dominer et à hypnotiser les foules acquises à leur idole, Donald Caligula Trump.

Il en va tout autrement de notre actuelle Présidente du pays, Simonetta Sommaruga. Bien qu'au sommet de la hiérarchie politique, elle se fond dans le paysage de la citoyenneté. Elle invite, pour fêter ses 60 ans, tous les citoyennes et citoyens du pays qui sont nés la même année et le même jour qu'elle. Covid-19 aura raison de cette action populaire. Ce n'est que partie remise. Elle annonce qu'elle prend rendez-vous l'année prochaine pour honorer cette invitation collégiale et contemporaine. Seul un journaliste du Temps, Olivier Perrin, se trouvera donc à la table de Madame la Présidente en ce 14 mai 2020 (lire les deux articles du Temps en lien ci-dessous).

Simonetta Sommaruga colle bien à l'image de Xénia, l'amour de l'amitié, de la générosité, de la courtoisie. Elle aimerait partager le festin national avec toute la population du pays et non avec une coterie d'invités triés sur le volet, tous milliardaires et tous gonflés d'ego et de vanité à Mar-a-Lago, résidence secondaire de Donald Trump.

La présidente de la Confédération a joué plutôt un rôle effacé dans cette crise du coronavirus. Elle a montré l'exemple et a laissé le lead à Alain Berset pour éviter toute bataille des ego. Cela a permis au pays et à la Berne fédérale de naviguer avec une certaine zénitude à travers les tourments de l'ouragan Covid-19 alors même que les enjeux sont énormes non seulement pour notre pays mais aussi pour le monde entier.

Quand elle a ses moments de blues, elle se retire chez elle et se saisit d'une partition de J.-S. Bach.

«Quand je risque de perdre le sens de l’orientation, je me mets au piano et je joue du Bach.» dit-elle au journaliste. La confidence est belle. La forteresse fédérale dévoile sa fragilité humaine.

Parfois, Simonetta Sommaruga me rappelle ma mère. Pas de vague, pas de mise en avant de soi, un regard clair comme de l'eau de source et qui sait être autant cassant et définitif que rassurant et protecteur suivant la nécessité du moment.

La Suisse a beaucoup de chance d'avoir une telle première dame de la Confédération.

Quant à l'Amérique, elle sait ce qu'elle doit faire au mois de novembre si elle désire ne plus être dirigée par un "obsédé du suicide supérieur" qui a sans doute perdu quelque part sur la lune sa belle Mélania... Quand elle, Mélania, écrira son propre livre de la présidence, on apprendra à quel point elle a accepté de jouer le jeu des apparences jusqu'au bout pour sauver son Président de mari d'une folie encore plus meurtrière pour le pays.

Neuf mois et quelques jours. C'est le temps qui nous sépare Madame la Présidence. Le temps où ma maman me mettait au monde et Vous, Madame, le temps où vos parents vous concevais un beau jour d'août 1959.

Bon anniversaire, Madame la Présidente.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Caligula_(Camus)

https://dicocitations.lemonde.fr/reference_citation/76686...

https://www.letemps.ch/suisse/anniversaire-madame-preside...

https://www.letemps.ch/suisse/presidente-citoyenne

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mots_grecs_pour_dire_amour

https://www.letemps.ch/monde/donald-trump-neron-2020

 

Les commentaires sont fermés.