13/07/2020

David de Pury et l'humour noir

La statue de David de Pury a été vandalisée la nuit dernière.

D'emblée, je tiens à préciser que je ne suis pas dans le coup histoire d'écarter tout malentendu sur mes intentions.

C'est ce matin, de passage sur la Place Pury, que j'ai pu constater l'agression du "baron" neuchâtelois qui a tant et tant donné à sa Ville natale.

Pour beaucoup de gens, c'est une honte, un acte de barbarie, un provocation scandaleuse contre une figure locale incontournable de notre passé neuchâtelois. Pour ma part, j'estime que l'acte commis la nuit dernière est condamnable en justice mais moralement acceptable au vu du développement intellectuel de la pensée  et du métissage.

De Pury a du sang d'esclaves sur les mains qu'on veuille bien le reconnaître ou non. Il n'a jamais fait acte de repentance. Il a admis comme fait accompli que l'esclavage faisait partie des moeurs de l'époque. On ne peut donc pas l'absoudre de tout crime contre l'humanité.

Pour bien me faire comprendre, je compare cet acte de vandalisme à un acte révolutionnaire non-violent permettant d'aller plus loin dans la discussion et le changement de société. Si on compare l'acte à une oeuvre d'art vandalisé, ce qu'elle est finalement, la personne ou le collectif responsable de cet acte revendique le droit à un nouvel espace de vie au centre de Neuchâtel qui permet à chacun et chacune de se reconnaître comme citoyenne et citoyen du canton.

De Pury, aujourd'hui, ne crée plus l'unanimité. Au contraire, il divise manifestement et ne rend plus vraiment service à notre communauté. Il a participé au pillage et à l'exploitation de la main d'oeuvre noire. Difficile de le nier. Il s'est enrichi sur le dos de la soumission des Noirs en faveur des colons Blancs. On rétorquera que Christoph Blocher était pour le régime d'apartheid en Afrique du Sud et qu'il a pourtant été élu Conseiller fédéral par le peuple et le Parlement helvétique. C'est donc que l'Histoire n'a pas encore totalement banni de son panthéon les figures paternalistes, racistes, et colonialistes...

En découvrant par surprise le méfait commis envers la statue de De Pury je ne m'en suis ni réjoui ni été choqué par l'acte. Cela devait arriver. C'était dans l'air du temps.

Maintenant que l'acte de sabotage a été commis, il faut vraiment se mettre à réfléchir pour trouver un nouvel emplacement à la statue du personnage. Ceux qui ont commis cet acte ne s'arrêteront pas en chemin. La prochaine fois, si cela doit être, ce sera sans doute un acte de sabotage bien plus conséquent et dangereux. Les jeunes qui ont commis le saccage de la statue ont voulu donner un signal fort. Si le signal donné reste lettre morte de la part des autorités et de la population en général, il est à craindre que d'autres actes de vandalisme auront lieu.

Il ne faut pas céder au chantage. Mais il ne faut pas non plus fermer les yeux sur l'évolution de notre société. Nombreux et nombreuses sont les personnes qui aimeraient que David de Pury soit dégagé dans un musée (d'Art et d'Histoire?) de Neuchâtel afin de faire de cette place emblématique un nouveau symbole démocratique et d'égalité entre nous toutes et nous tous.

Comme je passais par là, j'ai pris quelques clichés de la scène du crime de lèse-majesté...et j'y ai mis quelques touches d'humour noir.

A vous d'apprécier...ou pas.

 

20200713_103038.jpg

Le diable est dans les détails. De Pury va être passé au karcher

pour le laver du sang des esclaves.

 

20200713_103018.jpg

Le diable portant sa valise et le testament en faveur de la ville de Neuchâtel. Oui, le bienfaiteur bien-aimé avait son petit côté satanique.

Cela n'enlève rien à sa contribution massive. Mais il y a un Mais gros comme un trait que l'on voudrait tiré sur son parcours d'esclavagiste.

Il faut savoir se poser les bonnes questions dérangeantes. Est-ce qu'un proxénète, qui plus est, jamais repenti exploitant la sexualité des femmes pour fonder sa grosse fortune léguée par ailleurs à sa mort à la Ville, serait le bienvenu en statue et en plein centre de la Place principale de Neuchâtel?

20200713_103631.jpg

Le diable relevant la tête des esclaves.

 

20200713_132122.JPG

Vu de profil, le rouge lui va si bien

 

2020-07-13 13.25.48.jpg

Mais attention! Un David de Pury peut en cacher un autre,

une tête d'Horus sauvant la Ville du Chaos? Egyptomanes amateurs et amatrices à vos recherches historiques.

2020-07-13 13.25.488888.jpg

C'est dépaysant n'est-il pas?

Les commentaires sont fermés.