26/08/2020

La messe républicaine et l'orgie trumpienne

Plus les bobards sont gros et plus ça marche.

Il faut reconnaître le talent à Donald Trump et sa famille d'avoir un sacré culot et de savoir mentir aussi bien qu'ils respirent face caméra.

Les champions de la fake news, des faits déformés, de la réalité alternative, se sont eux et ils dirigent hélas l'Amérique. Si le rêve américain est basé sur le mensonge et les contre-vérités alors ce n'est plus, selon mon opinion, le rêve américain mais le rêve d'une oligarchie pas mieux que les oligarchies russes, chinoises, et autres dictatures à travers le monde.

La supercherie, le cynisme le plus abouti au service de leur pouvoir, la duplicité, et à la fin le machiavélisme et la violence d'Etat pour conserver le pouvoir ne sont pas à l'image d'un rêve américain supposé être le garant de la démocratie, de l'égalité, de la liberté, et de la fraternité. Bien au contraire, tout cela représente les caractéristiques d'un Etat totalitaire qui s'accapare, par l'argent, tous les pouvoirs. De la politique, en passant par les médias, les églises (ah les églises de Dieu qu'elles sont bien pratiques pour servir le pouvoir terrestre), la culture, l'idéologie dominante et même absolue.

Non vraiment. Même Mélania Trump s'y est mise. Elle a pris goût à la Maison Blanche et aux rêves d'hégémonie de son mari. Elle pense peut-être déjà à introniser son fils Baron le moment venu au sommet de l'empire Trump. Car oui. Au final, ce ne sera plus l'Amérique et le rêve américain mais l'Empire Trump, le triomphe d'un clan qui aura mis à terre la démocratie et assassiné la vérité, la liberté, la fraternité, et l'égalité entre citoyens et citoyennes américains et américaines.

Sombre tableau. Si Donald Trump l'emporte, et il peut l'emporter par la fraude et toutes les techniques de désinformation, nous pourrons faire le deuil des démocraties et du siècle des Lumières. Tout sera fini pour des dizaines d'années voir à tout jamais. Et au final, nos démocraties modernes, comme l'antique démocratie grecque, n'auront été qu'un interlude face aux désirs d'empires toujours bien présents d'hommes manipulateurs et de femmes manipulatrices.

Sans sursaut du rêve américain, ce sera pour des décennies le cauchemar Trump et ses descendants.

Adieu le rêve américain et la liberté de vivre dans un pays ouvert, progressiste, altruiste, et plein de projets novateurs pour conduire l'Humanité vers une réalité plus désirable.

 

Les commentaires sont fermés.