27/08/2020

Ces monnaies fautées qui échappent même aux pros

Pour devenir numismate amateur, il ne faut rien de plus que de la curiosité pour les monnaies, de l'intérêt pour l'histoire de celles-ci et l'Histoire en général, de l'observation, et une furieuse envie d'aller sans cesse à la rencontre de nouvelles découvertes.

Cela tient à la fois de la chasse au trésor et de l'excitation que la monnaie (pas l'argent mais la monnaie) suscite et du désir de tenir un jour, entre ses mains, LA monnaie pas comme les autres, la rareté, l'exception, la qualité FDC (fleur de coin) ou/et la patine unique. Il y a des milliers, voir des centaines de milliers de pièces à travers le monde, cela depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, qui nous permettent de détenir dans notre collection au moins une pièce qui fait vraiment la différence d'avec les autres exemplaires de la même frappe sans pour autant qu'elle nous ait coûté un saladier d'argent pour l'obtenir.

Il est vrai. Les occasions sont rares et généralement ce sont les riches qui se taillent la part du lion dans le domaine de la numismatique.

Ci-dessous, je vous présente une de ces fameuses pièces parfois très recherchées des collectionneurs chasseurs de différences même infimes. Mais avant ça, il faut avoir osé aller au-delà de l'apparence sale, plutôt que patinée, de la pièce et ne pas craindre la perte de valeur de cette pièce parce qu'elle a une méchante entaille dans la face... Observer la pièce, la comparer à d'autres pièces de la même année et comprendre au final que vous détenez, par chance, un exemplaire unique d'une pièce fautée, la matrice de frappe sans doute qui a été grippée par un corps étranger provoquant à l'origine l'entaille nette sur la face.

J'ai observé. J'ai comparé. J'ai nettoyé la pièce simplement avec un chiffon doux. La crasse est partie. La monnaie s'avère finalement être une monnaie de qualité superbe à non-circulée en dehors de l'entaille. Et surtout, les inscriptions, divisés en trois sections, sur la tranche sont en partie décalées. Chose que je n'ai lu nulle part dans les anomalies reconnues des pros et trouvées sur les monnaies helvètes. Au final, une pièce unique qui à échapper aux pros d'une grande maison spécialisée dans la vente des monnaies, monnaie que j'ai obtenue pour un très bon prix. En latin, la légende de la face: DOMINUS PROVIDEBIT. Le Seigneur pourvoira. Dans le cas de ce fr.5.-- 1923, exemplaire unique pour cause d'anomalie à la frappe, on ne peut mieux dire. Apparemment personne n'avait vu et entendu parler de cette pièce fautée avant mes propres observations...

 

Voici les photos de cette monnaie unique pour le plaisir des numismates amateurs... et professionnels. La tranche est comparée à une autre monnaie frappée standard de la même année.

 

20200827_1548266.jpg

Dans le cercle rouge, l'entaille nette sous le I et le C.

A noter que la mèche de cheveux en forme de vague

sur la tête du berger n'appartient qu'à l'année 1923.

Un look sympa qui enlève un peu à l'austérité de notre fameuse tête de berger que tout le monde connaît.

 

20200827_154909.jpg

Entaille précise et nette, patine noire à la base de l'entaille.

 

20200827_154212.jpg

DOMINUS *** puis le décalage entre la section 1 et la section 2, la pièce du dessus est la pièce fautée

 

20200827_154112.jpg

PROVIDEBIT puis le décalage est rétabli dans l'espace créé entre la deuxième et la troisième section. Les 10 étoiles sont alignées parfaitement entre elles ainsi qu'avec le DOMINUS suivi des 3 étoiles.

 

20200827_154640.jpg

La monnaie unique c'est comme une fille unique, un amour unique.

Tout le monde aimerait l'obtenir pour sa rareté absolue

mais elle ne dévoilera tous les détails de ses jardins secrets

qu'à celui qui aura su faire preuve d'attention et de persévérance.

 

 

Les commentaires sont fermés.