14/09/2020

"Bête et Méchant" le journal quotidien de Donald Trump

Les fans inconditionnels de Donald Trump adorent les saillies saignantes et cruelles de leur gourou présidentiel.

Ce monde n'est pas fait pour les faibles, les gentils, les trop bons qui finissent par être des cons. Ce monde, et Donald Trump en donne hélas une réplique magistrale nauséabonde, est fait et taillé pour les reptiliens, les sangs-froids et les pisse-froids, les manipulateurs et les esprits tordus, calculateurs, cyniques, prêts à tuer père et mère au nom de leur réussite personnelle.

Comment avoir envie d'exister dans ce monde-là quand tout indique qu'il va gagner la partie et créer une situation de chaos planétaire où l'être humain aura vendu son âme au diable en échange de la domination, de l'exploitation, du crime organisé, de la corruption, du mensonge quotidien comme oeuvre d'art abouti permettant à la propagande de créer des régimes totalitaires, génocidaires, suicidaires?

Il n'y a pas de réponse et de négociation possibles face à la mauvaise foi, la méchanceté, la bêtise, le cynisme, le pousse-au-crime d'un président américain machiavélique qui joue de la lyre verbale en faisant grincer les dents de ses adversaires devenus du coup des ennemis à abattre dans le contexte de violence actuelle des paroles. 

Plus les poètes seront chassés des arènes publiques plus la liberté d'expression ne sera plus défendue par des gens de bien qui souhaitent plus d'égalité, de fraternité, et d'amour dans une monde qui a sélectionné, par une sorte d'eugénisme d'intellectualisme primaire et primitif, la race des saigneurs qui doivent imposer leur loi et dominer le monde. Il n'y a plus de place pour la démocratie dans les débats. C'est une foire d'empoigne perpétuelle, un marché aux bestiaux où les grandes âmes humanistes passent à l'équarrissage, sont moqués, dépecés, mutilés dans les médias par des tortionnaires à la rhétorique atroce suivis par des millions de groupies qui s'adonnent à leur vil passion et à leurs vices de violenter ainsi le monde des humains ainsi que notre environnement pour satisfaire leurs besoins et leur emprise sur les sociétés humaines tout en accomplissant, par leurs actes et leurs actions tournés essentiellement vers la réussite économique au détriment de l'équilibre social et écologique, la destruction encore plus brutale de notre environnement vital et notre écosystème.

Donald Trump a toute les chances de l'emporter par la triche à travers son poker menteur d'un extrême raffinement dans la vulgarité de ses propos obscènes qui plaisent tant à une population qui en a assez des conventions et des politesses souvent hypocrites mais qui au moins sauvent l'apparence d'un monde harmonieux et en paix. 

Le Président Donald Trump est un faiseur de guerre et de haine. Un second mandat lui permettra d'imposer un régime totalement formaté à sa personne et celle de sa famille.

Un néo-empereur est né et l'Amérique laisse faire, impuissante, sidérée, déchirée, définitivement souillée par un homme qui est arrivé au pouvoir par la démocratie et qui règnera, comme un certain Adolf Hitler, en ange destructeur de l'Amérique adulé par une grande partie de la population et craint par l'autre partie qui n'aura plus de mots ni d'actes suffisants pour s'opposer au saccage de l'Amérique.

Le premier anarchiste qui s'est extrait des lois démocratiques américaine pour régner, ce n'est pas un anarchiste de gauche qui ne désire régner que sur lui-même et par lui-même en faisant le même style de proposition à ses amis et son entourage. Le premier anarchiste de l'Amérique c'est bien Donald Trump qui lui ne veut pas user de l'anarchie pour éclairer les êtres humains au sujet de la liberté mais qui se sert d'elle pour asseoir son pouvoir et régner en maître absolu sur l'Amérique.

De l'anarchie trumpienne pour saper les fondements d'un Etat de droits et détruire in fine un régime démocratique à la dictature d'un homme qui ne s'arrêtera plus jamais pour retrouver un peu de santé mental et d'auto-critique suffisante pour sauver l'Amérique de sa propre destruction. La folie s'est emparée de l'Amérique avec Donald Trump. Et nous en sommes toutes et tous les témoins affolés et impuissants.

 

Les commentaires sont fermés.