15/10/2020

Marché aux puces: parfois l'objet fantastique

Ils arrivent parfois que des objets semblent tomber d'un monde antique comme des ovni.

J'en ai encore éprouvé le bonheur de cela par l'achat, peu coûteux, d'un lion en bronze par l'intermédiaire d'un revendeur qui le mettait aux enchères sur le web et qui l'avait déniché sur un marché aux puces.

Annoncé d'origine inconnue et sans signature, personne n'a porté de l'intérêt pour cette objet mis à prix pour à peine plus d'un billet bleu.

Donc je suis devenu l'heureux héritier de l'objet que je vous présente en photo ci-dessous. Une patine remarquable comparable aux patines de monnaie en bronze romaine. Antique, c'est certain. Remonte-il jusqu'à la période romaine, ce lion? C'est possible mais pas certain.

Donc voilà. Sans analyse approfondie, on dira qu'il date d'au minimum quelques siècles en arrière vu la patine très prononcée de l'objet.

De plus, le lion a quelques caractéristiques d'une oeuvre d'art contemporaine. Je vous laisse juge d'après les photos. Bon visionnage.

 

20201014_213038.jpg

 

 

20201014_213115.jpg

 

 

20201015_085550.jpg

 

 

20201015_085458.jpg

 

 

20201015_090543.jpg

Couleur actuelle plus ou moins réelle du lion

 

 

20201014_213309.jpg

 

 

20201014_211822.jpg

 

 

20201014_212041.jpg

 

 

20201014_211917.jpg

 

 

20201014_212213.jpg

 

 

20201014_211737.jpg

 

 

20201014_212333.jpg

 

 

20201015_154001.jpg

Points jaunes: bronze couleur or à l'origine de la fonte.

 

20201015_145510.jpg

Patine d'une monnaie en bronze de Marc Aurèle

et patine du lion de bronze

(attention de ne pas confondre le portrait de profil de Marc-Aurèle

avec le visage de face d'un taureau. La photo est trompeuse).

 

 

Les commentaires sont fermés.