28/10/2020

Du gel hydroalcoolique sous le sapin

Il faut y voir un peu de dérision et pas mal d'humour pragmatique dans le titre de mon billet.

Oui. Vous avez bien lu. Au lieu d'offrir des présents de pacotille à vos connaissances et amis, il serait bien d'offrir le produit qui sauve et protège notre santé et protège les plus fragiles d'une mort atroce.

Ce n'est sans doute pas un cadeau hyper sexy. Il ne va pas être comparé et associé à un cadeau de luxe mais cette petite attention toute simple pour nos proches est une marque de respect et d'estime envers celles et ceux qu'on apprécie.

Ce petit cadeau peut aussi, et accessoirement et rien que ça, tout simplement sauver l'économie helvète d'un désastre programmé en remobilisant nos familles et nos amis quant à l'utilisation répétée du gel hydroalcoolique.

Au passage, l'hygiène parfaite de beaucoup de filles professionnelles des plaisirs charnels n'a pas provoqué de fermetures multiples des salons de massage. Preuve que le gel est utile en tous temps et en tout lieu, qu'il remplit parfaitement sa mission impossible de sauver de la maladie, et que le docteur Pittet a bien raison de promouvoir son invention à tous les étages de la population.

Alors un petit gel hydroalcoolique à prix abordable pour un petit flirt avec toi et nous passerons un meilleur hiver et un meilleur cap pour l'année 2021. 

Amis restaurateurs, promouvez le gel à vos clients et clientes si vous voulez sauver votre bistrot, votre peau, et celles de vos employé-e-s qui risquent, cela doit être écrit puisque trop peu de médias le soulignent, leur santé et même leur vie pour garder un job qui pourtant les maintient dans une certaine pauvreté et parmi la classe sociale la moins favorisée de la société.

Signé un cuisinier qui souhaite du bien à tout le monde y compris aux patrons qui ne comprennent rien au prix et au geste de la solidarité au sein d'une entreprise.

Gel hydroalcoolique à Noël pour toutes et tous. Cela coûtera nettement moins cher à tout le monde d'un point de vue sanitaire et économique.

 

Les commentaires sont fermés.