01/11/2020

L'art divinatoire et le Conseil fédéral

Quand fermerons-nous à nouveau pour sauver les fêtes de fin d'année et les affaires qui vont avec?

Est-il utile de boucler restaurants, cinéma, théâtres, quelques semaines et garder dans le même temps le reste de l'économie en fonction?

Faut-il entrer en mode répression plutôt que prévention pour faire comprendre à nos jeunes et moins jeunes récalcitrants et ràcalcitrantes qu'il est temps d'arrêter de se rassembler, de se toucher, de faire la fête malgré le virus qui tue et nous enferme à la maison?

Quand ce satané virus nous fichera-t-il la paix et à quel prix?

Être actuellement membre d'un Gouvernement ressemble fort à devoir gérer le Titanic après avoir heurté l'iceberg.

Que sera Noël cette année? Pourquoi ne pas toutes et tous tirer à la même corde pour mettre à distance respectable un virus qui a envahi nos vies et qui nous empêche de respirer normalement.

Pour ma part, j'ai trouvé la solution. C'est l'art qui me maintient le moral, l'envie d'aller de l'avant et de mettre ce virus à bonne distance de mon coeur, de mon corps, et de mon esprit.

Je ne suis pas devin mais si chacune et chacun observe et respecte au mieux les gestes barrières, nous pouvons vaincre. Mais il faut insister auprès de nos jeunes qui continuent à se toucher par signe de ralliement et de force invincible face à la mort que représente pour certains et certaines Sars-cov2.

On ne se touche plus. On ne s'embrasse plus. On se lave et désinfecte les mains pour éviter de contaminer les objets. On garde ses distances. On se rencontre le moins possible dans la vie réelle.

3 à 5 semaines de cette discipline spartiate et Cléopâtre vous dit que nous pourrons fêter Noël et rejoindre nos chalets et hôtels pour skier et profiter de la joie et de la lumière.

Au Conseil fédéral de devenir plus ferme et un brin paternaliste avec une partie de nos plus jeunes qui ne veulent pas comprendre que leur plus beau cadeau de Noël à la communauté aura été de participer à sauver des vies et à éviter la misère et le chaos pour notre beau pays, notre continent, et nos démocraties.

Cela semble énorme mais le sacrifice en vaut la peine, bien plus encore qu'un soldat héroïque qui se sacrifierait pour sauver la nation. Et ce n'est pas grand chose à faire au final. Juste respecter les règles et écouter papa et maman pour une fois.

 

 

Un lion peut en cacher un autre

20201101_080018888.jpg

 

 

20201101_08001888.jpg

 

 

20201101_0800188888.jpg

 

 

20201101_08001888888.jpg

Je suis le lion chasseur de virus. Je respecte les règles.

 

 

Les commentaires sont fermés.