10/11/2020

Donald Trump va chercher à fabriquer des preuves

On n'en a pas fini avec la guerre présidentielle.

Si Donald Trump n'a pas encore reconnu sa défaite c'est qu'il veut gagner du temps et semer une stratégie du doute et de la désinformation qui lui permettrait de soulever le pays et ses troupes contre le nouveau Président élu.

Pour cela, il vient de limoger son Ministre de la Défense Mark Esper, sans doute peu friand d'inventer des preuves et de manipuler la vérité des faits pour attaquer frontalement la victoire de Biden, par un grand expert du terrorisme, Christopher Miller, un spécialiste des expertises clandestines en matière d'opérations spéciales et de renseignement. Cela veut tout dire sur sa grande capacité à enfumer l'ennemi pour lui tendre un piège mortel et l'éliminer de la course.

Donald Trump a besoin de preuves en matière de fraudes électorales. Il est fort probable que Miller soit chargé de les lui fournir d'une façon ou d'une autre pour invalider l'élection et semer un trouble énorme dans tout le pays.

Le tweet du Président est révélateur: "Chris fera un super travail!"

On ne vire pas un un Ministre de la Défense alors que l'on a perdu une élection présidentielle. Par contre, on peut placer un nouveau pion chargé de tracer un nouveau chemin crédible pour transformer la défaite en victoire.

Terrible Amérique. Les surprises empoisonnées ne sont pas terminées et Joe Biden aura bien du mal à être accepté comme Président des Etats-Unis par la moité de la population. Donald Trump fait déjà tout pour embraser à nouveau le pays.

Un putsch militaire orchestré par le Président actuel est toujours d'actualité. Qu'on se le dise. Il faudra voir où va la fidélité de l'armée en cas de "preuves avérées et massives de fraudes électorales" découverte comme par hasard par le nouveau Ministre de la Défense. Souvenons-nous des "preuves russes" contre Hillary Clinton offertes à Donald Trump. L'argent peut tout faire: trouver des témoignages accablants, falsifier des documents en laissant des preuves d'authenticité réelle, engagés à hauts frais des experts de la manipulation des données électroniques, etc. Il ne faut en tout cas pas laisser à Donald Trump tout le champ de la suspicion et du complot. Puisqu'il veut jouer sur ce terrain, Le camp Biden doit lui aussi se mettre à chercher les preuves de tricherie et de manipulation chez son adversaire à travers un collège d'avocats spécialisés.

Rien ne dit encore que nous allons vers des lendemains d'espoir et de paix démocratique tant que Donald Trump agit de façon très agressive voir illégale pour la perte et la défaite de Joe Biden.

 

 

Les commentaires sont fermés.