18/02/2021

L'islamo-fascisme profite-t-il de la pandémie?

Une jeunesse à bout. Un cursus scolaire perturbé. Des perspectives d'avenir bouchées. Des interdictions de se réunir et de faire la fête.

Une année que cela dure dans nos démocraties occidentales. Et pour certains, comme pour certaines, le salut passe par Allah...

La menace exercée par ce virus est facilement manipulable par les fous d'Allah. Ce dernier, tout-puissant, nous enverrait des signes de malédiction pour punir nos comportements débauchés, nos libertés sataniques, nos déviances sexuelles, notre athéisme ou notre cosmopolitisme spirituel qui consiste à aller à la pêche et à la découverte des rites et coutumes d'autres traditions, d'autres religions, afin de s'affranchir de tout dogmatisme et forme d'intransigeance religieuse, soit coller à la fameuse expression voltairienne (bien que ce ne soit pas de lui) post-moderniste issue de Platon et de Socrate: "Connais-toi toi-même et tu connaîtra l'Univers et les dieux".

L'islamo-fascisme est bien aidé, il faut malheureusement le souligner en cette période obscure et effroyable, par la gauche intellectuelle "féministe" ou appelée aussi islamo-gauchiste. En Suisse, par toutes celles et tous ceux qui pensent qu'on stigmatise les musulmans, et surtout les femmes musulmanes, et qu'on attaque une énième fois les femmes et leur liberté en votant "oui" contre le port de la burqa et du niqab.  En France, par tout ce courant d'extrême-gauche qui croit s'attaquer à l'ultra-libéralisme en soutenant l'islamo-fascisme dans le verbe et par l'action. On croit vivre un cauchemar éveillé.

Une chose est certaine. Les fous d'Allah voient la pandémie comme une aubaine, au même titre que l'extrême-droite et les mouvements fascistes blancs issus de chez nous, pour diffuser et augmenter leur emprise sur une jeunesse déboussolée, déprimée, et qui ne sait plus à quel saint ou quelle sainte se vouer.

L'Egypte des pharaons et les Juifs croyaient déjà que Dieu avait envoyé les dix fléaux pour punir Pharaon (Exode 7-12) d'avoir tenu en esclavage tout le peuple de Yahvé. Donc rien de nouveau sous le soleil. Les fléaux confortent les positions des extrémismes religieux car ils apportent avec eux la peur, la dévastation, et la mort.

Dans ce contexte, il est plus que nécessaire de dire "oui" à l'initiative interdisant le port du voile intégral. C'est aussi une façon d'envoyer un message clair à tous les gourous de l'islam intégriste qui prônent la soumission de la femme et son invisibilité sur la place publique.

Être de gauche avec le sentiment profond d'injustice sur cette Terre c'est aussi se mettre solidairement ensemble pour lutter contre tous les faiseurs et faiseuses de fascisme d'où qu'ils et elles arrivent et cette soumission abjecte aux hommes et femmes "terroristes" portant un discours intolérant, violent, et discriminatoire en particulier envers les femmes, les athées, les adeptes d'autres religions.

Ne renonce pas à ta liberté de conscience et de croyance. Travaille ton esprit, fais-le voyager par monts et par vaux, libère-toi des hommes et des femmes qui veulent t'enchaîner à leur idéologie et à leur Loi sous prétexte qu'elle serait la Loi de Dieu, et connais-toi toi-même. Ainsi tu sauveras ton âme, ton esprit, et ton coeur.

C'est ainsi que je reformule, pour nos temps modernes, la pensée très juste et visionnaire de Platon et Socrate.

 

 

Les commentaires sont fermés.