24/02/2021

Nous ne sommes plus bien loin du niveau de l'amer

Les mesures fédérales restent. La culture et la restauration trépassent.

"Nous sommes au fond de la vallée et nous y restons" a dit cet après-midi notre Ministre de la Santé. Mais si l'on veut user de métaphores géographiques, alors nous pourrions dire que nous naviguons plutôt au sommet du col de la Vue-des-Alpes et que le niveau 0 de la mer est encore bien loin de notre horizon.

D'ailleurs c'est le 1er mars qu'est prévu le chant de la révolte des estaminets et que les marcheurs et marcheuses partiront de la Chaux-de-Fonds pour marcher sur le Château et dégager du Prussien fédéral en faisant de la Cour du Château et de la Collégiale un bistrot géant à ciel ouvert qui servira la soupe aux pois populaire avec le jambon à l'os et la choucroute au prix de fr.30.--par personne, mesures sanitaires respectée (les murs de la Collégiale sont très accueillants) recette reversée aux familles de restaurateurs et d'employé-e-s les plus gravement touchées par les décisions fédérales...

Fritz Courvoisier sort de ce corps. C'est hélas une fake news. Rien n'est vraiment prévu dans ce sens et à ma connaissance ce genre de solidarité n'est pas vraiment d'actualité entre patrons et employés dans le milieu de la gastronomie. Allez savoir pourquoi...

Soit. Nous sommes donc dans la situation où les bistrotiers et gens de culture vont devoir patienter encore. Mais jusqu'à quand? Car si l'épidémie reprend de l'activité à cause des nouvelles mesures prises de réouverture pour les jeunes et les commerces autres que ceux de la restauration, cela peut repousser le droit au travail et de gagner notre croûte au mieux en mai prochain, au pire en juin ou juillet, une fois la campagne de vaccination largement engagée.

Ce n'est pas possible de laisser des travailleuses et des travailleurs avec moins de 80% de leur salaire durant de longs mois alors même qu'ils et qu'elles gagnent déjà très peu dans cette branche.

Ce n'est pas possible de laisser beaucoup de petits restaurateurs et restauratrices crever et finir en faillite. Les plus gros s'en sortiront grâce aux aides importantes octroyées à ce type de commerce et ils boufferont encore des parts de marché à la réouverture des bistrots. Merci Berne et les cantons de donner beaucoup aux plus riches et quasi rien à celles et ceux qui dansent quotidiennement sur la corde raide mais adorent leur métier d'indépendant-e-s et le contact avec leur clientèle.

Faudra-t-il s'expatrier pour espérer retravailler un jour dans des conditions normales et des salaires à 100%? Parce que oui. La galère du personnel ne s'arrêtera pas à la reprise de l'activité. Les patrons feront tout pour garder leur droit désormais acquis au recours des RHT. Donc après 9 mois en 2020 et peut-être 9 mois en 2021, les employées et employés de la branche auront subi au bas mot une année et demi de restriction salariale!

Est-ce que le reste de la population qui garde son droit au travail grâce à la solidarité de celles et ceux qui n'ont plus le droit de travailler n'est pas gêné d'une telle situation injuste? Parce qu'à ce jour, je ne vois pas le reste de la population se soucier sérieusement de ces centaines de milliers de gens qui vont continuer de s'appauvrir et de s'endetter. Personne ne cherche de solution satisfaisante. Berne refuse de donner le 100% des salaires dans un soucis de ne pas creuser un endettement abyssal. Mais pour les pharmas, ce sont des milliards qui ont été engagés par la Confédération, et les salaires, dans ce milieu de formation supérieure, sont plutôt avantageux et très loin de nos salaires de misère.

Alors on fait quoi, les gens? On descend de la Chaux-de-Fonds en passant par la Vue et on va préparer une bonne soupe aux pois et une choucroute devant le Château de Neuchâtel? Chiche?

J'attends vos propositions... Profiteurs et profiteuses de la situation, s'abstenir. Merci.

P.S. En consultant ma page personnelle, je constate que ce billet est exactement le 6.000ème de ce blog.C'est savoureux. Encore un effort, camarade, le sommet de l'Everest est en point de mire pour 2027-2028 ? Après, je vous foutrai à tous et à toute la paix éternelle.

 

 

Les commentaires sont fermés.