10/09/2021

Vietnam, la courbe très inquiétante de la covid

Pour être clair, si l'on devait tenir compte uniquement des statistiques quotidiennes d'un pays comme le Vietnam sur la propagation et la dangerosité de la covid, cela retiendrait pas mal de monde à faire confiance à la vaccination.

Pour cela, il vous suffit de consulter les courbes de ce pays sur ce lien:

https://www.google.com/search?q=covid+vietnam&client=...

Que cela concerne le nombre de cas, la progression de la vaccination, et le nombre de morts déclarés, les courbes augmentent de façon exponentielle depuis que le Vietnam s'est mis à vacciner sa population. Pur hasard malheureux? Rien n'est moins sûr. Nous avons vu cet été les hordes de touristes occidentaux vaccinés, et uniquement eux, s'en aller prendre le soleil et boire à la santé de leur liberté retrouvée sur les plages des îles paradisiaques du monde entier. Depuis lors, c'est un désastre sanitaire mortel parmi les indigènes pour beaucoup d'entre eux non encore vaccinés.

Si l'on regarde de plus près la statistique des cas mortels aux Etats-Unis et en Russie, par exemple, le nombre de personnes décédées de la covid est assez effrayant et cela malgré la vaccination très poussée, de force désormais aux Etats-Unis, et bien moindre en Russie. Peut-on l'attribuer exclusivement à la covid et son variant Delta ainsi qu'aux personnes non vaccinées ou alors la vaccination y jouerait-elle un rôle non négligeable que personne ne veut voir au sein des partisans de la vaccination et que personne ne veut rentrer dans ce genre de spéculation hasardeuse à part, bien sûr, les sites complotistes qui reprennent probablement ce genre "d'infox" à leur compte?

Une chose est sûre. La réalité du terrain nous montre, y compris en Israël, qu'en démarrant les programmes de vaccination de masse où en exportant la maladie à travers des gens vaccinés vers des contrées où la vaccination en était qu'à ses balbutiements tandis que le nombre de cas de gens infectés était pourtant très faible, on voit soudain les courbes de contamination de plusieurs pays et îles explosées et le nombre de personnes souffrir sérieusement de la covid pas franchement se diriger du bon côté de la guérison sans des séjours hospitaliers traumatisants.

Alors il est évidemment aisé pour nos gouvernements de prôner la vaccination obligatoire pour tout le monde comme le fait le président américain Joe Biden. Mais nous ne saurons jamais si un autre chemin sans les vaccins aurait été plus profitable à l'Humanité et à sa pathétique pharma-dépendance qui devient évidente chaque jour davantage sur tout le globe terrestre. Et cette évidence-là, aucun média ne pourra rapporter que c'est une infox qui n'a rien à voir avec la réalité des faits. Nous sommes désormais à la merci de Big Pharma et de ses vaccins. Aucune échappatoire possible hormis de se retirer de la société et de monter quelques tipis quelques parts sur des Réserves de Sioux pour antivax...

Si tout cela n'est pas un complot ourdi et orchestré de mains de maître par certains milliardaires tirant pas mal de grosses ficelles hollywoodiennes, alors le SARS-COV2 est un sacré virus malin qui, à chaque coup et à chaque saison, force de plus en plus l'avantage en faveur de la création et de la distribution vaccinale forcée pour tous les résidents et résidentes de la planète Terre...

« La terre, sous ce corps, était ouverte comme une tombe, son ventre nu s'ouvrit à moi comme une tombe fraîche. Nous étions frappés de stupeur, faisant l'amour au-dessus d'un cimetière étoilé. »

Le Bleu du Ciel, Georges Bataille, 1935

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bleu_du_ciel

 

Commentaires

Il est un cas édifiant : la Floride. Plus vaccinée que la Suisse et un nombre de décès plus élevé pendant des semaines que celui atteint pendant la deuxième vague suisse. Le vaccin seul n'y suffit pas.

Relevons que Pfizer produit deux fois moins d'anticorps que Moderna. Compte tenu de ce que la demi-vie des anticorps est de 100 jours, l'effet de Pfizer, mal adapté au variant delta,s'estompe dans les 100 jours plus rapidement que celui de Moderna. Ils l'on vu et ressenti en Isräel. En Suisse ce n'est pas encore le cas puisque dans les statistiques on mélange Pfizer et Moderna.

En tous les cas il va y avoir les cocus de la pfizer-vaccination.

Après deux doses, une troisième dose ou, comme Drosden le préconise, s'exposer aux variants nouveau au fur et à mersure de leur arrivée (si on n'est pas très vulnérable) ?

Écrit par : CEDH | 10/09/2021

Les commentaires sont fermés.