14/09/2021

Injection mortelle pour Vinessen Magon

Mourir jeune et en pleine santé suite à la vaccination, est-ce admissible pour notre société qui a tout misé sur la vaccination de masse afin de sauver l'économie mondiale, telle que voulue par nos gouvernements, et des vies humaines, telles que désirées par les populations?

Peut-être que d'un point de vue statistique, la vaccination sauve plus de vie que l'abstention au vaccin. Pour le moment, du moins. Mais est-ce que la statistique doit être le seul critère pour nos sociétés devenues hystériques grâce au matraquage médiatique et à cette obsession vaccinale mondiale?

Vinessen Magon ne voulait pas se faire vacciner. Mais il a finalement accepté sa dose pour pouvoir se déplacer et rejoindre son frère jumeau au Canada. Son choix était donc entre l'obligation vaccinale ou rester au pays, à Maurice.

Le jeune homme de 20 ans a fait le mauvais choix de sa vie. Il s'est imposé l'injection et il en est mort.

Qui blâmer et juger dans ces conditions-là? Les firmes qui vendent le vaccin, les Etats qui nous imposent de fait la vaccination en faisant croire que cela ressort de notre propre décision personnelle, les populations vaccinées qui ont donné, par leur choix et leur accord, assez scandaleux du reste, au pass sanitaire, une puissance illimitée aux Etats et aux firmes pharmaceutiques de nous injecter un produit expérimental?

Vinessen Magon était un beau jeune homme, très aimé de sa famille et de son entourage. Il avait 20 ans et toute la vie devant lui. Comme un criminel condamné à mort par injection létale, il a terminé son existence sur la Terre de façon brutale. On pourra toujours prétendre qu'il fait partie des dommages collatéraux pour que notre monde puisse continuer à vivre de croissance économique avec la bonne conscience tranquille de celles et ceux qui pensent le monde de façon politiquement correct. Mais de mon point de vue, philosophiquement ça ne tient pas la route. Si un produit est dangereux au point de provoquer la mort de quelques personnes voir de nombreuses personnes, on renonce à sa commercialisation. Il n'y a pas de justificatif évident à le conserver dans le commerce. Personne n'achèterait volontairement un poison qui peut le tuer.

Toutes mes condoléances à sa famille et ses ami-e-s. R.I.P. Vinessen.

https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/maurice-covid-les-...