19/09/2021

La limousine et la maîtresse de luxe

Alain Berset a le même point faible que tellement d'hommes: les belles bagnoles et les filles bien foutues montées sur des escarpins Louboutin.

Pas de quoi en faire tout un fromage confédéral sauf si la limousine et la chauffeuse du couple ont été engagées aux frais du contribuable et dans un but de représentation très intime.

Monsieur Berset peut bien passer une nuit de volupté en pleine Forêt-Noire un samedi soir avec la belle Scarlet et revenir incognito, un dimanche matin de votation, dans notre pays pour participer à la conférence de presse. Cela ne nous regarde pas et le droit de mentir à son épouse fait partie des droits fondamentaux de l'être humain même si cela n'est pas joli joli.

Mais si on peut mentir sur le fond de sa personne à son épouse pour éviter des souffrances affectives inutiles, on peut bien s'imaginer que l'homme serait aussi capable de mentir au peuple sur des sujets graves et portant à conséquence. Et là, ça devient plus inquiétant pour le pays. Il y a déjà un manque de confiance évident d'une bonne partie du peuple dans sa gestion de la covid et surtout de l'introduction du pass sanitaire au détriment de la liberté individuelle.

Et puis la limousine de luxe de la Confédération ce n'est pas prévu pour la sortie week.end de deux tourtereaux. On veut bien croire que la fonction de Conseiller fédéral mérite quelques faveurs mais le hic c'est que cela n'est pas prévu dans le règlement fédéral. Il y a donc manifestement abus répétés (il aurait utilisé le véhicule à plusieurs reprises) de la part de notre Conseiller fédéral. https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/suche-curia-vista...

En pleine crise covid et de division inquiétante au sein de la société entre partisans et adversaires du pass sanitaire, cela ne pouvait pas tomber plus mal.

On espère que la chère demoiselle en valait réellement la peine. Mais vu sa façon de vouloir réaliser une sextorsion au détriment d'Alain Berset, il semble qu'elle se serait réellement jouée de notre Conseiller fédéral et ne pas avoir vraiment voulu vivre une grande aventure romantique tenue secrète des années avec notre Roméo fribourgeois que malgré tout je trouve sympathique et passablement humain.

Chantage, Mensonges, et Sextortion. Cela pourrait faire le titre d'un très mauvais polar fédéral. Et certains médias, comme partis politiques, ne manqueront pas d'en faire un plat de résistance assez indigeste.

 

Jusqu'à ce qu'Alain Berset donne sa démission?

 

 

Les commentaires sont fermés.