21/09/2021

L'écorchée vive

J'ai rêvé

notre Terre

ravagée

d'insatiables oiseaux

de mauvais augure.

 

Ecorché vif

par des hommes

et leurs griffes.

 

J'ai rêvé

notre Terre

ravagée

d'insatiables oiseaux

de mauvais augure.

 

 

Le Bien / Le Mal

 

20210920_172129.jpg

 

 

20210921_043854(1).jpg

 

20210920_171841.jpg

 

 

20210921_043854(111).jpg

 

 

20210920_1718411.jpg

 

20210921_043854(1111).jpg

 

20210920_171930.jpg

 

20210921_043854(11).jpg

 

20210920_17184111.jpg

Commentaires

Il n'est pas anodin qu'en ce jour de l'équinoxe d'automne, dans cette bascule qui nous invite à découvrir davantage l'obscurité, vous nous apportiez un tel message!
Dans toute étape existentielle, nous avons les phases de naissance, de croissance, de maturation, avec des épreuves semblables à des chemins de croix et ses diverses souffrances qui aboutissent à une crucifixion suivie par la cessation de ces souffrances. Ensuite vient le temps de l'intégration des expériences éprouvées - ce qui correspond à l'histoire de Jésus au séjour des morts- puis une renaissance qui permet l'éclosion d'une nouvelle lumière.
Je perçois dans Mylène Farmer une femme qui arrive à la lacération totale et qui, du fond de sa détresse appelle avec son Ave Maria la mère divine.
Alors l'oiseau renaît comme sait le faire un papillon en fin de mutation dans sa chrysalide et l'image d'un saint auréolé, symbole de renaissance, apparaît dans la verticalité d'un arbre puissant, .

Écrit par : Marie-France de Meuron | 21/09/2021

Merci de votre commentaire, Marie-France. A noter aussi le parallèle des images avec ce grand cormoran aux ailes ouvertes posé sur une bouée et qui ressemble un peu à un vampire. Cette bouée qui surnage au-dessus du lac comme notre Terre dans le bleu du ciel mais qui risque d'être bouleversée intégralement à cause des grands prédateurs que nous sommes, nous les êtres humains. Ce grand cormoran menaçant pour la survie des poissons de nos lacs si on ne régule pas sa population en éliminant une certaine surpopulation d'individus. On ne demande pas à l'Humanité d'en faire de même avec son espèce mais, par contre, cette Humanité devrait se rendre compte que l'ultra-libéralisme nous mène à un cataclysme pour notre espèce et tant d'autres. Les grands prédateurs que sont les gens hyper riches et les plus petits que nous représentons à travers notre consommation exagérée et nos voyages lointains non-indispensables pour agrémenter nos vies et aller à la rencontre d'autres lieux.
J'ai pris ces clichés le jour précédant mon billet. La nuit, je faisais le rêve de personnes qui menaçaient de m'écorcher vif. Ces photos n'ont pas été prises par hasard. Il faut avoir son regard porté sur cet oiseau et tourné sur cet arbre étrange qui, plus tard, sont en connexion avec mon rêve de la nuit puis, plus tard, avec la réalisation du billet de ce jour.
Merci infiniment de prendre tant d'intérêts à mes différents billets, chère Madame.

Écrit par : pachakmac | 22/09/2021

Les commentaires sont fermés.