15/10/2021

Sondage: 65% de OUI pour le pass sanitaire

Le premier coup de sonde en vue des votations du 28 novembre ne surprendra personne.

Ce serait clairement un OUI dans les urnes pour la continuation et l'affirmation du pass sanitaire. Le nombre de OUI au pass sanitaire correspondrait peu ou proue aux nombres de personnes vaccinées dans notre pays. Ce qui donne clairement l'idée que la vaccination entraîne également la peur d'être dans le voisinage immédiat de personnes non-vacciné-e-s alors même que le vaccin est sensé nous protéger... Aller expliquer la rationalité des mesures quand tout devient irrationnel et que la majorité du peuple est prête à faire subir un degré d'apartheid assez conséquent, et peut-être pour longtemps, aux personnes qui refusent le vaccin sous prétexte qu'elles seraient les seules responsables de la propagation et du maintien en vie du virus.  On peut toujours leur montrer des faits réels comme les cas d'infections graves au Portugal encore sensiblement égaux au taux d'infection que l'on connaît actuellement en Suisse et ce malgré une population de l'ordre de 98% à 100% vaccinée pour les plus de 12 ans, rien y fait. C'est la vaccination pour tous et toutes mais... prétendument non obligatoire. Punkt schluss.

Est-ce l'esprit de vengeance qui anime les personnes vacciné-e-s? Est-ce la volonté de soumettre les rebelles à leur point de vue par une sorte de sadisme de mauvais aloi?

Tout là-haut dans les hautes sphères de l'économie mondiale, les milliardaires rigolent de notre servitude volontaire à leurs plans globaux diaboliques de contrôle absolu des populations. Ils admirent leur propre machiavélisme et ces peuples qui marchent droit dans leur bottes et, bien sûr, de leur liberté retrouvée mais en devant présenter sans cesse leur Ausweis sanitaire et leur Ausweis identitaire à chaque pas qu'ils font pour voir un spectacle, voyager à l'étranger, manger un repas au restaurant, boire son petit noir avec son nuage de crème blanche qui adoucit les moeurs... Avec la conscience pas trop tranquille pour certains et certaines de rejeter 35% de la population dans la rue à moins qu'elle ne se fasse tester et retester tous les 48 heures au prix modique de fr.50.-- minimum.

Pour certains, c'est une peanut qu'ils paieront sans même s'en apercevoir. Pour beaucoup d'autres, c'est des billets de cinquante balles qui s'envoleront comme feuilles mortes aux gelées d'automne. Fr.50.-- balles, c'est le quart d'une journée de travail d'un salarié moyen avant déduction des impôts X 15 pour garder toutes ses libertés jour après jour = le prix d'un logement à fr.750.-- francs mensuels. Et on ne parle ni du temps perdu dans les officines pharmaceutiques ni de son nez martyrisé par un écouvillon alors que la personne n'est ni malade ni soupçonnable d'être malade sauf paranoïa.

C'est à ce prix que les Suissesses et Suisses voteront en conscience le 28 novembre. A chacun et chacune de prendre ses responsabilités qui feront date dans l'Histoire de notre pays et sa démocratie.

 

Commentaires

Petit complément de taille concernant le prix d'un test : A Lausanne, une dame de 78 ans a trouvé un labo effectuant des tests salivaires. Elle a ressenti de la satisfaction à ne pas subir l'écouvillon agressant le fond des fosses nasales. Toutefois, son porte-monnaie a subi le traumatisme de la perte de 120 CHF! Cela pour aller rendre visite à son vieux compagnon octogénaire en EMS....

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15/10/2021

Que cela est bien triste. Faire du fric sur le dos des gens qui n'ont rien demandé si ce n'est d'exercer leur liberté dans un pays dit démocratique. Tout cela au nom d'une sécurité sanitaire absolutiste qui a découvert la lune avec les nouveaux vaccins ARNm. Le jour ou ces nouveaux vaccins seront effectivement affichés avec un encart publicitaire pour l'éternité du style "un petit vaccin dans le bras de l'Homme, un grand pas pour la richesse des laboratoires scientifiques" je remercierai et bénirai l'homme inventeur de cette citation permettant de remettre en doute et en question cette science adulée actuellement comme un dieu tout-puissant et sauveur du genre humain. Vraiment triste pour cette vieille dame condamnée à se priver de quelques plaisirs pour avoir le droit de visite dans un hôpital ou EMS. Et ce n'est que le début, hélas, si le peuple vote en faveur de ce satané pass sanitaire.

Écrit par : pachakmac | 15/10/2021

Info sur Prix de tests facturés en France voisine à Suisses obligés d'en passer par là - si l'absurde peut laisser place au rire:

Selon la facture de l'organisme privé de Hte-Savoie siz à Annemasse, la Sté Mérialis, centre par lequel il fallait passer à cette date, les 2 tests de dépistage imposés, dont la facture ne précise pas s'ils sont sérologiques ou autre, ont été facturés 125,41 EU le test, couvrant les frais suivants :
- acte biologique (sans autre précision): 43,29 Eu
- acte biologique (sans autre précision): 9,99 Eu
- soins infirmiers (sans autre précision): 9,45 Eu.

Montants étonnants.

Ces 2 tests étant effectués à 8jrs d'intervalle, sur l'exigence d'1 test à l'entrée et 1 à la sortie, tout ça pour avoir le droit de rendre visite à un cancéreux soudainement hospitalisé en phase terminale/soins paliatifs à Annecy.

Écrit par : divergente | 16/10/2021

Les commentaires sont fermés.