04/12/2021

La chute inexorable du professeur Raoult

De grand professeur couronné par des distinctions scientifiques à gourou sectaire manipulateur, le professeur Didier Raoult tombe de sa chaise professorale suite à des révélations qui donnent un nouveau relief peu reluisant à sa personnalité.

Les complotistes diront que l'Etat fait tout pour le faire tomber. En réalité, ce sont des enquêtes journalistiques fouillées et approfondies, des témoignages accablants de médecins ayant collaboré avec lui, et des résultats truqués et tronqués concernant les effets prétendument positifs de l'hydroxychloroquine qui provoquent la chute irrémédiable de l'idole "scientifique" des antivax.

Difficile pour les complotistes d'accepter le constat accablant. Pourtant, nous avons bien à faire à un personnage qui s'est servi de sa notoriété pour attirer un culte de la personnalité sur sa personne. L'Etat, attaqué dans ses décisions par ses analyses reposant sur son aura de grand savant, pourrait déposer plainte pénale et juger le professeur devant une cour pénale. Un blâme ne suffit pas. Il y a tout de même des millions de Français et de Françaises qui ont cru à sa bonne parole. Pour certaines et certains d'entre eux, ils et elles sont décédé-e-s aujourd'hui pour mauvaise médication. L'affaire est donc gravissime.

Pourquoi cet homme, bien que reconnu loin à la ronde dans le milieu scientifique, s'est-il enfoncé dans une ornière sectaire en prenant le rôle d'un gourou aux méthodes scientifiques plus que douteuses et frauduleuses par la même occasion? Pourquoi la jouer chef des contestataires et à la limite anti-scientifique alors que le milieu l'avait reconnu et adoubé comme professeur émérite de la France, grand spécialiste des virus et des traitements antiviraux?

A l'heure où SARS-COV2 frappe encore plus fort et avec un nouveau variant ultra-contaminant très inquiétant et s'attaquant très probablement à toutes les couches de la population de façon assez sévère, le professeur Raoult nous a fait perdre un temps précieux et surtout il a provoqué une division importante au sein des populations européennes qui ont voulu croire à sa sincérité et à sa probité.

Il est temps de le reconnaître et de faire un peu plus confiance au discours officiel tenu par nos gouvernements démocratiquement élus. Car désormais le temps presse pour retrouver plus de cohésion et d'adhésion aux mesures décidées par nos autorités respectives. Big pharma gagne des milliards. Certes. L'être humain n'est peut-être pas tout-à-fait innocent dans l'apparition de SARS-COV2 et ses variants. Certes. Mais il faut d'abord se dire que notre mode de vie moderne, la destruction et les déséquilibres climatiques provoquées par notre consommation outrancière, est peut-être et même sans doute la cause principale à l'apparition d'un virus qui décime nos populations et qui n'a, pour l'instant, pas décidé de nous lâcher les baskets.

Le professeur Raoult tombe de haut mais nous, nous devons relever le défi et poursuivre le combat en soutenant cette fois, du mieux que l'on peut, les propositions et les décisions de nos autorités. A commencer par soumettre notre corps à ces petits produits pharma qui font si peur à certains et certaines d'entre nous. S'il faut mourir, au moins essayons de participer à la lutte solidaire en acceptant ces vaccins qui semblent au final les seules armes ayant un réel effet préventif sur le virus. Notre immunité naturelle n'est pas infaillible non plus. Elle nous trahit parfois et nous nous retrouvons clouer sur un lit d'hôpital entre la vie et la mort... Beaucoup de non-vacciné-e-s ont en fait et en feront l'expérience tragique ces prochains temps.

Didier Raoult, en tant que porte-parole éminent de la contestation, porte une part de responsabilité accablante. A la limite de la criminalité et d'une condamnation exemplaire pour non-assistance à personnes crédules et société en détresse mises en danger par ses discours mensongers.

https://www.liberation.fr/societe/sante/hydroxychloroquin...