11/06/2022

L'été ukrainien

Comment tu fais

pour t'amuser et te divertir

quand le feu atomique menace

tes libertés et ta vie,

que la guerre est plus forte que la paix,

que des faussaires dirigent le monde,

que ton monde d'à côté s'écroule

et que toi tu te saoules

de musique,

de plaisirs,

de sons,

de sexe?

 

Attention à tes fesses

Festi'Neuch.

Attention à tes arrières.

Derrière toi, y'a le feu au lac.

 

T'as pas la peuch.

C'est too much pour ton coeur.

C'est trop moche à Marioupol,

c'est la fin du monde à Boutcha,

et toi tu danses et tu ris,

tu t'éclates et tu bois.

Croix de bois, croix de fer,

si tu danses tu iras en enfer.

 

Ils remettent des barrières à ton monde,

des frontières à tes couleurs,

des ornières à leur discours.

Mais Toi tu fais danser le monde

dans ta garçonnière d'O.

Tu bois des bières,

tu fais des prières

et tes mangas sont des mantras

qui finissent par faire tic tac sur le matelas.

Compte à rebours

avant l'explosion fatale.

Tu fais l'amour comme une léopard.

Tu es une chatte sur la gouttière

qui danse comme une guerrière

sur le lac en fusion.

Ton lake met le feu à la ville,

Ton lake de sons et de lumières

éteint la guerre.

Tu es un volcan

prêt à fusionner les mondes

sous la forge infernale de tes mots.

 

Sauve la paix sur Terre

comme un baby volcano.

Axe du mal, fleurs du mal,

même combat.

 

Attention à tes fesses

Festi'Neuch.

Ils veulent ta peau.

Tes missiles sont des sons,

tes chapiteaux, ton QG,

menacés par les barbares,

n'ont jamais dansé autant.

 

Tu bois au bar.

Tu vois toute ta vie en rose

mais les épines sont des mines

sur la Mer Noire

qui menacent de famine

le Continent Noir.

 

Les commentaires sont fermés.