17/06/2022

Quand la nuit tombe

 

J'aurais pu mourir

depuis si longtemps

si l'amour n'était jamais revenu.

 

J'aurais pu me détruire

et finir comme un pauvre clochard

au milieu des détritus et des cafards

parmi les femmes et les hommes déchus.

 

J'aurais pu me maudire

depuis si longtemps

et hurler de vaines injures,

devenir une salope, une ordure,

et faire de ma vie un enfer,

de celles des autres un cauchemar.

 

J'aurais pu mourir

depuis si longtemps

si l'amour n'était jamais revenu.

 

J'aurais pu me travestir et me trahir,

devenir un homme de guerre,

de violence et de haine,

un homme cruel et méchant,

un homme de rien

qui se prend pour le grand tout,

un astre royal fantoche

qui tient les rênes sadiques

de son petit pouvoir éphémère.

 

J'aurais pu faire souffrir

tant de femmes et d'enfants,

les tenir par ma terreur et ma tyrannie,

les retenir par la manipulation,

les enfermer dans un cercle toxique,

les éliminer à petit feu

du champ de leur liberté,

les priver de leurs vies

comme tous ces hommes,

ces prétendus présidents de pacotille

qui possèdent du pouvoir illégitime

sur l'existence des gens.

 

J'aurais pu mourir

depuis si longtemps

si l'amour n'était jamais revenu.

 

Mais à chaque fois

l'amour est revenu

plus fort, plus grand, plus libre

après la nuit des catacombes

et la fin de toutes mes illusions.

 

Te voilà aujourd'hui.

Toujours près de moi

même à deux milles kilomètres de distance.

"Loin de tes yeux tout près de mon coeur"

est notre devise commune et notre mantra.

 

Je sais pourtant qu'un jour

je serai remplacé par un autre

parce que la mort viendra

me chercher sans prévenir.

Mais je sais surtout

que "nous deux" restera unique

comme expérience in love,

unique comme sensations amoureuses,

unique parce que toi et moi

nous sommes uniques et héroïques

dans notre parcours de vie.

 

Tu m'as relevé du tombeau.

Tu as retiré la lourde pierre

qui enfermait mon coeur si triste

pris dans un labyrinthe de noirceur.

Et tu as cru à notre histoire

si différente d'une romance classique.

Peut-être est-ce même

une romance révolutionnaire.

Peut-être est-ce même un poème in progress,

une bohème extraordinaire

au-delà de nos presque trente ans de différence

et de nos parcours aux extrémités.

 

J'aurais pu mourir

depuis si longtemps

si ton amour n'était jamais revenu.

 

 

Les commentaires sont fermés.