23/06/2022

L'art disbruptif de Margrit Wirth (4)

III  La Révoltée en quête de paradis terrestre

Pourquoi se mettre à l'écart de la société et réaliser une oeuvre qui s'écarte délibérément des tendances actuelles de l'art abstrait source de controverses à répétition et parfois même doué d'intentions absconses si ce n'est fumeuses? L'art figuratif de Margrit Wirth renonce à toute idée de séduction post moderniste et crée des tableaux qui s'éloignent de notre monde composé, pour beaucoup, de brutes épaisses prêtes à marcher sur son, sa, voisin-e et de gens vulgaires peu sensibles à l'art et ne s'intéressant qu'à l'argent, à la spéculation qui gangrène l'art, au pouvoir insensé des faiseurs d'artistes. Au contraire, Margrit Wirth tente de se mettre en accord avec ses propres valeurs naïves tout en les confrontant à cette brutalité du pouvoir financier des personnes qui se pensent et se veulent importants en imposant leur cannibalisme visuel dans les médias avides de personnalités narcissiques et financièrement très à l'aise. L'art de Margrit Wirth ne s'embarrasse pas d'un statut médiatique. Elle crée. Et sa création est une prière sacrée adressée à l'Humanité toute entière.

 

20220527_082408.jpg

 

20220527_075317.jpg

Sans titre

tableau pastoral

Le monde bucolique que l'on regarde ici

est-il si bucolique qu'il y paraît à première vue?

Qui se cache derrière ce berger et ses moutons aux yeux noirs?

Un brave homme qui fait paître son troupeau en toute innocence?

Un oligarque sanguinaire au manteau de fourrure

et ses moutons pas si doux que ça qui menaceraient

celles et ceux qui viennent bouleverser leur ordre millénaire?

Ces yeux noirs, presque inquiétants et sans expression,

qui regardent-ils, qui menacent-ils

sous leur aspect à priori bucolique?

Le mouton peut-il se transformer en loup

sous les ordres d'un berger oligarque?

 

20220527_0723033.jpg

Sans titre

 

Trois jeunes femmes,

apparaissant entre les mains d'un dignitaire,

qui semblent appeler au secours

la personne qui regarde la toile.

Le berger en effigie sur la monnaie helvétique de fr.5.--,

un serpent menaçant,

un masque qui dissimule

les opérations mafieuses de l'argent.

La pression insupportable

d'une civilisation entièrement tournée

vers les pouvoirs de la finance.

 

20220527_064805.jpg

 

Sans titre

 

20220527_0648055.jpg

 

 

20220527_064920.jpg

Sans titre

Tableau d'un-e autre artiste au dos de ce "Jésus"

signé avec les initiales  J.B.

Pourquoi cet assemblage énigmatique

entre deux tableaux si différents?

 

Les peuples s'agitent et s'étripent.

Le nationalisme et le fascisme

prennent les démocraties d'assaut

et les gens trouvent cela normal,

correct, et même salvateur.

"Sauver notre culture" disent-ils

pour défendre leur vision nauséeuse

du "bon civilisé".

"Protéger nos enfants et nos biens

contre les envahisseurs"

répètent-ils en coeur.

Ils se vantent d'être des démocrates

mais ils font confiance à des leaders fascistes.

Que faut-il faire pour combattre la Bête

qui, tel Hitler et Staline, reviennent au galop?

Les commentaires sont fermés.