21/06/2022

Mélenchon a raison

Peu importe le Macron pourvu que le peuple ait l'ivresse du fascisme...

Au lendemain des législatives, la Nupes semble tenue à distance des instances gouvernementales qui préfèrerait donner certaines prérogatives gouvernementales au Rassemblement National considérée, à tort, comme la première force d'opposition au Président. Les propos irresponsables tenus par certaines personnalités politiques de la majorité  rajoutent des feux à l'incendie nationaliste qui se propage dans le pays grâce à la position très ambigüe du pouvoir macroniste de plus en plus prêt à s'allier à l'extrême-droite d'une façon ou d'une autre.

Mélenchon propose une opposition claire à tout ce remue-ménage puant des néolibéraux macroniste s'approchant du marécage brunâtre de l'extrême-droite. Il demande un rassemblement des forces de la Nupes avec un seul groupe parlementaire pour faire barrage au RN qui se voit de plus en plus comme un acteur gouvernemental légitimé par Macron et sa troupe défaite aux législatives. 

Pour l'instant, les autres formations que forment la Nupes sont très opposées à un tel groupe unique à l'Assemblée nationale pour diverses raisons financières, stratégiques, et politiques. Tout le monde a un peu peur d'être phagocyté et avalé par LFI et que la gauche plurielle se transforme en parti unique. Les intentions de Jean-Luc Mélenchon ne sont pas celles-là. Son souci prioritaire est de donner une assise forte à la Gauche qui puisse montrer et démontrer qu'elle sera là, présente, dans l'opposition puis pour gouverner ensemble avec autorité et charisme afin de redonner au pays une sorte d'énergie positive au chaos actuel profitant clairement à l'extrême-droite de Marine Le Pen prête à prendre le pouvoir.

La Nupes ne peut se permettre de s'éparpiller dans tous les sens et disparaître dans la confusion générale en donnant définitivement la possibilité à l'extrême-droite de diriger la France très bientôt.

Il serait sage que les forces de gauche écoute ce que dit Mélenchon. Ce n'est pas une question de Lider Maximo. C'est une question existentielle pour une France qui reste républicaine en créant l'avènement d'une VIème République nettement plus démocratique et solidaire plutôt qu'une France dirigée, dans un avenir proche, par l'extrême-droite.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.