29/06/2022

Marcel Proust et son incruste de Suisse

Le Figaro, grâce aux Lettres à Horace Finaly, retrouvées et publiées chez Gallimard, vient de publier un article intéressant, sur papier et en audio, concernant un mystérieux personnage suisse du nom de Rochat ayant habité, et profité de la générosité de Marcel Proust, chez l'écrivain durant trois ans avant de partir quasi de force pour le Brésil grâce à l'aide de son ami banquier Horace Finaly.

Cet étrange personnage que Proust ne pouvait pas renvoyer dans son pays pour des raisons qu'on ignore, est-ce la pitié ou l'affection que lui portait l'écrivain, profitait de l'argent de son hôte pour sortir avec des "poules" parisiennes et se faire tailler de très beaux costards. Un homme vénéneux qui n'a pas laissé de traces mais qui a emporté dans son voyage au Brésil des livres de Proust dédicacés par l'écrivain. Il est mort très peu de temps après son arrivée au Brésil. Mais personne, à ce jour, n'a pu mettre une identité et un lieu de naissance à ce Suisse probablement originaire de la Vallée de Joux.

Lire ici: https://www.lefigaro.fr/livres/un-recueil-epistolaire-ine...

Je profite de ce billet pour vous laisser quelques photos de lettres envoyées par l'écrivain à Laure Hayman sur lesquelles j'ai déposé son buste sans tête. Je crois que l'assemblage est beau et que ces deux artistes auraient aimé, sculpture et écriture confondues, se voir ainsi réunis après le temps retrouvé.

 

 

20220629_174220.jpg

 

20220629_173911.jpg

 

20220629_173813.jpg

 

Les commentaires sont fermés.