07/08/2022

Qu'importe les crimes pourvu qu'on ait la paix et les richesses?

Face aux invasions de territoires et aux crimes de guerres, les citoyens et citoyennes des pays libres semblent démuni-e-s pour faire valoir les droits humains, théoriquement valables partout et pour tous les peuples de la Terre.

Les Etats semblent impuissants pour intervenir au nom de la sacro-sainte non-ingérence dans les affaires intérieures d'un pays agresseur voir entre les conflits armés se développant entre deux nations finalement sensés se résoudre par la guerre en l'absence d'autres solutions moins coûteuses en terme de vies humaines et matérielles. Il faudrait en quelque sorte rester neutres, à l'image de la Suisse, pour préserver la paix et les échanges commerciaux, conserver de bons rapports diplomatiques avec toutes les parties en conflit, fermer les yeux sur les crimes de guerres, les meurtres de masse, les viols collectifs, les déportations forcées, le déplacement des populations à l'intérieur ou à l'extérieur d'un pays, les destructions systématiques des infrastructures publiques et des bâtiments habités orchestrées par l'envahisseur.

A chacun son terrain de jeu et que l'impérialisme gagne là où il veut gagner? L'Irak pour les Etats-Unis, quoique que l'Irak n'est jamais devenu un appendice des Etats-Unis, l'Ukraine pour la Russie et son retour au bercail quasi millénariste, Taïwan et Hong-Kong pour la Chine quoique ses deux entités étatiques avaient un statut d'appartenance à la Chine par la signature de vieux traités de rétrocession pour Hong-Kong et un statut de province chinoise pour Taïwan?

Le monde devrait-il être figé à tout jamais sans possibilité d'évolution et surtout sans que les peuples puissent donner leur avis sur leur propre droit à leur liberté et autodétermination? Les empires sont-ils à tout jamais nécessaire à l'Humanité, sont-ils la solution indépassable à une paix durable entre les peuples ou le problème permanent déclenchant des guerres atroces et génocidaires?

De plus petites nations que ces trois empires cités, l'Espagne et la France, entre autres, sont confrontées périodiquement à des velléités d'indépendance de certaines régions du pays. La Catalogne, pour ne citer qu'elle, a bien failli quitter l'Espagne malgré sa grande autonomie régionale déjà accordée. La guerre civile était prête a éclaté. Certains pays soutenaient plutôt l'exigence d'indépendance totale de la Catalogne, d'autres défendaient plutôt le statut quo. Mais aucun pays européen ne serait intervenu directement par les armes pour défendre un camp ou un autre. Depuis, il semble qu'une paix larvée se soit installée entre la Catalogne et l'Espagne. Jusqu'à quand? Personne ne le sait.

Quand Jean-Luc Mélenchon soutient une Chine une et indivisible à travers les traités signés et l'aval de Charles De Gaulle, il soutient de fait une dictature impériale au détriment d'une démocratie exemplaire comme Taïwan qui a prospéré avec  et à travers le temps. Cruciale question. Le temps n'a-t-il rien à voir dans les affaires du monde et des frontières d'Etat? Lorsqu'une femme et un homme se marient, ils se jurent fidélité et soutien pour la vie. Mais une clause tacite de divorce existe pourtant. On pourrait d'ailleurs la mettre par écrit au moment de signer le contrat et le signifier verbalement à son conjoint, sa conjointe, pour bien montrer que la femme comme l'homme ne doit jamais devenir la chose et la propriété du conjoint ou de la conjointe... Les mariages respectables  et respectueux de l'autre sont les plus durables... Preuve que le temps et la durée sont une variable incontournable à toute validité d'un contrat et que ce contrat peut être rompu si incompatibilité totale entre deux façon de gouvernance se fait jour. Si géographiquement, Taïwan est toujours aussi proche de la Chine à travers toutes les époques, spirituellement et politiquement elle s'en est éloignée et se trouvent aujourd'hui aux antipodes de la Chine impérialiste. Jean-Luc Mélenchon devrait méditer sur le temps qui passe, et sur les ex-colonies françaises comme sur les territoires d'outre-mer, qu'il chérit fort heureusement, afin de passer philosophiquement à une autre conception de la nation chinoise... C'est pourquoi la Chine de Xi Jinping tient d'ailleurs tellement à la rééducation des populations de Hong-Kong et de Taïwan. Ce sont des populations devenues rebelles et déviantes à force de chérir la liberté et la démocratie et de dénoncer la violence et l'arbitraire des dictatures...

Jean-Luc, me lis-tu peut-être? Cela soulève hélas bien des questions graves à ton égard d'autant que tu as toujours soutenu la dictature cubaine sous Castro et la pseudo-démocratie vénézuélienne sous Chavez et Maduro afin de contrer l'empire américain. Au nom de la paix internationale et des échanges commerciaux, je te pose ces questions droit dans les yeux, peut-on et doit-on fermer les yeux sur tous les crimes commis par des chefs d'Etat et des gouvernements criminels? Les démocraties doivent-elles continuer leur jeu hypocrite qui consiste à soutenir les droits humains partout à travers le monde tout en accueillant en grande pompe et avec de grands sourires des chefs d'Etat coupables de crimes intérieurs et extérieurs gravissimes et en opposition totale aux valeurs humaines? Les démocraties, elles-mêmes, dont bien sûr l'Amérique en premier ressort, doivent-elles punir leurs propres anciens Présidents coupables de crimes, dont les Bush père et fils, par exemple, pour leurs guerres du désert, et les autres guerres impérialistes réelles ou secrètes précédentes en Amérique du Sud, au Vietnam, leurs fameux mensonges prétextes inventés de toutes pièces et répétés devant l'ONU; enfin Donald Trump doit-il aller devant les tribunaux pour tentative de coup d'Etat intérieur et mise en danger des USA à travers le risque d'une guerre civile provoquée pour son propre intérêt présidentiel? A toi de nous répondre franchement par ta haute intelligence sur ton blog car tu as mis en danger, par ton dernier billet trop favorable à la Chine officielle, les chances d'avenir pour la NUPES et le changement présidentiel tant attendu par la France progressiste.

Beaucoup de gens préfèrent l'indifférence et la lâcheté à l'interventionnisme qui met à mal nos relations diplomatiques et nous appauvrit. L'exemple de la neutralité suisse semble tendance dans le monde entier et même chez Jean-Luc Mélenchon aussi. Restons neutres et tant pis si d'autres subissent frontalement les affres de la guerre. Les impérialismes peuvent agir comme bon leur semblent sur leur territoire et les nations annexées. Ce ne serait pas grave. Seul serait grave la perte de notre confort matérialiste personnel et le risque de l'exportation de la guerre chez nous... Mais la guerre finit toujours par arriver chez nous. On l'a vu avec Hitler. Si l'Allemagne avait été géographiquement en Russie, Hitler serait arrivé quand même en France... On n'arrête jamais une dictature avec une complicité implicite et la lâcheté.

Il faut savoir que les impérialisme ont une fâcheuse tendance a tout dévorer sur leur passage. L'empire romain, pour exemple, a conquis le Nord, l'Est et l'Ouest de l'Europe, y compris la Suisse malgré Divico, et une partie de l'Afrique. En affaires comme dans la guerre et en "amour", les puissants veulent plus et plus encore. Si, par couardise, on les laisse faire, ils prennent tout et à des conditions de plus en plus dictatoriales et dominatrices. Ils réduisent en esclavage les foules, nous empêchent de vivre et de penser par nous-mêmes, nous neutralisent quand bon leur semble et sitôt que nous devenons un risque minime ou majeur pour leur pouvoir. La peur s'installe partout. La justice et la liberté ne subsistent nulle part. Et l'empire finit pourtant par s'effondrer un jour à cause de sa décadence et de sa corruption.

Une démocratie qui meurt sous les coups monstrueux de la dictature s'est comme une forêt qui disparaît dans la proie des flammes et fait place à un désert. Plus de diversité humaine. Que des zombies qui déambulent et obéissent à un maître et seigneur. Jean-Luc, tu ne veux pas de maître. Moi non plus.

Est-ce que les peuples sont en désir de dictature à cause de leur veulerie en souhaitant rester neutre et en préférant fermer les yeux sur les crimes commis par les empires voraces et avaleurs de conscience et de droits humains?

C'est une question de première importance et cruciale pour l'avenir de l'Humanité.

J'attends quelque chose de vous, Monsieur Mélenchon. La Nupes a un bel avenir politique et de gouvernance devant elle. A condition de se faire bien comprendre de ses leaders spirituels.