03/10/2022

Yvan

 

Yvan

c'est comme si un frère de sang

était mort au front.

Héros de mon coeur,

héros de mon idéal humain.

héros de l'humanité,

c'est ainsi que je te vois

sans t'avoir jamais connu,

sans jamais avoir eu la chance

de te rencontrer un jour

quelque part à Moscou, Paris ou Neuchâtel.

 

C'est peu de choses

quelques mots sur la tombe d'un jeune homme

mort pour la liberté de sa patrie

et par refus de tuer l'Autre,

son frère, sa soeur d'humanité

partout sur la planète Terre.

 

C'est peu de choses

les mots d'un poète

sur la tombe d'un héros.

C'est comme des fleurs

que l'on dépose sur la terre

de sa mère, de son père,

de son frère, de sa soeur.

Personne n'y fait attention.

Personne ne regarde les tombes

même quand la guerre et les bombes

pleuvent sur les maisons et les gens.

Personne ne visite les cimetières

sauf, peut-être, la famille d'un-e décédé-e.

C'est un lieu que l'on fuit

pour oublier qu'un jour on est mort.

C'est un lieu que l'on déserte

comme on déserte l'appel à la mobilisation

pour éviter de tuer sa soeur ou son frère

en humanité.

 

Yvan, j'ai pas les mots

pour te dire que tu es mon poteau,

mon frangin, mon ami pour la vie.

Yvan, j'ai pas les larmes faciles

et quand elles coulent

c'est souvent à contre-temps.

Yvan, c'est par ta mort volontaire

que tu es devenu mon ami pour la vie.

C'est tellement bizarre que la mort

crée l'amour et l'amitié.

C'est comme le Christ

au moment de son calvaire.

C'est comme Che Guevara

mais en mieux.

Parce que toi tu as refusé la violence,

sauf envers ta propre existence,

pour montrer ta résistance et ta révolution.

 

Tu es comme Martin Luther King

et Nelson Mandela

sans avoir été un leader de la lutte anti-apartheid.

Tu es comme Gandhi

libérant son peuple face à l'oppression

sans jamais tirer une seule balle contre sa soeur,

son frère britannique en humanité.

 

Yvan, j'ai tellement d'admiration pour toi,

ton extrême courage

qui t'a conduit à commettre l'irréparable.

Yvan, j'écouterai encore et encore ta musique

et j'espère que les Clubs de toute la Terre

t'offriront l'hospitalité et la joie

de faire encore partie de nous tous,

de nous toutes, tes frangins, tes frangines

qui t'admirons pour ton geste effroyable

de paix, de bonté, et d'amour.

 

Tu fais partie de notre famille, Yvan,

de la famille des faiseurs et faiseuses de paix,

d'amour et de liberté.

 

Ciao Yvan.

A bientôt, dans un autre monde.

 

Les commentaires sont fermés.