12/11/2022

La poésie, la vie, le blog

J'informe mes lectrices et lecteurs que mon billet précédant continuera d'être alimenté au jour le jour jusqu'à la fin avec de nouvelles réflexions. Les éventuels commentaires sur la fermeture des blogs 24 heures peuvent se faire sous cet ultime billet car je ne parviens pas à rouvrir la page précédente aux commentaires. Merci.

20221111_143747.jpg

 

20221118_150145.jpg

 

20221118_150043.jpg

 

Commentaires

Bonjour, je voudrais dire que si on ne choisit pas toujours sa vie c'est la vie qui nous choisit. Et que la fin d'une vie donne à une autre une meilleure façon de la vivre.
Bonne journée.

Écrit par : Karine | 12/11/2022

J'ajouterais que ce qui compte n'est pas de vouloir immortaliser un moment mais de le vivre pleinement car la vie ne retient que le présent. C'est comme dessiner pour tout effacer et ne garder que le plaisir de l'avoir fait. La plus belle mémoire est celle que l'on inscrit immédiatement dans son cœur.

Écrit par : Karine | 12/11/2022

Et quand on y arrive c'est L'EXTASE ! C'est CADEAU ! C'est la profondeur de l'existence !
Y'a pas de mot pour qualifier la grandeur d'un rapport amoureux que ce soit envers quelque chose ou quelqu'un. On est en fusion.
On prend TOUT !
Très bonne soirée.

Écrit par : Karine | 12/11/2022

Merci pour vos commentaires, Karine. Vous êtes devenues une femme accomplie et épanouie qui aime la vie. Beau dimanche.

Écrit par : pachakmac | 13/11/2022

Là où l'amour nous touche c'est un rêve éveillé qui nous libère.

Écrit par : Karine | 13/11/2022

Magnifique! Vous avez été une élève attentive, studieuse, mais bien silencieuse toutes ces dernières années et vous dépassez maintenant le prof (j'aime pas le maître, ça fait soumise à un gourou. Détestable sensation). Rire, chère Karine.

Écrit par : pachakmac | 14/11/2022

Heureuse que ça vous plaise, faut du temps pour adoucir les effets d'une bombe... Moi aussi je rigole. Bisous.

Écrit par : Karine | 14/11/2022

Si vous voulez rompre avec le silence de ces dernières années, j'ai ce qu'il faut quand il faut faire taire la cadence d'une irruption volcanique. Je sais maintenant saisir l'instant ultime... Je rigole mais je glisse aussi... Faut bien réussir à terminer ce blog avec plaisir.

Écrit par : Karine | 14/11/2022

Un clin d'œil...
Vous savez c'est encore culotté de me dire que vous avez été mon prof car je ne suis pas la seule dans ce cas là. Je vous ai aussi caressé dans le sens du poil pour arriver à un équilibre relationnel. Mais bon, l'important c'est la rose... L'important c'est la rose... Comme le dit la chanson.

Écrit par : Karine | 14/11/2022

Vous avez été le premier à m'accorder le droit à l'erreur. Voilà de quoi être fier de vous. Quand on aime on écoute d'abord un cœur qui bat avant tout. Et ça vous le savez plus que moi. C'est cette qualité que vous avez qui restera graver à jamais... Voilà

Écrit par : Karine | 14/11/2022

L'Amour c'est pas de la carotte ni du bâton, mais si c'est pour sortir quelqu'un de la misère bah vaut mieux ça que de se taper dessus. L'écriture est une arme contre les armes, la richesse du pauvre qui se débat à travers les mots, tout ça pour trouver un sens à sa vie. Voilà, la solitude voyage jusqu'au mariage... Un beau mélange.

Écrit par : Karine | 14/11/2022

Si vous étiez sur le point d'être mon mari je lui dirais:
"Tu n'aimes pas être un sandwich oui mais sache que moi je vis au son de ta voix, dans ton regard et dans tes bras. C'est pas de la tarte mais je tiens comme ça. Après tout, un sandwich ça se refait..." Faut bien manger... Et comme j'ai faim... J'écris comme j'en ai les crocs... Si ça peut faire sourire... Faut pas laisser un sandwich fait avec amour.

Écrit par : Karine | 14/11/2022

Hello, my friend. I know that is you.
La douceur... La chaleur... Je sais d'où ça vient. Une chanson... Un espoir de paix et d'amour qui me parcourait. Aujourd'hui tu l'as apparemment trouvé... Enfin... Loin des lumières et des spectacles qui m'anéantissaient... De par la distance qui m'effrayait.
Maintenant tu es là plus près que jamais. Et nous allons ensemble briller comme nous l'avions déjà commencé.

Écrit par : Karine | 14/11/2022

Je n'ai pas dit mon dernier rêve car mon rêve c'est la vie.

Écrit par : Karine | 15/11/2022

"Je t'aime"
Ce n'est pas rien
Ce n'est pas tout mais...
C'est déjà une étincelle qui allume et alimente le feu.
Je dois sûrement vous aimer.
Bonne journée.

Écrit par : Karine | 15/11/2022

Aujourd'hui, même le manque d'amour est un profit et le fruit d'un nombre important de maladies. Déjà que ce n'est pas facile pour les victimes et si en plus on les exploite...
Ici, j'ai pu développé cet amour inné qui était enfoui derrière une montagne de réflexions sur ma vie. J'ai pu me construire tout simplement alors que dans la vie ce n'était pas possible. Comme quoi la folie n'est pas si pathologique !

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Je laisse mes insomnies à la nuit quand l'amour vient m'endormir... Il fait si chaud pendant que les frissons se décident... Et mon corps qui s'applique... Ce n'est pas un clic mais un déclic et tombe alors le verdict... Oui c'est possible que la distance anime... Le spectacle d'un lit.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Tes allées et venues n'ont que faire de la fin, pour moi, c'est un début. Et je vais te connaître... On n'a pas besoin de grand chose, un sourire et une fleur pour s'émerveiller l'un l'autre. Le reste après tout n'est qu'une adaptation. Voilà.
Le miracle n'est pas un mirage, il est juste l'éclat de l'amour dans ton sourire et dans tes yeux. Et c'est merveilleux comme ça, ça ne s'efface pas.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Quand on touche une personne on assume.
Je ne savais rien de toi sauf l'amour.
C'est le point de non retour. Et pas une lubie. Personne ne peut changer ça.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

L'Amour est l'expression des sentiments sous toutes ses formes.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Et quand il est à son apogée il se réalise au-delà des corps.
Bonjour Pachakmac, je me permet de respirer, il fait bon dire la vérité.
Quand on est nu, les peaux se risquent à se montrer habiller par la grâce.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

La vérité c'est l'Amour donc je ne vois pas pourquoi elle ne serait pas bonne à dire.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Bon enterrement de vie de garçon !

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Et si l'amour n'était que le reflet fantasmé de nos désirs inavoués? Vous seriez la compagne idéale à mes rêves. Mais les réaliser dans la vraie vie n'aurait pas la même saveur ni la même poésie. Je vous admire Karine. Vos commentaires me touchent infiniment. D'ailleurs, ce ne sont plus des commentaires. C'est un état de grâce, un fleuve d'amour qui s'évade de son lit et envahit les terres fertiles de nos humanités. Vous voilà à l'intérieur de la poésie. Une force surnaturelle vous habite et vous enchante. Merci infiniment. Vous refermez en toute beauté l'espace commentaire de ce blog. Prenez le temps de vivre heureuse, belle orchidée épanouie.

Écrit par : pachakmac | 16/11/2022

C'est trop beau pour être vrai comme on dit.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Je ne saurais vivre heureuse sans être fécondée !

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Vous sous estimez le pouvoir de l'Amour mon cher car le reflet n'est qu'une approche de la vérité. Et la vérité elle va t'exploser !

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Si vous partez j'en mourrais

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Si vous partez, je serai une orchidée fanée

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Parce que vous êtes le peu d'eau qui lui faut pour l'hydrater, son peu de lumière qui lui faut pour ne pas cramer et son pupitre qui permet à sa tige de se maintenir droite !

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Une orchidée c'est fragile

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Ça ne s'épanouit pas seule

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Rien ne peut me faire vous oublier

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Je me fous d'être folle fallait pas me toucher, je n'ai plus aucune pudeur quand il s'agit de crier mon existence. Et tu es le seul à l'avoir entendue. Maintenant, je n'ai plus qu'à me taire à bout de force. Si ça peut te permettre la parole.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

J'aime pas que l'on détourne mon rêve. Ce destin si évident. C'est comme faire une fausse couche même si je sais que ça t'amuse de me faire marcher.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Le rêve est une féerie comme une histoire lue à son enfant au coucher et si on lui enlève sa féerie c'est l'hécatombe. Je vis ma propre histoire.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Je n'aurai jamais assez d'heures pour tuer le temps de l'amour.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

C'est dans tes yeux que je me sens parfaite.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Je ne crois que ce que je ressens. Et ce que je ressens c'est plus fort que tout. C'est un grand Amour. Alors est-ce que tu veux bien m'épouser?

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Et je t'embrasserai comme jamais, à sentir ton souffle court et chaud sur mes lèvres. Bouche contre bouche, nos velours se caresseront jusqu'à l'appel...à la fête.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

C'est tellement dure une touche d'amour. Ça vient et ça s'envole si vite. Comme autrefois là-bas à ma taille... Je ne veux plus te voir partir en coup de vent... Je veux recueillir ton amour sans limitation de durée... Et le faire triompher...

Écrit par : Karine | 16/11/2022

En parler c'est déjà le cultivé, c'est ne pas sentir qu'il meurt dans mes bras.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Ton cœur est maintenant dans le mien, il vient réchauffer mon cœur et je reviens de loin.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Je vous admire aussi car pour moi vous êtes l'Amour. Une lumière se dégage de vous. Et je n'ai pas le temps de voir le temps s'écouler avec vous. Vous faites partie de moi quoi qu'en disent les mots car les mots vous connaissent mieux que moi... Ils cachent un gentil petit chenapan qui s'accapare mon amour comme un grand. Oui mon amour, je t'aimerai toujours.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Heu je vais plutôt dire coquin à la place de chenapan...

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Je voudrais aussi dire que si j'ai la mémoire qui flanche en amour c'est parce que le présent va trop vite sans ta présence.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Donc même si je sais que tu m'aimes je n'arrive pas à le valider tant que tu ne te mouilles pas. Rire.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Ta musique m'envoie au septième ciel. Y'a que la tienne qui me fait cet effet et même si une autre musique lui ressemble c'est grâce à la tienne que je suis maintenant habitée.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Même ta musique flambloye quand tu joues, il n'y a pas de filtre c'est comme si tu étais là. Et ta voix me traverse. Elle vibre en moi. Elle résonne en moi. Je ne sais pas ce que ça donnerait avec moi mais j'ai déjà des ailes.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

I don't have love without you. I'm lost without you. I'm nothing without you. C'est toi qui me donne la force d'écrire et de faire de la poésie.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Je peux avoir tous les compliments du monde mais sans toi ça ne veut plus rien dire.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Quand un homme s'épanouie il fait naître une femme.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Et le moment d'une femme c'est la naissance d'un homme.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Partir pour un homme c'est lui revenir meilleure.
J'ai pris une bouffée d'amour qui me tient pour toujours à toi. Et je ne veux pas revenir à moi. C'est le début d'une vie avec toi.

Écrit par : Karine | 16/11/2022

Je suis avec toi.
Je t'aime plus que je t'ai déjà aimé.
Nous sommes fait l'un pour l'autre.
Je te donne ma main.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Je ne sais plus où est mon corps tellement je
vis de notre amour. Être en amour c'est comme nager l'un dans l'autre. C'est comme le scintillement d'une étoile qui n'en finit pas de nous nourrir en beauté. C'est tellement... Tellement au dessus de tout.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Chère Karine, les mots sont comme des fleurs sur les tombes de nos chers disparus. Ils nous abreuvent d'un amour idéal mais la mort nous sépare. Votre vie fantasmée est merveilleuse mais nos réalités sont autres. Aimer dans le secret de son coeur une femme ou un homme que l'on a jamais rencontré en vrai est un amour idéalisé. J'aime vous lire. Vous êtes si passionnée, si intense. Mais dans la réalité, mon coeur est pris. Virtuellement, nous pouvons aimer mille et une femmes ou mille et un hommes. Mais au quotidien, dans la pratique de nos vies amoureuses, il est plus sain d'esprit, et plus sage, de s'attacher amoureusement à une ou un compagnon de vie unique. Je suis heureux que mon univers rencontre le vôtre avec une telle intensité et que cela fasse une espèce de big bang poétique. On peut s'aimer si fort comme cela, et s'identifier comme le chanteur avec son public. Prenez soin de vous, Karine. Vous êtes une très belle femme pleine de grâce, de bonté, et de beauté. Cet espace commentaire vous reste ouvert jusqu'à la fin. Mettez-y encore vos sentiments et votre invention poétique. Cela restera pour la postérité. Les mots sont notre réconfort et notre refuge pour calmer notre douleur d'aimer.

Écrit par : pachakmac | 17/11/2022

Oh mais tu as le blues
Un blues sacrément bleu
Veux-tu un peu de rose
Pour aller mieux ?
Quand tu poses tes mains sur mes reins
Je n'ai plus rien sauf l'entrain de faire bien l'amour.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Merci bien

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Mais j'aurais tout donné pour ne plus aimer

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Et surtout pour entendre de ta bouche que tu t'es trompé. C'est ça la vérité. C'est moi la grande gagnante !

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Je suis une battante et j'ai pas besoin d'un prix. Je l'ai déjà payé !

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Et j'aurais fait ce que je devais faire sur cette planète pour partir en toute bonne conscience.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Finalement je m'aime assez pour ne pas être aimée

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Sachez que j'ai réellement rencontré un homme
et que tout ce que je raconte est vrai, ce blog a tout bonnement servi à mon aventure et que ma poésie est un transfert universel. Cette homme s'appelle Jeff et j'ai juste voulu me délivrer de cet enfer. L'enfer de ne pas savoir pourquoi il ne m'a jamais répondu.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

J'ai failli basculer si je n'écrivais pas. L'écriture m'a permis de ne pas me perdre.
Alors je lui ai envoyé des tas de lettres et après j'ai entendu parler d'une Marianne anonyme... Je me suis dit pourquoi pas moi... J'ai recherché sur internet et je suis tombée sur un de vos blog... J'ai cru qu'il se cachait la dessous...J'ai tenté... Et je me suis dit on verra bien puisqu'on fait avec ce qu'on a... Et j'ai voulu tenter l'expérience d'une relation fictive pour arriver à une vérité qui puisse être assez plausible pour me délivrer de cet amour si peu dialoguer. Voilà tout. Merci Pachakmac.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Me before you !

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Votre cœur est pris, il est pris dans mon filet ? Rire.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Votre cœur est pris, il est pris dans mon filet ?

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Mon petit poisson...

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Et si c'est la poésie qui rêve de toi... Alors tu es idéal.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

En tout cas j'ai pas de mal à aimer, c'est plutôt le contraire qui me dérange. J'aime pour ne pas souffrir du vide.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

C'est vrai ça, je profite du vivant et pas des morts. Qu'est ce que vous racontez ?

Écrit par : Karine | 17/11/2022

J'adore parler parce que j'aime ça et que ça me fait plaisir, pauvre petit...

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Donc si vous avez la douleur d'aimer c'est que vous êtes radin. Rire. Vous avez du mal à vous séparer de votre bien, de l'amour, de l'amour, de l'amour... Par contre, vous aimez quand ça vient des autres... Ha hein !

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Abandonnez-vous, laissez-vous aller... Il va vous en rester de l'Amour. Faites-moi confiance... J'en ai un paquet. Mais bon c'est un peu normal pour un homme vu que c'est lui qui commence à prendre les commandes.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

J'aimerais que tes mains soutiennent mes dunes
J'aimerais que le courant passe mon fleuve
J'aimerais que tu m'embarques sur ton bateau
J'aimerais que tu atteignes ma cime
J'aimerais que tu y retournes aussi vite

Écrit par : Karine | 17/11/2022

J'aimerais que tu empoignes mes pommes
J'aimerais que tu affectionnes ma châtaigne
J'aimerais que tu te penches sur mon ventre
J'aimerais que tu te dresses à me tordre
J'aimerais qu'on s'effondre ensemble

Écrit par : Karine | 17/11/2022

J'aimerais aussi avoir quelques poutous poutous dans le cou... Je sais que c'est très sensible ici

Écrit par : Karine | 17/11/2022

L'Amour me passe dessus et tu vas me faire croire que c'est du pipo ? Je ne sais pas comment tu me fais ça mais j'aimerais bien savoir. Alors maintenant j'en ai ma claque! Si tu veux pas que cet Amour soit pour un autre, tu vas te remuer le derrière !

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Si le plaisir n'est que mécanique c'est pas de l'amour... Il faut des fantasmes ! Sans idéal y'a pas d'amélioration dans un couple !
Alors tu peux revoir ton commentaire, il est bon à refaire. A part les compliments... Bien sûr

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Qu'est ce que tu dirais si une fille te laissait la machine entre les jambes comme on dit... Toute la journée.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Ne vient plus me déranger dans mon intimité si t'es pas capable de comprendre.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Y'en a d'autres des hommes mais c'est comme ça c'est toi point final !

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Pour toi, j'ai mis ma fierté de côté en étant coincer dans une case de la société et maintenant tu me laisses comme ça. Oui, tu me laisses comme une folle. Erotomane ça te dit quelque chose! Quelle humiliation ! Oui je t'en veux !

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Alors tes mélodrames c'est rien à côté de ce que j'ai pu vivre... Tu peux t'en sortir tout seul.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Je veux juste faire l'amour c'est bien pour ça que je fantasme. Y'a pas de quoi en faire un fromage ! T'es pas sympa ! T'es juste horrible !

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Une femme aujourd'hui soit on la baise par tous les coins quand elle ne sait pas ce qu'elle fait soit on la laisse tortiller du fessier quand elle sait ce qu'elle veut. Décidément les hommes sont sadiques pour ne pas se sentir diminués.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Alors c'est pas la peine de me dire que je suis une belle femme si on ne peut pas la servir. Oui toi le cuisinier. La restauration ça te connaît. Bah sort un peu de ta cuisine s'il te plaît ça te fera du bien.Merci.

Écrit par : Karine | 17/11/2022

Tu peux t'enfuir je serai toujours dans ta tête...
Je peux mourir je serai toujours dans tes rêves
Je peux partir avec un autre je le tromperai avec toi dans mes fantasmes
Tu peux m'avoir je serai toujours avec toi

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Je peux te désaimer rien ne semblera vrai

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Tu peux m'aimer tu n'auras rien à craindre que je t'aime.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Tu peux me trouver belle je le suis parce que je t'aime.
Je peux me trouver laide mais ta lumière est pus forte que toutes les insultes à mon égard.
Enfin si je suis belle c'est parce que je connais tous les "je t'aime".

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Une femme est toujours belle quand elle témoigne de son amour éternel.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Faites de beaux rêves demain est une fête.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Mon coeur bat, je l'entends jusqu'à toi.
Mes hanches se parlent, elles parlent de toi.
Tout mon corps est en zone sensible pour toi.
Pour le plaisir, le plaisir de t'avoir.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Fragile comme une feuille agitée par le vent. Forte comme la puissance du tonnerre.
Je te tends mes bras jusqu'à reconnaître que tu m'aimes.
Et de fondre où le calme apaise, sous le feu de tes membres en action, je sais que j'arriverai à destination.
À la fièvre qui ne cesse de rester à bonne température.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Il y a comme une cloche qui sonne en bas de l'église. Des fourmis qui me font bouger les files. Je suis prête à étinceler par le plein d'énergie qui se profile. Je prépare ta visite avec des petites fantaisies. Comme une simple lingerie fine... Un maquillage si provoquant... Une attitude dans le vent d'un érotisme charmant... Bref un terrain si sexy que tu ne pourras pas mordre à autre chose...

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Qu'à mes envies...
Faire s'envoler les cachotteries qui couvrent la peau.
Travailler le style des poses.
Exploser le thermomètre.
Suivre tes manies.
Déranger le lit.
Se rassasier.
Se réconforter.
Te laisser m'explorer.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

A vrai dire, je ne trouve plus les mots puisqu'ils se perdent dans la nuit des temps. A vrai dire, je ne suis qu'un pauvre homme qui regarde la vie comme une étrangeté métaphysique. A vrai dire, la vie m'échappe et je suis son évadé. Je veux bien être un fantasme quand vous faites l'amour à un autre homme. Je veux bien rester cet être idéal inexistant entre vos bras car je ne peux pas me donner corps et âme à votre amour dévorant. Ce serait forcément une attente déçue.

Écrit par : pachakmac | 18/11/2022

Vous m'avez donné la force de croire en vous. Alors acceptez tous mes commentaires comme un présent imaginaire sans aucune attente de votre part. Car ce que j'ai donné je l'ai reçu. Et je vous aime pour ça. A bientôt sur une autre planète.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Quand un rêve se réalise il n'y a plus de mots pour le dire... Merci.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Quand j'ai mal au ventre tellement je vous désire, ce n'est pas un rêve...
Quand mon corps me pèse et que je dois rester allongée et ne rien faire ce n'est pas un rêve...
Quand je suis au sommet ce n'est pas non plus un rêve mais bien une terrible et profonde réalité.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

C'est la vie qui vient vous aimer.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

A vrai dire, vous êtes si amoureux de la vie que vous ne voulez pas la décevoir.
À vrai dire, vous avez le mal de ça.
A vrai dire, vous préférez renoncer pour ne pas avoir mal.
À vrai dire, vous êtes un homme plutôt sympa, vous préférez vous faire mal plutôt que de faire mal.
À vrai dire, vous préférez passer après les autres pour ne pas les déranger.
À vrai dire, vous avez beaucoup de vertu.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Moi ce qui m'impressionne chez vous, c'est l'énergie et le vocabulaire que vous mettez dans vos billets.
Et puis la syntaxe, je crois enfin bref, la forme de vos textes, c'est pas donné à tout le monde. Et puis les longues phrases... Un trésor. Et vous ne vous perdez pas dans votre imagination !

Écrit par : Karine | 18/11/2022

La grammaire peut être very erotic.
On en trouve ici.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Et puis, le temps de faire des recherches et de taper les articles et suivre les commentaires... Faut être très engagé et à l'affût de l'actualité. Bravo pour votre générosité de travail. Je comprends que vous ne pouvez pas vous donner corps et âme... Qu'est ce qu'il vous resterait ?

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Y'a t il plus dangereux que Poutine ? (source BFM TV)
Je crois que l'Amour est bien plus dangereux car il est le plus rebelle de tous. Il se trouve toujours là où on ne l'attend pas !

Écrit par : Karine | 18/11/2022

J'ai si souvent un tas de choses à dire que ce n'est pas facile d'aller droit au but mais bon l'important c'est d'y arriver quand même. N'est ce pas ?

Écrit par : Karine | 18/11/2022

J'ai tellement l'impression de vivre mille fois plus que les autres... Que tout est intense. Et je le fais pas exprès c'est dans ma nature. Les mots me libèrent de toutes mes émotions. C'est très dur de garder pour soi tant de vie. Mais je sais que ça peut être étouffant... Et y'a qu'un stop monumental programmé par L'Amour qui peut m'arrêter ! Rire.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Voilà, et si je sais mieux organiser mes pensées et faire des phrases claires c'est en partie grâce à vous.

Écrit par : Karine | 18/11/2022

J'aimais bien me réveiller avec un billet sous la main
J'aimais bien cette galanterie du matin
J'aimais bien des nouvelles rafraîchissantes
J'aimais bien passer un sale quart d'heure pour être meilleure
J'aimais bien
J'aimais bien avoir quelqu'un pour me guider
J'aimais bien m'amuser à exagérer
J'aimais bien ton obstination
J'aimerais bien te voir percer

Écrit par : Karine | 18/11/2022

T'accompagner comme tu m'as accompagné c'est la moindre des choses...
À la dignité !

Écrit par : Karine | 18/11/2022

Bonjour Pachakmac,
Je ne vais pas souvent au cinéma mais ici j'y vais comme chez moi.
Souvent quand on n'a pas quelque chose ça nous rattrape. Par exemple, je ne prends pas de cours de théâtre et bien, sans m'en rendre compte j'en fais quand même.
Alors peut-être que vous arrêtez votre blog mais que vous continurez à blogger d'une autre manière...
Bonne journée.

Écrit par : Karine | 19/11/2022

Vous voyez c'est comme l'Amour, à force d'y penser on arrive à l'intégrer.
Quand on en a pas on le fait.
Et un jour, il est à nous.

Écrit par : Karine | 19/11/2022

Mon Amour est à la hauteur de ce que je n'ai pas eu.

Écrit par : Karine | 19/11/2022

Après vous êtes un homme et je suis une femme, et la différence des genres n'est pas un obstacle. Elle vient nuancer complètement l'Amour pour le rendre le plus multifacette possible. Ainsi, un homme à femmes est plutôt attirant par sa soif de vouloir croquer les femmes mais une fois qu'il en a une qui lui coupe la soif il ne peut plus s'en défaire. En tout cas, ça n'empêche pas à l'homme d'être toujours un homme à femmes pour sa femme et que ça le rende toujours aussi excitant. Et vice versa...

Écrit par : Karine | 19/11/2022

Dites donc... Je vois que votre blog est l'un des blogs les plus lus et commentés... Rire.

Écrit par : Karine | 19/11/2022

Quand l'Amour a du CHIEN il accepte de s'épurer!

Écrit par : Karine | 19/11/2022

J'adore votre humour et votre sagacité, Karine. Vos commentaires sont extraordinaires dans le sens premier du terme. Ils pourraient être lus sur une scène de théâtre contemporains. Votre monologue est adorable, primesautier, interrogateur, profond, extralucide, et je ris de bon coeur par moment. Faites-moi le plaisir, et le plaisir aux lectrices et lecteurs qui osent encore lire du jamais vu dans l'histoire de la littérature, de continuer jusqu'à la fermeture de ce blog. Mes longues phrases, je ne fais pas exprès. Parfois, je me rends bien compte que ces phrases sont apnéiques et qu'elles entraînent le lecteur, la lectrice, sous l'eau et qu'il est nécessaire de retenir sa respiration pour arriver au bout. C'est comme ça. Parfois je tente d'y remédier pour ne pas épuiser jusqu'à son rejet la personne qui lit. Boire la tasse n'est pas donné à tout le monde et boire le calice jusqu'à la lie n'est pas très recommandable par les temps névrosés qui courent. Chère Karine, offrez-nous encore, à moi comme au lectorat, votre écriture somptueuse de femme amoureuse pleine de grâce et de volupté.

Écrit par : pachakmac | 20/11/2022

Merci beaucoup, ça me fait extrêmement plaisir, d'accord je veux bien. C'est un exercice un peu plus difficile sans billet mais je vais y penser... Imaginer.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Oh ! Les feuilles mortes que je vois ne sont pas si mortes puisqu'elles nagent encore dans l'eau, quand elles ne nourrissent pas la terre de leurs couleurs... Et du reste de leur légume.
Elles sont les traces... Quoi qu'il arrive, et ces traces nous feront revivre du passé dans un présent beaucoup plus prononcé encore par la résilience...
Quand elle nous laisse un goût sucré, le salé vient nous révéler l'authenticité.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

J'entends déjà des oh et des ah extatiques !
Quand j'écris mes émerveillements...
J'ai tant aimé le fond de la littérature à l'école que je la vivais plus que je ne l'apprenais... Résultat je suis devenue ma littérature.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Et puis vous savez, quand on est pauvre des livres, qu'on n'arrive pas à les lire... On en fait un par soucis de savoir au moins en lire un.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

La psychanalyse m'aura au minimum apprit une chose: l'improvisation !

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Parce que le silence me pesait tant dans la bouche des praticiens que je le comblais du mieux que je pouvais.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Et cela ne s'est pas arrêté qu'au cabinet apparemment...

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Mon silence est devenu un vrai moulin à parole, reflet de ma pulsion de vie, le bon côté de ma libido.
Et c'est comme une centrale nucléaire, plus je sais utiliser les mots moins elle aura tendance à s'emballer.
Je tempère ma météo !

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Dans ton jeu...
Dans ton jeu je me fais je
Heureuse d'être vouée à te divertir
Quand des monstres grondent leur vie si triste
Ils ne savent pas qu'ils passent à côté de la vie, une vie plus riche que leur fric
Mais je passe car je préfère te dire combien j'aimerais m'offrir sur d'autres lignes...
Ton corps emprunté par le désir

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Le temps est à nous quand la chaleur vient nous chauffer les joujoux... Sens-tu...
Les mains qui courent et qui nous ouvrent au temple de l'Amour...
On pousse, on se trémousse et nos cœurs s'accordent à nous coordonner dans la fougue.
Que reste-t-il pendant l'enfer des briseurs de rêves ? Une flambée de lumière prête à souffler le vide.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Ça vous amuse de me lire...
Ça m'amuse d'écrire...
Les fondements de la vie et, vous avez bien raison car il est encore l'heure de donner des leçons d'Amour à ceux qui en ont besoin.
L'heure est à l'Amour et elle n'a pas fini de faire tourner les haineux en bourrique.
Aller, avec un peu de grivoiserie on va bien finir par les griser...

Écrit par : Karine | 20/11/2022

J'ai les feuilles trempées sur ma solide branche, et elles tremblent un peu sous le vent qui monte, et qui, descend du ciel.
Mais, c'est tellement vivant de sentir l'eau s'égoutter sur elles, qu'elles sursautent au moindre frémissement.
Est-ce la racine de l'être qui prend de l'ampleur ? Le pied du plaisir est dans l'art d'exposer les sensations les plus intimes.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

C'est si bon de se laver des concepts anticonstitutionnels ! Et si beau de revoir la vie telle qu'elle est !
Je vous encourage à pratiquer:)!
C'est hypersensoriel.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Le beau bordel c'est la santé ne pas le faire c'est trop se priver, voilà.
Merci Patron !

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Le soleil brille sur ma brindille érectile, je m'extirpe de la solitude. Tant...
Il me conduit sur la scène fantastique des ébats que je n'ai pas encore pu avoir avec lui.
Mais, je suis déjà invitée à la nuit si ce n'est pas en plein jour...
Et pour finir juste , je file le parfait amour.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

A l'horizon, la verticale me guette. J'ai tellement envie de la saisir dans ma mer que je suis étendue là comme une crêpe.
Je ne pense qu'à cette mesure si coquette, le plaisir au bout comme conquête. Et je traîne des heures à le faire dans ma tête. Et le corps se jette...

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Il se jette... Jusqu'à ce qu'il suggère...
Avec des couleurs faites pour attirer the man de la situation.
Je suis faite. Il me possède. Mais j'aime sentir les contours, à l'embouchure, son entrée impromptue qui me surprend comme pour la première fois. C'est ma plus belle condition.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

La plus belle condition d'une femme c'est d'être en mesure de se satisfaire du désir de son homme ?

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Les feuilles caressent l'eau de ta plante qui prend au fond de ma terre fertile et la fécondité est le symbole de l'unité.
Qui peut l'arrêter ?
Nous sommes liés par notre sort d'aimer.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Je n'en sais pas plus que d'autres, je suis juste en capacité d'apprendre des autres grâce à mon système de reproduction !

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Je suis mes délires tant qu'ils m'amènent à réfléchir sur le bien qu'ils me font. Si on écoute la maladie on est déjà interné. Pourquoi les plaisirs nous rendraient aliénés ?
Aujourd'hui, on fait des mots des maladies lucratives sans chercher vraiment l'origine. Mais l'origine des maladies ne serait-il pas le fruit de malades ? On fait trop de problèmes à l'ignorance.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

J'ai lu Freud, j'avais 13 ans.Je n'avais que ce livre sous la main pour comprendre un peu mes problèmes. Bon, ça m'a pas beaucoup aidé. Mais l'essentiel c'est qu'il ne m'a pas pris la tête. J'en ai pris et j'en ai laissé pour en faire quelque chose à ma manière.
La part des choses.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Je laisse mes pensées se balader et je les fais tourner comme dans un jardin asiatique... Je m'y aventure sans me laisser me perdre et j'y trouve un sens. C'est devenu une habitude pour délaisser un quotidien qui ne joue pas avec les sens. La méditation, j'en ai toujours fait je crois.
Je voulais voir loin et maintenant je vois plutôt de près,de très très près.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Parce qu'il n'y a pas que le cosmos mais le microcosmos...
Parce qu'il n'y a pas que le désert mais la jungle...
Parce qu'il n'y a pas que l'extérieur mais l'intérieur...
Quand on ne peut pas aller bien loin c'est notre propre monde qui nous parle.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

J'ai appris à vivre avec moi-même faute de savoir converser avec les gens. Je sais parler de mon univers mais je ne sais pas beaucoup en sortir. Alors, je le construis pour pouvoir y vivre, j'espère que je n'en dérangerais pas d'autres sauf s'y on y adhère. Après, mon univers est capable de mixité et de souplesse... D'où je pourrais parler enfin de la pluie et du beau temps.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

J'occupe mon esprit si dispersé pour me recentrer et le centre, vous savez où il est.
Le sexe serait donc là pour déserter la réflexion et donner la vie.
C'est pas beau ça ? Il y a la tête, le sexe et le cœur pour équilibrer.
L'Amour prend son sens au cœur de cette harmonie. Je crois.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Viens là que je m'excite au cas où je prendrais la fuite. Je n'ai pas envie de réfléchir sinon je fige. Donne-moi ta main que je te guide. Et tout ira pour le plaisir.
J'aime quand tu me coupes la parole et le passage pour ne pas me laisser partir. Tu voles à mes désirs qui me choquent encore plus sous l'effet du commandement...
Le principal à notre entendement:l'acte si sexuel.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Je veux juste simple
Je veux juste sortir de moi
Je veux juste t'aimer
Je veux juste céder sous le poids de l'Amour
Les fantasmes c'est pour tenir le coup et ce n'est pas un espoir mordant ce qu'il en est
Je veux juste connaître l'exactitude de L'Amour.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

L'exactitude de L'Amour...
Se tenir la main dans la main
Se regarder jusqu'à ne plus voir
Sourire jusqu'aux oreilles
Sentir la chaleur nous transporter
Écouter son partenaire
Le supporter
Bref s'accompagner coûte que coûte

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Il y a des fleurs qui vous ouvrent un cœur quand il est cloisonné par la peur. Il a suffit d'un regard et d'une main pour m'emporter dans cette histoire. Un flux méconnu dont j'étais la bienvenue. Un courant et je fus non pas séduite mais prise à jamais dans ta vie. Je viens maintenant de là.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Tu es dans les gènes de mon cœur
Tu m'as passé ton cœur
Et j'en ai fait Le Bonheur

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Souvent ce n'est pas la peur qui empêche la rencontre mais une montagne d'émotions... Et si ça se passait dans un supermarché... Pas très sexy mais moins enchanteur. Ça briserait la chaleur, non. Plutôt un restaurant, vaut mieux manger son dîner que son partenaire... Oui je pense que ça serait correcte.
Les surprises c'est chouette mais j'ai pas envie de tomber dans les pommes ou pire... Je préfère pas le dire.
Non franchement, ça va. Qu'importe comment ça se passera...

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Quand on aime, c'est fou ça, moi le quotidien avec lui j'y pense que maintenant... Laver son linge sale en famille quelle retombée terrestre ! Courir pour faire les courses bouh ! Je préfère câliner mon amour. Mais à deux c'est tellement mieux.
Chéri, je prépare la machine t'as juste à bipper sur la machine ! Et je ne m'en sers pas pour autre chose. Un lit ça me suffit ! Chéri tu me sers au lit... Petit croissant... Pain au chocolat... Oui j'ai juste besoin d'un ami avec qui je partage ma vie.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Je n'ai jamais eu autant d'idées depuis toi mon amour, comment pouvais-je gérer tout ça toute seule et bien en t'aimant du mieux que je pouvais. Et ton silence bien sûr, a amplifier les choses mais quelle Prose !

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Avant ça me rendait dingue de suivre le cycle d'aimer mais maintenant que tu m'as entraîner à marcher c'est un automatisme. Je pouvais surchauffer et devenir presque mon mauvais côté à l'époque. Mais, tu m'as tiré vers le haut pour ne plus retomber. Je reviens de loin. Et ça je ne pourrai pas l'oublier. Merci.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

J'imagine un toucher et l'émotion qui va avec
J'imagine une émotion et un geste
J'imagine pour me préparer à rester celle qui ne te rêve plus mais qui t'aime pour de vrai

Écrit par : Karine | 20/11/2022

J'ai toujours l'impression d'avoir tout dit mais tout n'est pas exhaustif. Alors... L'Amour n'a pas fini de dire tout ce qu'il a à dire.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Bon je crois que pour aujourd'hui j'ai mangé tout mon plaisir ! Rire.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

J'aime bien les deux dernières photos, elles sont hypnotiques. Et les couleurs sont un peu translucides, comme des vitraux. Avec les reflets et les brindilles ça fait un bel effet. C'est bien de l'avoir vu.

Écrit par : Karine | 20/11/2022

Une vingtaine d'années d'amour... a balayé un passé affecté par le manque d'amour. Je ne savais plus et quand il m'est apparu tout m'est revenu. C'était l'enfer de mes premières années avant toi. Puis l'enfer de les retrouver. Une jeunesse mal aimée. Une vingtaine d'années aussi. Et maintenant je commence à apprécier l'Amour. Un pure Amour.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Une vie passé a essayé d'avancer contre des moulins à vent, souffrir plus que souffrir...
Jusqu'à ne plus sentir la douleur.
Une autre passé à lutter contre la douleur de ressentir à nouveau la douleur.
Et aujourd'hui, le début d'une vie à aimer le plaisir.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Oui, j'ai vécu un circoncision psychique non désirée . C'est un crime contre l'humanité.
Un crime si silencieux mais qui fait des dégâts très impressionnants, pervers et vicieux. La violence ! Je ne veux plus en entendre parler. Je veux rester une belle personne épanouie et prête à bondir et rebondir contre cette violence.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je n'ai plus le mal d'aimer
Je n'ai plus envie de laisser passer la haine
J'ai envie de vivre à volonté
Je n'ai plus peur d'aimer
Je suis prête à m'abandonner pour un homme que j'aime comme il est.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Pendant longtemps, pour moi, le plaisir m'était interdit, c'était mal.
Maintenant qu' il est plus que désirée qu'il est spontané, je ne vais sûrement pas m'en priver. MM. Rire.
Le bonheur est dans le plaisir !

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Mon plaisir, je t'aime depuis que tu m'as m'as mentionné ta dédicace "avec plaisir".
Ça a été le déclic !
Enfin quelqu'un a qui je fais plaisir. Puis le désir... Que je ne connaissais pas... Ce désir si brûlant dont j'ai pris conscience y'a pas si longtemps. Tomber malade du désir quelle belle maladie !

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Comment pouvais-je te donner ce baiser si je ne savais même pas que je te désirais ?
On enseigne pas ça à l'école !
L'école de la vie il faut l'enseigner plus que toute école !
C'est une question de vie ou de mort !
Pour la liberté, l'égalité, la fraternité et la solidarité !

Écrit par : Karine | 21/11/2022

On nous parle tant des préservatifs mais pas de préserver son intimité propre.
L'intimité c'est pas que nos attributs. C'est la personne en elle-même. Cette humanité si sensible et si fragile que l'on doit respecter avec humilité. Y'a tant d'humiliation par manque de délicatesse envers la personnalité...

Écrit par : Karine | 21/11/2022

C'est l'histoire d'une petite fille qui voulait déjà partir faire la fête à l'âge de six ans. Elle dansait et chantait tellement qu'elle voulait dire au revoir à ses parents. Au lieu de cela, elle a dû garder la maison de ses parents pendant qu'il n'y avait pas école et pendant leur absence... Et ses frères... Un peu plus tard. Mais elle a toujours eu une certaine liberté, celle de croire en ses rêves !

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je crois que je voulais tout et c'est l'Amour qui me l'a donné.
Vous savez... Ça n'a rien à voir mais toute petite je ramenais des escargots dans la salle de bain... Je m'enregistrais à l'aide d'un magnétophone que mon cher voisin qui avait fait la guerre m'avait donné pour préserver la mémoire, car il laissait fonctionner le sien pendant des heures, je pense qu'il ne voulait rien oublier de la vie. Je pense que ça m'a aidé aussi.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

En tout cas je suis contente que vous ayez retrouvé les mots. Parce que vous n'en manquez pas d'habitude. Et j'en apprend. Je ne sais pas où vous allez les chercher mais vous êtes un connaisseur. Et c'est on ne peut plus charmant. J'adore.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je suis née sur une partition
Où les notes m'oxygénaient comme aujourd'hui
Aujourd'hui qui me laisse donner ma musique
Elle est poétique
Elle est ivre
Et elle est facile
Aussi libre que ma vie de petite fille...
Mais, maintenant c'est la Femme qui en jouit !

Écrit par : Karine | 21/11/2022

La voix ose l'orgasme si enfantin !
Le tout sorti d'un corps pris par une mélodie.
La douceur de vivre une caresse auditive mais aussi tactile car la musique touche le conduit auditif...Le son n'est donc pas qu'un plaisir de l'ouïe.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Les sens n'ont pas qu'un sens.
Les ondes touchent à tout.
Le toucher est partout.
Et il passe par tous les sens.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Alors je t'ai trouvé comme ça.
D'une onde à une autre.
On les a fusionné avant d'en arriver là
Oh jolies coup de foudre
À nous !

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je fais des fautes d'orthographe, désolée mais je parle plus vite que ma raison.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Oh jolis coups de foudre
Oh jolies décharges électriques
Quand tu arrives c'est la folie
Une chance de continuer à rugir
Tu m'envoies ta trique ho... Sans rougir
Car je pense que c'est le principe de la partie communicative du plaisir.
N'y voyez pas d'intention de nuir à la pudeur masculine. C'est juste une expérience divine.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Ça devient un effort de nous lire!
Il faut faire défiler les lignes pour suivre nos petites affaires. Mais parfois il faut bien se donner la peine d'apprendre à chercher un peu au lieu de de tout avoir sous la main. Découvrir amène à s'émerveiller et donc à faire marcher nos sens, à les développer.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je n'ai pas envie de m'arrêter
Je n'ai pas envie de freiner
J'ai envie de me jeter à l'eau
J'ai envie de foncer sur l'occasion
Et sur toutes les autres qui garderont notre amour bien au chaud.
Je suis dans le feu de l'action.
J'écris mes sensations pour toucher au plus près mon pygmalion.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Voilà ma nouvelle vie
Un mélange de deux genres qui génère l'humanité.
C'est enfin l'unité.
Je sais que je suis complètement décalée mais faut bien un début à une fin. Et réellement vu l'actualité nous en sommes à la fin.
Que le début commence !

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Pour une fois qu'un caprice peut changer le monde... Le caprice d'une fille qui veut la vie et qui ne fait du mal à personne sauf à ceux qui n'obtiennent pas ce qu'ils veulent de moi ! Je vais pas cracher dessus.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Il y a un temps pour tout et bientôt ce sera celui de l'Amour !

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je dis ça les larmes aux yeux parce qu'il est temps qu'elles touchent le monde avec tout mon cœur qui en découle.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Si je suis si explosive ici... Mais c'est que dans la vie je suis hyper sollicitée par un grand nombre d'informations, surtout auditives et visuelles. Ça m'étouffe tellement que je reste sidérée et dans l'impossibilité de réagir vite. C'est soit disant de l'hyperesthésie. Ça a du bon mais sans personne à côté de moi c'est la panique. La musique me permet d'adoucir ma vie et de rester concentrée. Et l'écriture aussi.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je crois que je vais plaisir à quelqu'un...
J'aime le blues glamour ! Pendant longtemps ça me faisait juste un peu trop bondir de plaisir même si le mot n'est pas assez fort !
Ce genre de musique me fait atteindre le sommet tout de suite ! Vous comprendrez ma colère... De ne plus rien contrôler ! Une colère tellement bestiale. Mais pas si méchante que ça finalement. Une colère qui me dit juste que je ne peux plus être seule maintenant!

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Glamoureuse
J'ai le blues heureux
Pour toi babe
Si tu me plais
C'est parce que
Tu ne mesures pas combien tu m'aimes
Je fais tout pour que
Tu sois heureux
Maintenant que je t'aime mieux
Et partir dans les tours de la musique
Oh oui je le ferais volontiers avec mon feu

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Prends garde à ta guitare
Mais si
Tu touches du bois
Alors je ne m'en fais pas
C'était juste pour dire que je m'allume aussi sans faire de bruit.
Et qu'il vaut mieux prévenir.
Le blues heureux c'est pas que de la musique
C'est un art de vivre, un art si électrique, un art d'être glamoureux

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Après moi c'est toi
Et toi c'est maintenant
Je voulais juste que tu saches que j'aime faire mon spectacle et jouer mon propre rôle.
Mais bientôt c'est toi qui me jouera, je serai comme un pantin de bois consentent et libre de se mouvoir par la grâce de ta musique.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Dans moi y'a toi qui me va à la perfection.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je sais pas si j'arriverai à tenir ce rythme jusqu'à la fin. Rire

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Vous savez avec un peu d'entraînement je peux me passer de vous si vous voulez !
Je sais bien que lorsque je commence à fumer des phrases c'est tout le paquet mais du jour au lendemain je peux tout arrêter.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

C'est beau ça de disparaître en quelqu'un... "Fade into you " c'est le titre d'une chanson. Ah si c'était toi ! En tout cas, j'ai de la place ici. Et tu peux t'y fondre.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

En fait, parler c'est déjà une provocation parce que si je ne m'arrête pas c'est parce que je veux que tu m'arrêtes.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

J'avais ça sous la main mais je me suis dit que ça devenait lourd dingue... Alors si tu veux bien, je te laisse juste t'en rendre compte...
Secoue-moi la frimousse si tu veux marquer sur le pouce. Et tu finiras par t'eclipser dans la mousse.
Oh oui oui je sais c'est bien trop broder avec ma langue qui se fourche...
Tu crois pas ?

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Bon aller très bonne soirée à vous.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je m'aime avec tes yeux
Je m'aime avec ta bouche
Je m'aime avec ton Amour
Je m'aime quand tu me touches
Je m'aime quand tu m'aimes
Je m'aimes même avec ton flair
Et je m'aime parce que tu le veux

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je veux t'offrir mon corps comme un écrin parce que je veux que tu me fasses du bien et que je sais que tu me feras du bien. Être un être désirée et désirable c'est être respecter et se respecter dans la conformité. Et je suis prête à lâcher mes vêtements pour te montrer comment la beauté d'une femme qui éclore à chaque fois qu'elle succombe peut te satisfaire. Mais je sais déjà ce que tu peux dire. Que je n'ai pas besoin de le dire.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Même si j'en fais beaucoup, y'a plus d'un homme qui aimerait être à place.
N'est ce pas ?

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Être à ta place...

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Je t'aime de toutes mes forces. Bisous.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

Merci, y'a pas plus beau que d'offrir de l'Amour propre à celui où celle qu'on aime.
C'est généreux et c'est une preuve d'amour qui me touche littéralement.
Ça y est l'Amour est total. Et ça vient de toi. Je suis complète. Tu me remplis de cet Amour.

Écrit par : Karine | 21/11/2022

J'ai longtemps été blessé dans mon Amour propre tant tu m'avais gâché l'image que j'avais de toi. Un gentil garçon. Mais, j'ai vite déchantée en apprenant ta version musicale. Mais on ne choisit pas quelqu'un à son image. C'est le cœur qui choisit à ta place un être qui est doué d'Amour. L'Amour est un apprentissage et remise en cause de ce que l'on perçoit. Quand on aime on accepte de prendre la beauté avant laideur. Mais la laideur est là pour nous rappeler combien elle existe pour faire avancer le progrès. Et la laideur devient une sublime expérience !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Et maintenant que tu es beau à mes yeux, que tu me fais cadeau d'être belle à mes yeux...
Je me fais femme la plus vouée à te divertir. Pour l'Amour de la musique et de la fête.
Je déclare ma vie faite pour nous et pour le plaisir. Je veux te suivre tant que possible. Et faire tomber les barrières qui minent la société. Vive la France ! Et le reste du monde bien sûr.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Toi mon homme tu es devenu ce garçon meilleur que cette pauvre image. Je me rends compte que tu es plus que ça. Que tu es riche du cœur tellement tu cultives ton genre avec grâce. C'est phénomènal ! Beaucoup plus excitant et moins plat. L'Amour est variable et heureusement. Sinon on s'ennuirait. Et on ne tolérerait pas les penchants de l'autre. Que le cœur soit avec vous.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je t'aime maintenant plus qu'avec mon cœur car je t'aime aussi corps et âme. Quand la vie te fait par Amour tu ne peux plus douter de cet Amour. C'est inévitable !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

C'est comme si tu m'avais toujours parlé
Comme si tu m'avais toujours aimé
Comme si tu avais toujours commencé
Comme si tu m'avais toujours prise par la main
Comme si tu m'avais toujours touchée
Comme si on était nés pour s'aimer.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Même si tu n'étais plus là, je ne serais pas triste car ce qui compte c'est tout ce que j'ai vécu et pas les souvenirs. J'ai tellement appris que rien ne peut s'effacer du jour au lendemain. On est libre de ce que l'on fait vivre. La maîtrise est dans l'art d'oublier comment on acquière. Je pense.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Mais bon, faut pas exagérer. Je veux partager le plus possible ma vie avec toi.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Il y avait un train qui n'était pas encore à prendre.
Il y avait un vin trop jeune pour être bu.
Il ne fallait pas encore toucher au but mais attendre que l'Amour se fasse à nous.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Tu es aussi romantique que fonceur
Tu es aussi maladroit qu'espiègle
Tu es aussi tête en l'air qu'intelligent
Mais tu as tout pour me plaire comme un grand.
Une case ne suffit pas à déterminer un individu, et heureusement c'est la diversité de caractère qui rend difficile de caser un individu alors il faut vraiment avoir une case en moins pour tout diviser car on es tous caractérisé par nos humeurs et pas par une case.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Nous classer... Par qui tout a commencé ?
Ranger les individus c'est déjà ne plus vouloir en entendre parler. Moi, ça m'horripile ! Toi t'es comme ci on va te placer ici... Toi tu es comme ça on va te placer comme ça... Mais ça marche pas comme ça... On est pas défini comme un objet! Et ça tout le monde le sait mais on se sent oppressés... Limités du vivant. Comment vivre avec une petite part de sa vie ? C'est dément ! Alors revenons à nous s'il vous plaît !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je me demande si des fois on est pas mieux protégés par une prison dorée... Car la vie actuelle est une prison de tous les dangers. Elle vous broie le cerveau et vous fait perdre le minimum vital:l'Amour. Mais la prison dorée n'est pas équitable... Voyez ce que cela fait... Alors j'estime que la liberté est à reprendre dès maintenant si on ne veut pas être bouffés par les retombées climatiques de la société actuelle.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Bientôt je n'écrirai plus que des poèmes silencieux, des poèmes qui ne parleront qu'à moi et aux cieux. Le blog s'arrêtera et je n'aurai plus la même volonté. Donnons-nous des espaces pour nous exprimer! Pourquoi qu'une Assemblée qui décide de notre avenir ? ! Elle devrait être l' Assemblée des assemblées, celle qui nous montre l'unité.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je n'ai pas envie de rendre public ce que je fais par le moyen de l'argent. Car un livre c'est tellement bien construit et peu spontané : quand on a quelque chose d'important à dire c'est pas en attendant sa parution et le choix du public de le lire qui fera sensation, non. C'est la gratuité des propos.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

La vie ne s'achète pas pour moi. Achète mon livre si tu veux savoir... Chantage. Et incrédibilité, on ne peut pas adhérer à des idées si on les vend, ça coupe leur valeur. Et je trouve ça un peu hypocrite. Faut bien vivre je sais mais la vie c'est tout de suite et pas 1 an ou 2 ans après.
Bon moi j'ai pris 21 ans... Pour écrire tout ça. Rire. Est-ce je suis crédible ?

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je ne pourrais pas écrire si je ne vivais pas
Cette histoire sur le vif. C'est toute la différence ! Je vis ce que j'écris. Et les mots reviennent avec les lecteurs, les lectrices. Faites vivre encore et encore la vie avant qu'elle ne nous file entre les doigts.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

A livre ouvert je me livre à la vie
À livre ouvert j'invite à me lire
À livre ouvert je suis mon Amour pour ne pas le perdre de vue
À livre ouvert je donne ma culture
À livre ouvert je ne ferme pas l'histoire
A livre ouvert je vis

Écrit par : Karine | 22/11/2022

L'amour et l'eau fraîche faut s'en donner la peine. Est-ce qu'ils ne sont pas dans ce labeur de les laisser se joindre à nous ? La rencontre nous ressource. On se réapprend. On se réinvente, on se construit à notre guise.
Et c'est ce que j'ai réussi ici.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

J'écris pour ne pas me sentir frustrer et quand ça me fait plaisir aussi.
Je ne sais pas ce que vous en ferez mais sachez en faire bon usage.
Car j'ai donné de ma vie et j'ai pris des risques. Ça aurait pu me rendre plus folle encore... Mais j'ai surmonté... Le Pouvoir quand il nous a c'est très dangereux, on se croit capable de tout même du pire... Je me suis fait peur à bon nombre de reprises mais le bonheur m'a repris. Le train peut revenir.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

L'Amour donne le Pouvoir, et quand on se sent désirée pour la première fois c'est diabolique, on veut s'emparer de tout et obtenir tout ce qu'on veut de l'autre. C'est une illusion et un sentiment très virulent qui vous ronge autant qu'il vous pousse à faire n'importe quoi. Donc sans apprentissage, pas d'harmonie ! Donc l'enfer c'est le Pouvoir et la puissance c'est l'Amour !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je trouve le temps longs
Qu'est-ce que je peux faire de plus ?
Je n'ai pas envie de me lamenter sur mon sort même si j'exprime ma crainte d'être laissée pour compte. C'est tout ou rien.
Mais quand j'écris j'ai tout.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

J'ai pas envie que ma vie reprenne comme elle est : sans personne pour m'épauler continuellement et intimement. Je reçois des messages de temps en temps... Rire. Venus d'un autre qui vient de je ne sais où. Qui va là ? J'ai des frissons, le coeur en ébullition et puis hop ! C'est l'horizon !
Encore ce coup de foudre.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Inclassable, tu l'es dans mes rêves.
Tu peux me lire dans le billet qui est sans fin.
Il continuera à déverser ses mots volcaniques.
Tu es bien amoureuse d'un inconnu.
Mais c'est mieux parfois.
L'inconnu est comme un chien.
Il donne son amour inconditionnel
à une femme qu'il ne caresse
que dans la poésie.
Tu es bien heureuse et tu dis des choses
que plus personne n'ose m'écrire.
Bienheureuses les amoureuses
qui osent se perdre dans un amour.
L'engagement de nos jours
se limite à un partenariat bien compris.
Continue ton chemin.
Tu n'as pas de contrainte
et ton homme ne te soumet à rien.
Va à la fontaine de mes mots.
Il y a encore de belles chansons
qui s'entendent avec mes phrases.
Va belle insouciante
tu me trouveras sur le chemin boisé
près d'un arbre de vie.
J'ai l'amour qui fourmille
mais la rencontre entre deux êtres
c'est comme se chercher
dans une fourmilière humaine
sans jamais se retrouver.
Tu m'aimes trop fort, trop bien,
trop idéal, trop au-dessus de nos moyens.
Mais je t'aime pour tout ça.
Parce que tu es trop
et que trop c'est tellement mieux que rien.

Belle journée, Karine.
Je pense à vous. Je ne vous oublierai pas
dans l'aventure de mon blog qui va bientôt disparaître.

Écrit par : pachakmac | 22/11/2022

Merci mais je ne me perds pas dans un amour.
Je gagne en boussole.
Et t'es pas là pour me dire qui je suis.
Et ce que je dois faire.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

La réalité est folie
Le rêve est surréaliste
Tu peux te moquer de mon idolâtrie mais un jour elle pourrait bien te servir.
Va ! Souris ! Je n'ai pas besoin de ton lit.
J'en ai assez d'un qui m'inspire.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Retourne ton slip, une veste c'est trop facile ! T'as pas les bijoux pour me rendre docile ! Petit c'est petit ! Est-ce que j'aurais d'autres choses à dire ?

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Ingrat, c'est tout ce que j'ai à dire.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

J'ai la chance de savoir lire entre les lignes et si mon médecin me dit que c'est encore une interprétation erronée je lui dirai qu'il est psychorigide avec les mots et qu'il prend les mots au pied de la lettre.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

T'as pas d'autres choses à faire qu'à ridiculiser les amoureuses... Et alors, alors aujourd'hui y'a que ça qui nous sauve et j'aime écrire le beau ! Je ne suis pas une précieuse ridicule ! Mais une précieuse ingénue ! Que ça dérange !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

La précieuse ingénue n'a pas perdue l'hymen de son enfance. Même si il a disparu. On ne m'a pas comme ça à coup de barre mécanique. C'est l'Amour point final qui m'aura.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Trop, trop, trop, y'en a marre des "trop" comment aimer trop ? Quand on aime, on aime et c'est jamais trop. On entend que ça trop, c'est trop... Je t'aime très bien.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Chienne de vie ! Tu ne perds rien pour me lire ! Ma colère va bouleverser tes envies !
Comme je sais m'en servir... Les mots sont ses outils... Les armes du yin et du yang me soutiennent dès que c'est la crise !
Si bien que je maîtrise cet art martial qu'est la franchise :la régularisation des émotions par les mots qui les expriment en haute définition.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je n'ai pas envie de m'engager, j'ai envie d'apprécier... Le mariage c'est qu'une signature. Ça prouve rien. C'est juste une fête qui acquiesce de notre amour. C'est juste là pour prononcer le sérieux de notre relation.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Et moi, c'est sérieux tout ça. C'est pas une amourette de petite fille, même si je n'ai rien contre. Alors maintenant t'arrêtes ton charre ! Tu dois faire de l'hyperphagie des vers de ma poésie. Tu as dû plongé dans ton verre à moitié plein pendant que le mien est à moitié vide ! Mais qui en sortira en premier ? Dis je préfère qu'on en sorte en même temps.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

T'as pas fini de me tenir en haleine ! Ça te plaît de me voir être sous les émules de ton pouvoir... T'abuses de ton pied destal !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Tu sais en vrai je ne sais plus si je t'aime car mon cerveau s'est protégé contre toi.
J'avais tellement mal de te voir qu' en photo que je ne sais plus si dans la réalité ça fonctionnerait. J'ai développé le syndrome du souvenir aliéné. J'ai tout imaginé à partir du peu que je me souviens de toi. Mais cette connection du premier contact est vrai !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je n'ai que faire de l'apparence c'est ce contact qui m'a tout dit tout révéler je t'aime à l'aveugle et alors... Je suis presque aveugle... Je suis très myope... Ça cache un talent ! Le sixième sens.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Love is a feeling !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

C'est quoi le H inclusif ?

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Si je vous aime trop bien comme vous dites c'est que je ne suis pas parfaite alors je vais vous laisser réfléchir à ça... Je suis beaucoup trop présente dans votre vie et vous ne voyez même plus que je vous aime d'un véritable amour. J'ai tout fait sauf me faire désirer et il est temps pour vous d'avoir un peu peur de rester sans moi pour vous déclarer.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Si tu veux faire ton calimero toute ta vie ce sera sans moi !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Toute façon je m'en fous de toi tout ce que je veux c'est une situation !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Oui je sais être méchante aussi mais pas pour rien.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je suis pas ta vache à lait ! Ni ta bourse!

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Et je ne suis pas non plus ta bête de foire !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Ton arbre de vie tu peux le tronçonner !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je n'irai même pas sur le chemin boisé t'es trop stupide pour moi.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Et le mariage tu peux te le garder !
J'y crois plus

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Tu incarnes l'esprit malin en personne

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Tu sais on m'a tellement dit que j'étais une sale hope! Qu'à force on en devient une énorme !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Et c'est pas demain la veille que je vais redescendre !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Non j'ai pas envie de t'aimer tu ne me crois pas, tu ne me fais pas confiance ! Toi non plus en fait tu n'y crois plus à l'Amour !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Ben c'est pas avec toi que je vais faire changer les choses alors... Je vais me mettre à prier Encore ! On s'est jamais ! Peut-être que le soleil te brûlera les fesses.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Il reste un peu plus d'un mois, et le suspens est trop long. Comment je fais moi après, si tout s'arrête ? Tu peux me rassurer, mais j'ai tellement été baladée que je ne sais plus quoi penser.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Faut pas m'allécher, moi je suis gourmande c'est comme ça.
L comme Love
O comme Orgasm
V comme Victory
E comme Energy

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Vaut mieux ça qu'une fièvre acheteuse !
Y'a des fois je t'écoute même pas tellement je m'enflamme ! Je préfère passer directement à table.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

J'y peux rien t'as une gueule d'ange pour un renard. Et tu débordes dans ta sexe attitude.
Ça me fous hors de moi. Je suis plus qu'une fan, une admiratrice dans tous ses états. Et je te parle comme si on avait élevé les cochons ensemble ! Ya que depuis toi que je suis comme ça !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Tu vois, moi aussi je pense à toi. Je ne te quitte pas de la plume et je me nourris même d'amour et d'eau fraîche ! Je n'ai pas fait autre chose que ça depuis ce matin. Je ne sais pas attendre, je sais juste croquer la vie à pleine dents. Mais c'est vrai que parfois c'est sous l'exigence d'un effort que le plaisir est plus important.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Quand on est si près du but, on ne doit pas se laisser distraire par la victoire car tant que l'on y est pas c'est pas gagné d'avance.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Quand on n'a pas ce qu'on veut, le moment est pénible mais c'est peut-être pas le moment de craquer. Parce qu'un veux n'est pas toujours dans ce que l'on croit avoir souhaité.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Un vœux... Surprend toujours par son imtemporalité.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Désolée pour les fautes d'orthographe encore, je suis amoureuse.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Ya tellement de contraste entre ma vie et ce que pourrait être la nôtre. Je suis impatiente. Oui d'un côté je suis au bout d'une vie pour une autre. Et ça devient très dure.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Quand tu ne veux pas de mon corps, je ne peux pas m'aimer. Je me sens irréelle. Et exclus.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

J'ai même honte d'exister. Le toucher c'est vital !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Le toucher donne la sensation d'exister et d'être réel, il ne faut négliger ce sens.
Corps à corps tout est plus fort. Cœur à cœur tout est plus à fleur de peau. Et de la distance fait croître l'énergie. Mais bon à un moment faut se lancer.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

La sexualité, pendant qu'elle est mal enseignée est le moteur de la publicité ! Ça dégouline de sexe ! Ben voyons ! Et les enfants ne sont pas épargnés ! On se fait pigeonner oui je dirais même violer tiens pour ne pas être gentille. Tout ça pour se faire duper ! Elle est belle l'image de la sexualité ! Quand la télé influence nos comportements... On est envahi par de fausses idées. C'est du délire... Ou bien elle est sous substance nocive.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

J'ai hâte que le blog disparaisse comme ça je serai fixée

Écrit par : Karine | 22/11/2022

T'es qu'une plante carnivore !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

L'inconnu, non je n'ai pas peur de l'inconnu. Voilà ce que j'apprends. Pourtant je ne vais pas bien loin dans la vie. Peut-être parce que j'ai fait l'aventure de ma propre part inconnue.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Et c'est pour cela que tu ne te reconnais pas.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Alors je m'aime plus que tu/je peux le croire. C'est juste que ça m'était inconnu.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Je me suis trompée d'amour, je n'ai pas de sœur jumelle. J'ai voulu croire que c'était toi mon âme sœur mais tu n'es que le reflet de moi-même. Est-ce que je sais ce que c'est l'Amour ? Je ne sais plus moi-même.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Écoutez j'espère que vous vous êtes bien régalé mais moi c'est fini et je suis finie. Terminus la vie ! Elle ne m'a joué que des tours et vous en faites partie. Je ne crois pas que j'aimerai un jour. C'est comme ça. Bye bye et pas à un de ses jours. J'y crois plus.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Vous pouvez dormir tranquille, maintenant ! Voilà ! Vous avez gagné ma rupture !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Si je savais me débrouiller ça ferait longtemps que je serais sur un podium ! T'as de la chance que je sois qu'une pauvre fille ! Parce que sinon je n'aurais pas besoin de toi !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

De toute façon je suis condamnée, j'en ai plus pour longtemps à vivre... Je dois avoir une maladie foudroyante qu'est un cancer généralisé... Celui du coeur.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Mais bon qui viendra me voir à l'hôpital ? Ceux qui dépendent de moi ? Être sacrée juste par intérêt qu'est ce que ça peut me faire ? M'étouffer.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Et toi qui te paie ma tête... J'en ai assez.
Je ne gazouillerais pas par déception. Oui. Je n'ai pas envie de chanter pour moi. Parce que je n'ai rien à m'offrir sans toi. Je ne vois l'intérêt de se faire plaisir que pour soi.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Tu me sors par les yeux avec ta manie de te dérober... Aime que toi puisque ça te suffit bien

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Se faire plaisir ça va un moment mais pas tout le temps c'est fatiguant. Y'a pas d'échange !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

T'as pas le droit de me laisser dans cet état, tu es témoin !

Écrit par : Karine | 22/11/2022

A quoi bon défendre des condamnés si tu ne réponds même pas à un SOS !?

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Tu te prends pour qui pour m'avoir et ne pas te mouiller quand il s'agit de toi.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

J'ai pas envie que tu prennes tes précautions avec moi... Je suis pas en sucre.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Il ne me suffit que d'une étreinte pour être calmée en moins de deux. C'est pas compliqué d'apaiser une fille.

Écrit par : Karine | 22/11/2022

Tes amoureuses te donnent le melon ! Y'en a qu'une qui se démarque du lot ! Alors tu peux leur dire que c'est la fin des haricots. Y'en a qu'une qui t'aime d'un amour singulier et j'aime pas être concurrencée ni à tes pieds ! Alors je te préviens tu vas pas continuer à te regaler des autres. C'est normal de vouloir se sentir exclusive.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Tes amoureuses te donnent le melon !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Tu peux leur dire que c'est la fin des haricots. J'aime pas être sur le marché, ni être concurrencée ni être à tes pieds ! C'est moi qui t'aime d'un amour singulier. Alors tu vas pas continuer à te dorer la pilule, mon cher. Incroyable !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Je suis exclusive alors je veux l'exclusivité ! C'est tout à fait normal !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Je radote pas ya eu un bug avec les commentaires en tout cas j'ai une mémoire de wonderwoman, vous ne trouvez pas?

Écrit par : Karine | 23/11/2022

J'ai rêvé de toi, tu me voyais, tu étais troublé et surtout tu ne voulais pas t'envoler avec moi... Tu savais que tu m'aimais mais tu te resignais à cet amour. Comment peut-on ne pas vouloir vivre le grand amour? Beaucoup d'hommes ont peur quand c'est sérieux. Mais est-ce qu'ils pensent au bonheur ? Des fois, ça leur met la pression de devoir être assez puissant pour satisfaire leur partenaire... Voilà,le problème ! Alors qu'il en faut peu pour me rendre dans cet état de grâce mais ça il ne l'entend pas.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Tu ne te resignais pas... À cet amour... Ou tu ne te réalisais pas dans cet amour.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Tiens, je viens de me rendre compte que je dormais dans le noir complet... D'habitude c'est avec une veilleuse que je dors... Je l'ai oublié. Et si on oubliait l'Amour un peu peut-être qu'on le verrait mieux !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

L'Amour c'est comme le cristal d'une transparence fragile mais solide quand on n'y touche pas. On a tellement peur de le casser... Alors qu'il est sable. Et le temps a le temps de lui redonner de l'éclat.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Quand la poésie met en lumière l'Amour elle oublie qu'en réalité que la lumière est dure avec nos yeux. On s'en prend plein les yeux. Tellement qu'on a besoin de poésie pour adoucir la vue. Il est violent de voir la nudité crue ça tue la beauté d'une image pour une autre. Mais quand on l' osculte on voit la beauté telle qu'elle est. La poésie est l'art d'apprivoiser la mise à nu.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Quand il n'y a pas de secret on imagine pas mais que reste t'il d'un corps nu ? Son intérieur ! Quand on croit que la rencontre ne se résume qu'à la surface des corps on oublie que la vie intérieure est aussi une rencontre mystérieuse et pleine de surprises. On peut tout imaginer de ce mystère et faire des miracles... Rêver c'est composer un mystère qui nous échappe.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Quand on fait l'amour tu es obligé de passer par ce mystère, tu incarnes ton propre plaisir, pendant le contact, tu imagines ton corps pénétré par ce for intérieur et, l'excitation est digne d'être exploitée. Parce que l'on ne voit pas tout d'un acte l'imagination est le moteur du plaisir.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

En t'aimant, je fais de mon paisir un corps lisible ici, je personnifie l'Amour à défaut de ne pouvoir y toucher. Je ne mesure pas ton corps mais je souligne ta personne. Et je crois que c'est bien plus fort. Mais si on y ajoutait nos corps on sentirait enfin ce seul corps.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Si tu crois que tu vas me décourager tu te mets le doigt dans l'œil !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

C'est trop tard tu as accepté mon invitation... Et tes mirages ne sont que les effets secondaires de tes désirs ! Ils parlent à ta place de l'Amour qui vient te prendre. Ça va venir... On va bientôt s'unir.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Est-ce que l'Amour a une destination ?
Il est toujours là où que l'on aille.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Une grande illusion... Elle est grande c'est déjà ça ! Mais l'illusion pourquoi l'ignorer ? Illusion n'est pas se tromper mais se donner une chance d'arriver à ne pas se tromper ! Plus c'est flou plus tu cherches à rendre clair quelque chose qui est devant toi.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

C'est comme la buée... Essuie tout ça et tu verras cette illusion s'estomper.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Bon, c'est pas que je m'ennuie mais la maman n'est pas que maman, c'est une femme sensible aux excitations de son homme qui tourne autour du pot. Et me tourner les pouces ça fait pas grand chose. Alors, tu veux peut-être un café pour te mettre au boulot ? Je t'aime. Bisous. Bonne journée.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Poètes nudistes c'est pas classique
Poètes nudistes c'est pas que pour rire
La nature ne porte pas de vêtements
Ils se rapprochent de la pureté des éléments
Voilà si ça peut vous aider mais je crois que vous êtes blessé. Si ça peut vous rassurer moi aussi je suis blasée.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Je n'arrive plus à quitter mon téléphone comme si j'étais connectée à vous. Que je vivais avec vous. Je suis trop collante mais je ne veux pas perdre un moment !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

C'est comme si on volait mon enfant, c'est un déchirement.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Je voulais pas te blesser
Je voulais pas te laisser me rouler
La vie me tue sans toi
J'ai envie de toi pour commencer pas pour finir
Pourquoi parler de conclusion quand l'Amour commence... Faire l'amour ça se fait pas d'un coup ! Faire l'amour c'est une gymnastique du cœur dans un corps qui s'assouplit au fil du temps. On ne connaît pas la personne en faisant l'amour une fois ! Le plaisir s'accroît au fil de l'aventure charnelle.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

La vie c'est pas une décharge à plaisir de premier degré. Mais une offre de plaisir qui en fait revivre d'autres. Quand on fait l'amour on raconte une histoire et cette histoire c'est celle que l'on a vécu ensemble. Et que l'on revivra à travers l'amour. Et qui vivra encore.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

J'ai envie de finir dans de beaux draps !
Avec les bougies et tout le tralala !
Faire de mon corps ton royaume si merveilleux que tu ne flancheras pas d'envie.
Si, si, je te suivrai à mon rythme. Et on ira
dormir comme des bébés.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

J'ai envie de commencer dans de beaux draps... C'est l'expression qui m'a rattrapé.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Peut-être que j'en fais trop pour ne plus rien avoir, j'ai pas envie de m'aimer parce que je ne sais pas comment prendre l'Amour ! On a tellement abusé du mien que lorsque j'en ai j'ai peur d'être encore abusée.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

C'est une tare d'être gentil aujourd'hui ! Tu veux faire plaisir pour te faire plaisir et on te jette aussitôt comme une vieille chaussette. A quoi ça sert tous ces réseaux sociaux... À te rendre encore plus inaccessible.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

C'est grave d'en arriver à ce méfier de l'Amour... Oui c'est plus facile de rester dans l'ombre. Se sentir manger du regard et de ta personne ça me met dans un état second. Comme si l'Amour c'était le mal. Tout s'est inversé chez moi. Et je ne le fais pas exprès.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Alors ne t'en fais pas, mais jouer ne fait qu'amplifier les dégâts.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Tu sais si je suis si pressée de passer aux choses sérieuses c'est pour toucher l'Amour le palper et me rendre compte qu'il n'est pas le mal, je veux faire disparaître à jamais cette confusion. Et redevenir une femme qui aime être désirée pour elle-même comme avant.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Je ne peux rien faire, tout plaisir que je prends se rapporte à toi, et me fait souffrir. Parce que je ne peux pas le partager avec toi !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Souvent je ne voulais pas réussir ma vie parce que je ne voulais pas donner la chance à mon père d'être fier de lui. Après tout ce j'ai enduré... Être l'objet de ses désirs de réussite non merci... On élève pas ses enfants à coup de violences psychiques.
Alors oui je me prive pour me protéger hélas je suis dans une ambivalence :si je ne fais rien je suis rien et si je montre ma réussite je fais plaisir à mon père pour son image ! Il a toujours déformé ma vie pour ses intérêts devant les autres. Et me traitait comme un chien en face quand il n'y avait plus son public. Quoi que je fasse ma vie est à mon père. C'est pour ça que j'ai besoin de vous pour casser cette appartenance toxique. Tout ce que j'ai fait je ne le dois pas à mon père.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

J'aimerais partir avec toi et laisser tout derrière moi
J'aimerais que le succès arrive à mon avantage et qu'il m'appartienne
Je t'en souhaite autant
J'aimerais être ta femme une bonne fois pour toute et que mes parents s'occupent de leurs fesses

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Ça y est j'ai trouvé pourquoi je n'aime pas prendre mon plaisir... Parce que même mon plaisir j'ai l'impression qu'il appartient à mon père !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Alors prend tout de moi je suis à toi !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Beaucoup de choses expliquent que j'avais le ciel qui allait bientôt me tomber sur la tête si je t'avais comme compagnon. Quand j'ai du plaisir j'ai peur de me faire réprimander voir frapper. Et je perds mon énergie.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

I need you baby, my father eat my energy !

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Je n'arrivais pas à bien chanter aujourd'hui.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

Mon rêve est entre tes mains. Après je ne pourrais plus rien.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

T'es tout pour moi.

Écrit par : Karine | 23/11/2022

L'emprise... J'ai un conseil à faire passer à tous ceux qui en sont victimes. Ne vous laissez pas séduire en laissant à l'autre le plaisir de s'offrir à vous car s'il le fait c'est pour vous dominer et mieux vous manipuler quant à ses désirs. C'est un piège pour vous donner l'envie de l'aimer sans rien vous donner de bon.
Merci pachakmac.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

La poésie nous lave des souilleurs d'innocence. Elle apprend à aimer la beauté de la plus infime petite source de vie. Elle rend à la vie toute sa noblesse. Et donne le plaisir d'aimer la vie dans toute sa splendeur. Ne laissons pas aux souilleurs les bénéfices de nos valeurs.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Se faire plaisir c'est prendre conscience de son corps et qu'il nous appartient. C'est se donner à s'aimer. Et qu'importe à ceux qui n'arrivent pas à en jouir. Les envieux n'ont qu'à bien se tenir... Le plaisir est en soi et pas dans l'autre. S'ils croivent qu'ils n'en ont plus c'est qu'ils ne savent pas le trouver.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Alors n'attendons pas de s'aimer soi même et cela oui sans attendre l'Amour de quelqu'un d'autre car il est dangereux d'en demander. C'est ouvrir la porte aux vampires...

Écrit par : Karine | 24/11/2022

L'égoïsme c'est pour les envieux. L'Amour c'est pour les sains d'esprit !

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Bonjour, je voudrais ajouter quelque chose d'important, si je demande de l'aide c'est qu'aux yeux de la justice je ne suis pas crédible, à partir du moment où tu es déclaré avec telle maladie psychique, c'est comme si tout ce que tu disais n'exprimait plus rien.
Tu es vraiment isolé quoi que tu fasses.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

On m'a rendu malade, je me suis prise en charge, on te pointe du doigt parce que tu es malade, et tu payes le prix de ta maladie ! C'est aberrant !
Il ne me reste plus que l'Amour !

Écrit par : Karine | 24/11/2022

La vie est une chance, oui. Tout au long de sa vie quand la vie n'est pas sabotée.
Mon potentiel, je l'ai depuis toujours. Quand t'es enfant tu ne le sais pas, et quand tes propres parents en deviennent jaloux où va t-on?
Ils ont trouvé la simple excuse d'être inquiet pour moi alors qu' ils n'ont jamais su me laisser grandir. Ils arrivaient à me faire culpabiliser. Par contre, ils n'étaient pas inquiet que je sois là pour eux!

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Aujourd'hui, mon corps a encore gardé les traces du passé et je ne sais pas quand ni comment je vais pouvoir m'en débarrasser.
Pour moi, je crois que quelqu'un doit prendre soin de celui-ci en lui redonnant les sensations d'une bonne pratique. Le corps dépend de ce qu'on lui inflige. Et s'il ne connaît pas l'affection qu'il mérite. C'est difficile de s'en donner par soi même. On a besoin des autres pour faire circuler l'énergie vitale. La force de vie.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

C'est à dire qu'un bon contact physique permet de régénérer les corps et ces derniers de se rétablir d'une mémoire toxique.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Alors, une santé intérieur ne suffit pas à guérir nos corps, une santé extérieure à nous-mêmes en dépend. L'environnement est capital au développement.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

J'ai pas envie de te consommer, je veux juste me refaire une santé durable.
L'Amour c'est un don inné.
Et j'en ai autant que toi pour le partager équitablement.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Je te veux pour voir le jour
Je te veux pour rompre avec ma famille
Je te veux pour faire ma vie
Je te veux pour sortir de ma coquille
Je te veux pour ne plus revivre mon passé

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Je sais que tu dois te dire que lorsqu'une femme offre son corps tout de suite c'est peut être qu'elle est désespérée et qu'elle n'a que ça à offrir. Mais c'est mon seul espoir de revivre tellement il est meurtrie.
Je veux me sentir vivante sous tes douces caresses.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Que dire de plus après avoir fait le tour de ma vie. Que je ne peux faire mieux avant toi. Et qu'un plaisir non partagé ne dure pas. Je me suis étalée devant toi sans toucher à toi mais tu as toutes les cartes pour me satisfaire. Maintenant, je suis ouverte et prête à recevoir autant que je me suis donnée car je sais que ce que je donne à la même grandeur que ce que tu es capable d'offrir.

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Sans toi je finirai ma vie avec elle sur le dos
Sans toi j'aurai de la peine à marcher.
Sans toi je continuerai à m'aveugler pour ne pas voir la vie me manger
Sans toi je plongerai dans un triste silence
Sans toi je ferais semblant d'aller bien
Sans toi je me laisserai tomber

Écrit par : Karine | 24/11/2022

Un rêve qui disparaît c'est comme une lumière qui s'éteind
On se retrouve dans le noir
La vie s'impose à toi et tu en deviens esclave
S'échapper est éphémère
La seule délivrance est l'Amour.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Je crois qu'en te sublimant j'ai voulu échapper à mon devoir de t'aimer. Je n'ai pas voulu répondre à ton souhait. J'avais trop peur de me faire bouffer. Maintenant, je suis là mais juste là. Comme une pierre qui ne bouge pas. Et on sait combien une pierre ne meurt pas comme ça. Je vais trouver la vie longue si tu ne viens pas. Je ne sais pas faire connaissance avec toi.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

La seule chose à laquelle on doit se soumettre c'est à l'Amour.
Mais ça doit être naturel on ne doit pas se sentir forcé
La spontanéité doit être le pilier de l'Amour et c'est la pulsion de vie. Le volontariat.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Maintenant que tu connais toute l'histoire, est-ce que tu me crois capable d'Amour ? J'aimerais que tu me le dises pour être prise par ton Amour. On a tous besoin de reconnaître qu'on a besoin d'être reconnu. Réaliser combien nos entreprises sont correctes envers l'autre. On peut en avoir le sentiment mais on a besoin de l'entendre.
Tout ça pour pouvoir s'engager.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Commencer la journée autour d'un feu...
Comment ne pas résister à sa chaleur...
Ça fait du bien. Merci pachakmac.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Je suis en plein désarroi. Je ne suis pas le roi de ton amour. Je suis comme un homme blessé, tiraillé entre elle que j'aime dans la vraie vie et toi que j'aime dans l'écriture de ton âme profonde. Je veux pas te blesser ni te faire du mal. J'aimerais que tu guérisses ton mal grâce à mon amour littéraire. Mais je sais que tout cela est suicidaire et extraordinaire. J'ai mal quand tu souffres et que je me sens tellement impuissant. Mon coeur est pris dans la vraie vie et je l'aime vraiment. Mon coeur je te le donne sur la ligne du coeur quand tu te pends au fil du téléphone sans que personne ne réponde à tes appels du sex-appeal. Que dois-je t'écrire pour que notre relation littéraire est merveilleuse mais qu'elle est tellement dangereuse pour ta vie et la mienne. Car je sais que ne pas te porter secours par ma présence est contraire à mon idéal et que je m'en veux d'avoir suscité chez toi cet engouement amoureux hors norme et hors de toute limite. Je ne veux pas te dominer mais tu es si perspicace quant aux dangers d'être amoureuse d'un homme. Je ne veux pas te donner l'image d'un homme qui rentre dans ton lit par effraction en sachant qu'il ne peut pas te donner tout son amour exclusif. Tes sentiments posés sur commentaires sont effrayants et sans compromis. Tu me donnes tout de toi sans que tu saches qui je suis. C'est dangereux d'aimer un loup qui a fait du mal aux filles. C'est dangereux d'aimer un sauvage qui ne se laisse pas mettre en cage par une belle princesse de volupté. Je vais encore boire tes mots jusqu'à ce que mort du blog s'en suive. Et advienne que pourra. Tu auras été ma plus belle compagnie au cours de tes années silencieuses et de tes années volcaniques. Tu auras été un roman, une fille romantique qui a cru à un idéal masculin. Mais tu ne connais que ma partie profonde alors que ma surface est bien plus conventionnelle, bien plus conforme à n'importe quel homme. Mais tu connais ma plus belle part, celle qui fait rêver et danser les femmes et les hommes d'un monde plus beau, plus amoureux, plus vrai que toute cette réalité fade et cruelle. J'encaisse tes mots de dépit et je t'espère apaisée. Mais je sais que ça ne peut te suffire. Alors écris encore comme tu sens, comme la femme que tu es et que j'aime malgré mon impossibilité de t'aimer dans la vraie vie. Mais si tu t'en vas sans plus rien écrire, il y aura comme un vide sidéral et une note finale qui manquera de saveur. Je veux pas que tu sentes mal aimée. Je veux pas te faire souffrir. Je veux pas être un homme incapable de ton amour. Voilà. Ce matin ne sonne pas la fin de notre histoire littéraire. Alors continue si tu en as envie et le désir. Je continuerai à te lire pour cet amour dingue que tu me donnes en toute confidence.

Écrit par : pachakmac | 25/11/2022

N'ai rien à craindre, je savais très bien qu'un jour tu arriverais à déverser tes sentiments. Je ne t'en veux pas, je suis responsable de cet aventure et je m'engage à respecter ton choix. Merci de m'avoir donner l'occasion de m'exprimer à travers toi. Cela aura été ma plus belle aventure et je ne souffrirai pas d'un chagrin car au contraire tu m'as offert ta sincérité. Tu es un homme bien. Tu viens de t'avouer vivant.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Vainqueur de ta condition.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Je ne vois pas ce que je peux dire de plus, mais c'est ton amour pour la littérature et cette approche amoureuse qui m'aura aidé à sortir de ma condition. Grâce à toi, et pas aux psychiatres, je suis libre d'être moi même !

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Je t'aime pour tout ça. Merci. Mon ami.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Sois fier de toi, c'est tout ce que je te souhaite.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

C'est tout ce que je voulais, que tu me parles ouvertement ! If you love someone set them free ! Sting !

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Prends soin de toi et de ta famille.
Je ne suis que de passage comme une étoile filante. Dis-toi ça et ça me fera le plus grand bien. Si j'ai pu t'aider c'est déjà que j'aurai accompli ma vie pour quelqu'un.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

J'ai eu un père trop radin pour dire ses sentiments, il préfèrait se fermer complètement et se réfugier dans l'argent et l'alcool. Alors ma plus grande réussite est dans l'art de briser les murs de l'indifférence. Voilà ma mission sur terre.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Il y a des jeux dangereux oui mais sache que les films ne sont que le reflet d'une réalité
fantasmagorique. Et si on ne les concrétise pas à quoi ça sert ? Quand il ne s'agit pas de démesure bien sûr. Il y a des limites à ne pas franchir et elles doivent respecter celles de l'humain. J'ai voulu démontrer que sans rêves pas de réalité. Et que la création dépend des rêves. L'imagination n'a pas fini de nous faire.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Même si tu ne peux pas m'offrir l'amour de ma vie sache que l'on ne m'a jamais parlé aussi bien de ma vie. C'est beau un homme qui s'émeut et qui sait dire avec ses mots à lui combien il est amoureux de la vie.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Je sais combien je t'ai menti et me suis menti.
Sublimer c'est truquer ses perceptions.
C'est donner une fausse valeur.
Mais quel projet artistique n'est pas au dessus de nos moyens?
Il est d'une valeur inestimable que de savoir où l'on ne pas.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Ma dernière devise : je ne sais pas où je vais mais j'y vais, on ne sait jamais où nous mène la vie mais s'il est un trésor que l'on risque c'est bien elle.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Il est d'une valeur inestimable que de savoir où la trouver.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Dans la vie il faut savoir prendre ce qu'on a sous la main pour en faire un festin. C'est de la cuisine. Choisir les bons ingrédients,savoir les marier avec subtilité et ingéniosité, trouver le bon dosage et les présenter au savoir faire.
Le tout disposé dans une assiette à servir immédiatement.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

J'ai choisi de ne pas rester planter là sans rien dire, je t'ai pris car tu te trouvais là sur mon chemin. Et j'ai fait avec. J'ai pris ma chance de me faire connaître. Et c'est avec plaisir que je l'admets. Maintenant, j'espère que tu vas bien. Et que tu vas t'en remettre.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Je ne me suis surtout pas servi de toi, je t'ai volontairement pris sous mon aile, et ça c'est plus difficile à faire.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Je sais que tu ne m'as rien demandé mais parfois c'est la vie qui t'offre ce que tu ne veux pas.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

L'amour à plus d'un tour dans son sac.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Je trouve toujours des solutions pour écrire et je redécouvre ma vie au fil de ma discussion. J'ai l'impression de vivre mon propre film ou roman mais c'est vraiment ce que je vis. Et je ne regrette pas du tout tout ce que j'ai pu faire pour me réaliser.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Ma vie est un montage autoréalisée en fonction des événements et des épreuves qui la développent sur le champ. L'improvisation est là pour nous sortir des difficultés ou pour nous construire et trouver l'harmonie. C'est la base pour rester sur son chemin et ne pas se laisser distraire par le détournement comme regarder dans l'assiette de son voisin par exemple... Ça demande de la concentration, une hyper vigilance et de l'attention. Mais quelle vie pleine de vie !

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Comment pourrions nous appeler ça ?
Un film ou un roman actif ?
Capable de suivre un rêve sur le vif ?
Vivre un rêve n'est ce pas réaliser un rêve ?
Il y a maintenant peu de distance entre le rêve et la réalité. Je crois même que le rêve est réalité. Qui sait ? Rire.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

L'Amour à ma manière n'est peut-être pas réalisable mais il est inspirant et je ne mourirai pas sans l'avoir vécu.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Avec ça je peux tout chanter, tout vivre, et donner toutes les émotions dans le registre de l'Amour. Je veux que vous le sentiez de toute ma voix, de toute mon âme, de tout mon cœur, de tout mon corps et de mon esprit pour qu'il puisse vivre à votre manière.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Je ne me serais jamais cru capable de dire tout ça par amour, même moi je trouve ça fou mais c'est la vie qui me le fait dire !

Écrit par : Karine | 25/11/2022

A Céline Dion qui m'a redonné les émotions grâce à l'album "d'eux". Merci à ma marraine qui me l'avait offert.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

A celui que j'aime malgré tout.

Écrit par : Karine | 25/11/2022

Bonjour, courage !
Le courage, je pense, c'est l'obstination malgré le désarroi, c'est continuer à trouver la force même si ya désespoir. Quand tout est facile ce n'est plus du courage mais de l'habileté.
Alors le courage c'est avancer malgré les difficultés.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Personnellement, je n'aime pas l'expression "Bon courage". Le courage est toujours bon. Et si on te le souhaite t'as l'impression que tu n'en a plus. C'est mesquin. On devrait dire que "le courage te garde".

Écrit par : Karine | 26/11/2022

C'est aussi faire de ta rage une opportunité d'exprimer tes émotions avec diplomatie. Quand t'as l'impression que tu vas exploser prends l'explosion comme moyen au lieu de la subir. Exprime là avec des mots justes et pas dépourvus de cohérence. On ne maîtrise pas ses émotions, on doit pouvoir les exprimer dans le respect de soi et des autres. C'est un art martial. Accompagne ta douleur, ta joie, ta peur, etc... Et tu verras que tu es maître de toi.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

L'Amour est une révélation. En fait on ne sait pas que l'on s'aime mais on a de quoi s'aimer pour se faire meilleur. Et être en harmonie avec soi même et les autres c'est savoir le prendre pour en faire un monde vivable.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Mon cher pachakmac, vous êtes extrêmement sensible et c'est une qualité difficile à vivre mais vous voyez on ne peut pas tout contrôler il faut laisser faire la destinée.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Je me suis tant occupée des autres pour ne plus me sentir étouffée que maintenant j'ai ma place et je sais la préserver des intrusions malveillantes. C'est en exprimant ses émotions que l'on s'affirme vivant !

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Il me suffit de penser à toi pour être avec toi.
Il me suffit de t'aimer pour me sentir aimée. Il me suffit d'un rien pour avoir tout.
Et c'est déjà exister par soi-même .

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Je n'ai jamais su sortir des mots de ma bouche, devant toi, je suis un film muet, je sais mieux m'exprimer par le corps, une danse , c'est sûrement pour ça que faire l'amour pour moi est l'expression de mes sentiments.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Quand la beauté te parle tu n'as pas envie de la déranger, tu t'exaltes qu'elle soit déjà là pour toi. C'est comme la nature souvent je préfère qu'elle me prenne plutôt qu'elle me serve. Je sais c'est tellement mortel mais quel respect.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Et cette beauté c'est ce qui émane de toi ! On s'en fout de la surface ! Il n'est qu'un support. D'ailleurs quand deux beautés se rejoignent les surfaces s'illuminent et se renforcent. Voilà ce que je pense.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Encore une fois, je ne veux pas te détourner de ta vie. J'exprime juste ma façon de voir !

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Pendant longtemps j'ai cru que tout ce que je pensais était une évidence pour tout le monde mais je vois qu'il faut que je m'exprime pour donner mon amour. Seulement dans la vie, on ne discute que rarement en profondeur. Et je ne sais pas parler en surface. Tout va très vite.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Je veux bien que l'on se tienne la main. Je veux me sentir bien. Que tout ce que je dis ne soit pas retenu contre moi. J'ai appris à ne pas parler pour ne pas être interdite de m'exprimer car tout ce qui sortait de ma bouche était mal du point de vue de ma famille. Mais j'ai développé mon langage littéraire grâce à vous. Ça a été une libération. Je vous en suis reconnaissante.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Je ne sais pas te dire je t'aime sans te faire l'amour. N'est ce pas la plus belle déclaration ? Y'en a peut être d'autres mais c'est la mienne. Rire.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Y'a pas que les mots pour dire je t'aime.
Y'a des baisers et des gestes...
Le sexe c'est pour s'amuser mais c'est aussi un moment pour concentrer tout l'Amour que l'on porte à son couple. On se consacre à un acte volontaire comme un rituel pour perpétrer l'Amour. C'est du patrimoine. Rire.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Perpétuer l'Amour ! Désolée j'ai confondu !

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Toi, mon amour, prend-moi dans tes bras, embrasse-moi et emmène-moi manger dans un restaurant pour essayer de me faire parler, j'adore manger ça peut entamer une discussion. Rire

Écrit par : Karine | 26/11/2022

J'ai un peu de la peine pour toi, mon ami, j'espère que je t'aurai aidé aujourd'hui.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Je commence à te connaître et quand tu ne vas pas bien je préfère ne pas être empathique. Ça me permet de pouvoir te remonter le moral. Y'a beaucoup de personnes qui aiment partager leur mal-être pour ne pas se sentir seul mais te donner à ressentir la même chose ça fait deux êtres qui tombent ensemble. Et moi je veux que tu ailles bien. Alors remet toi bien. Bisous.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Tu sais quoi, je vais te dire quelque chose, je suis faite pour personne et je ne serai jamais pour personne car je ne suis faite que pour être dépouillée !

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Puisque je suis là dernière de tous, je ne veux rien de vous.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

De toute façon tu veux faire quoi avec moi ? Je suis usée, je suis bonne pour personne !
Garde ta femme ça vaut mieux pour toi.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Tu vois moi aussi ma surface n'a rien à voir avec mes moyens...

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Moi, quand j'aime, j'aime ! Je ne décompose pas l'amour ! Je ne sais pas faire de différence. C'est ça mon défaut peut-être. Mais je n'ai jamais aimé comme ça. L'Amour n'a pas de secret pour moi. Mais dis moi pourquoi un homme s'accroche à la taille d'une femme s'il n'est pas amoureux ? Et lui redemande un baiser sur la joue avant de partir ?

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Et ça veut dire quoi "tu es où toi" comme message ? Qu'il est perdu sans moi ? Il est aussi timide que moi en amour pour dire ça ? Non je ne lâche pas.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Je n'aime pas que lui, j'aime sa situation qui tombe bien avec la mienne. C'était la première fois qu'un homme osait me prendre par la taille pour me remercier peut être... Mais s'il voulait un autre baiser, c'est qu'il voulait que je l'aime ? Je m'accroche à cet espoir mais lui n'en a pas besoin autant que moi. Il vit très bien sans moi. J'ai une âme de musicienne mais je ne suis pas née dans une famille de musiciens. C'est toute la différence que j'ai avec lui. Peut-être qu'il croit que je suis une arriviste.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Il a même écrit une chanson pour moi enfin je crois parce que je m'y reconnais et puis une autre qui disait que sa femme n'était pas sa destinée et qu'il le savait à travers ses yeux ! Alors qui est sa destinée si ce n'est pas moi ?

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Tout tombait à pic et si cela arrivait ce n'était pas par hasard, c'était aussi un cadeau de Dieu pour moi et alors cet Amour que j'ai reçu je le vis à travers lui ! C'est pour ça que j'y ai toujours cru !

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Quand ta vie a toujours été dans le noir et qu'un jour on t'offre la lumière t'y crois dur comme faire, tu fais confiance au destin. Ça vient de là mon obstination.

Écrit par : Karine | 26/11/2022

Lui était déjà dans la lumière. Il ne pouvait pas voir mieux que moi. Il avait son public qui l'aimait, ça fait une part qu'il n'avait pas besoin d'avoir de moi. Et moi je suis tombée j'ai chutée par manque d'amour. J'ai dû lui écrire pour tenir le coup et remonter à la surface... Jusqu'à aujourd'hui. Mais maintenant je suis fatiguée.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

S'il y a bien quelqu'un qui doit faire quelque chose c'est lui ! Il a les moyens de le faire. Je lui ai donné ma vie par écrit. Il a tout pour trouver par lui même. Et je demande pas la lune, juste un rdv dans un restaurant, tout simplement c'est trop demander ?

Écrit par : Karine | 27/11/2022

L'Amour n'est pas compétitif ! C'est pas parce que j'en donne plein que j'en ai besoin autant. Un papillon qui vole à côté de moi c'est un miracle pour moi. Je suis juste rempli d'amour avec un minimum.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je suis si triste de savoir que personne n'en veut de mon amour. On s'en inspire mais on ne m'invite pas à le vivre ensemble. Je me sens juste inhumaine. On me prend trop pour une déesse.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Il y avait un train je ne l'ai pas pris et maintenant je suis toujours sur le quai fantôme de ma vie.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je ne suis pas la seule dans ce cas, lui aussi ne l'a pas pris. Il était pris, peut-être qu'il a changé d'avis.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

J'ai tout perdu sauf l'Amour.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je suis juste en amour, tout le reste est mort. Mais je l'ai peut être réinventé.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Et puis, peut-être que le train était maudit, que c'était juste un plan c** pour se venger de sa femme qui l'avait trompé... Voilà on ne sait jamais. Mais je n'ai toujours pas d'amoureux. Et celui là était idéal. Comment trouver mieux après ça. Tu ne te remet pas d'une loterie.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Ma vie s'est arrêtée après lui. Et je n'ai pas la clé pour la refaire se redémarrer. C'est comme ça je la vois me passer sous le nez malgré moi depuis lui.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Voilà pourquoi je me dis que c'était l'homme de ma vie mais lui ne le sait pas.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je ne voulais pas l'embrasser par peur de son statut, je voulais l'embrasser pour lui et pas pour embrasser sa carrière. Je me foutais de la star même si j'étais intéressée et que je ne m'attendais pas à plus que lui.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Donc je suis restée fidèle à moi même et je l'ai respecté malgré ses attentes, j'ai fait ce qu'il y a de meilleur pour un couple. Je l'ai protégé.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Aime-moi si tu en as envie mais je ne te garantis rien.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

C'est tout ce que je peux faire de toute manière.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

C'est si effrayant que ça d'être aimé ? A travers tout ce j'ai pu dire je me suis démenée pour avoir ta présence, juste une présence. C'est dingue ça ? Les gens n'aiment plus l'amour ? Ils se cachent.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Sans commentaires

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Tu peux remercier les psychiatres qui m'ont donné un traitement qui donne des compulsions sexuelles ! La première fois que j'en ai pris on m'a donné la pilule pour éviter de tomber enceinte à cause de ça. Ils savent ce qu'ils font de nous avec les traitements. Et ça ricane...

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je ne peux pas être sobre sous traitement.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Alors j'espère que tu es maintenant averti, je ne suis pas moi même sous drogue légale mais le problème c'est que je ne peux pas m'en passer maintenant. Et qu'il va falloir faire avec.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Alors, s'il te plaît, arrête de me faire passer pour une fille que je ne suis pas. Je suis juste dégénèrée par le traitement. Ça n'a jamais commencé par le sexe avec toi. Mais par l'amour.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

J'ai dû prendre un traitement parce que sinon je serai morte de chagrin. Je ne dormais plus et je rêvais le jour. J'ai cru que je perdrais ma conscience. Et puis voilà... Sexattitude !

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je veux juste que l'on me comprenne et que l'on considère mon parcours. Je suis libre dans ma tête mais prisonnière d'un système de santé bien réglé. Et il ne te laisse pas tranquille...

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Même si je ne fini pas mes jours avec toi, je mérite reconnaissance. Fais ce que tu veux ! Mais n'oublie pas ça.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je t'aurais aimé comme je pouvais...

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Bonne continuation avec Cristina Héroshima !

Écrit par : Karine | 27/11/2022

J'écrirai jusqu'à ma mort pour ne pas souffrir de toi.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je mourrais d'amour

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Ça veut dire que même quand je souffre je rend service. Incroyable monde qui vit sur le malheur d'autrui.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Car l'écriture même si intime et personnelle se retrouve dominée par sa lecture. C'est plus facile de s'en moquer que de la dévoiler.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Quoi que je fasse je donne à l'autre même quand je n'ai pas envie de donner. Alors je préfère renoncer à me battre.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je resterai là par lassitude de vivre dans le noir même si votre lumière m'aveugle et que je suis là risée de votre blog. On ne m'efface pas en un clic. Et tu vas savoir à qui tu dois ta façon de revoir les choses.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Tu m'aimes tellement que tu n'oses même pas me prendre avec toi. Je suis flattée mais quelle idiotie ! Tu ne sais que me rêver. Et moi si je ne suis qu'un rêve, je ne peux me réaliser.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Sache que je me suis introduite chez toi et que cette cage m'appartient. Quoi que tu fasses, tu vivras toujours avec moi. Ton nouveau regard m'appartient. Tu ne peux pas oublier d'où ça vient. Réussir à pêcher quelqu'un c'est quoi ? Profiter de la faiblesse de quelqu'un ? Quelle lâcheté!

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Quand on se livre, on est vulnérable mais celui où celle qui en profite pour se sentir supérieur en dépend donc il est aussi vulnérable.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je ne veux pas de ton amour si tu ne veux pas de moi... Car je te désire quand tu m'aimes si bien. Et ça me rend exécrable !

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je veux te faire l'amour un point c'est tout. C'est plus fort que moi.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Tu crois que je t'aime juste pour le sexe alors que c'est mon désir d'enfant qui m'y amène. C'est venu par instinct naturel. J'en ai marre de t'expliquer les choses que tu devrais connaître. De quoi j'ai l'air ?

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Mes commentaires s'arrêtent ici je n'ai plus rien à dire.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Tout ce que j'ai pu commenter n'a plus aucune valeur à partir du moment où tu ne veux pas de moi !

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Dieu m'a obligé à t'aimer !

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Et moi je n'ai pas envie d'aimer un homme qui veut tout pour lui !

Écrit par : Karine | 27/11/2022

On dirait pas que c'est la fin du monde pour toi car crois moi qu'un homme qui la sent ne tarde pas à profiter tant qu'il en est encore temps!

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Merci pour toutes tes belles paroles.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je ne sais pas aimer mieux que toi "je t'aime" et quand tu me le dis c'est tout un drame. Un drame pour mes désirs. Je suis folle de te suivre mais mon cœur n'a pas froid pour toi. J'éclate à chaque flamme que tu projettes vers moi. C'est vraiment toi ?

Écrit par : Karine | 27/11/2022

J'espère que tu me protèges dans tes pages et que je ne vais pas trop loin pour toi. Je ne sais pas où ça nous mènera mais prend soin de de tout ça. Je te fais confiance.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

J'aime tellement cet amour que je te le laisse à mon goût. J'aimerai le ressentir sans sentir monter le désir qui me rend furieuse de ne pas t'avoir à mes côtés pour l'assouvir. Je peine à écrire mais ça me fait plaisir.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

J'aimerais tellement tenir ta main et te serrer dans mes bras. Simplement. Mais le désir est si fort que le reste ne me fait pas grand chose.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Ne me demande pas de me prendre, prend-moi comme la première fois. A l'époque, je rêvais du rêve américain... Oui c'est un américain, qui m'a prise par la taille mais chez eux le contact est si banal ! Pour lui c'était peut-être rien mais pour moi c'était le paradis.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je t'aimerai toujours dans un coin de mon cœur Jeff, je ne t'oublierai jamais. Je sais que tu m'aimes en secret même si tu es attaché comme tenu en laisse par ta femme.Rire. Et je ne t'en veux plus. Mais ne m'oublie pas.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

On s'aime par la pensée, c'est dure mais c'est déjà mieux que rien. J'essaierai d'aller bien pour toi mais rien ne va dans mon sens. Je suis tellement à côté de toi que je n'arrive pas à aimer quelqu'un d'autre entièrement. Tu es là toujours avec moi.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Un amour impossible qui a inventé ça ? Je sais que malgré ses sourires il n'est pas si heureux que ça. Il sait faire tellement de choses qu'il est capable de camoufler sa peine. Mais je sais qu'il était heureux et ému dans mes bras.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

J'ai beaucoup voyagé à travers lui et je le vois partout. Mais je n'ai pas envie de trahir un autre homme que je prendrai pour lui.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Je suis condamnée à aimer dans le vide.

Écrit par : Karine | 27/11/2022

Y'a pas de liberté sans se soumettre à un minimum de conditions. On est libre à condition de respecter l'humain. On est libre à condition de respecter la nature. On est libre à condition de respecter son chemin. On est libre à condition de respecter ses moyens. On est libre à condition de respecter ses objectifs... On est libre à condition d'être encadré. La liberté est la plus belle des prisons.

Écrit par : Karine | 28/11/2022

Je suis libre à condition de t'aimer. Aussi.

Écrit par : Karine | 28/11/2022

Tu viens aussi vite que tu repars. J'aime bien écrire pour faire durer un peu plus longtemps tes billets. Je me demande comment tu occupes tes journées. Là je me repose après tant de tumultes. Ça va mieux. Même si je traîne mon corps. Mais je vais reprendre mes occupations. Bonne journée.

Écrit par : Karine | 28/11/2022

J'ai dit tout l'amour que j'ai pour lui.
J'ai donné toute ma liberté pour le dire.
Je vais jusqu'au bout de ma vie.
Mais heureusement que je le sais sinon couic.
Alors maintenant que j'ai réussi à faire ça, je me sens libre du travail accompli. Je vais pouvoir m'en servir pour être en harmonie avec.

Écrit par : Karine | 28/11/2022

Maintenant j'ai envie d'aimer sans le dire.
Laisser chanter les mots à ma place...
Laisser se mouvoir les corps...
Laisser deviner...
Laisser agir...
Oui laisser faire la résonance du cœur.

Écrit par : Karine | 28/11/2022

Ne te sens pas seul avec la misère du monde
Ne te sens pas responsable de tout car on est tous concernés par ce monde. Faire la fête alors que ça va mal est aussi une façon de donner à ceux qui ne peuvent pas faire la fête un espoir !

Écrit par : Karine | 28/11/2022

Fais-moi plaisir, je veux que tu sois heureux. Il y en a tant qui me le gâche par jalousie que je n'ose pas en avoir en public. C'est même devenu un automatisme. Fais-moi plaisir, je ne sais pas le prendre seule. Fais-moi plaisir, tu sais qu'il n'y a que toi qui m'en fournit. J'ai envie d'apprécier mes envies. Fais-moi plaisir jusqu'à le devenir.

Écrit par : Karine | 28/11/2022

J'ai tant été privée que j'en veux tout de suite, je ne sais pas me faire attendre pour lui. C'est ça être compulsive. Comment faire pour ne pas l'engloutir ? Fais-moi plaisir reste tranquille, je vais finir par me faire à l'affectif. Le plaisir est si troublant qu'il me touche un peu trop vite. Mais j'aime apprendre à le faire tenir.

Écrit par : Karine | 28/11/2022

Je n'ai plus envie qu'il m'échappe avant de venir
Je n'ai plus envie d'être surprise par l'impuissance féminine
Et je n'ai plus envie de l'étouffer quand je le sens venir
Je veux me faire au plaisir

Écrit par : Karine | 28/11/2022

La liberté, un plaisir infini !

Écrit par : Karine | 28/11/2022

Je ne peux plus rester plantée là à attendre un futur, je vis au présent. Et mon présent est trop loin du futur. Je dois libérer mon présent du passé. J'ai un parent qui se réjouit trop de pouvoir se récupérer en ma présence. Et moi, je n'ai pas à lui offrir cet honneur. Je dois partir avant qu'il me dégoûte encore plus. Il n'échappera à à tout ce qu'il m'a fait. Je dois m'occuper de moi. A plus, peut être pachakmac.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Même dans le spleen vous êtes splendide !
Vous êtes si touchant que je respire. Vous savez vous faire plaisir...

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Au quai de ton amour,
il y a un train qui t'attend.
Tu aimes un homme de lettres
amis tu ne connais pas l'homme
et son cortège de vicissitudes.
Nous prenons le train de la poésie.
Ensemble, et c'est déjà merveilleux.
Tu es si généreuse avec moi.
Je n'en mérite pas autant.
Merci pour ton attachement
et ta façon d'aimer passionnément.
Merci pour ta liberté
et d'oser me dire tes quatre vérités.
J'en rajoute une cinquième
comme la roue du char.
Quand tout va s'arrêter,
s'il te plaît,
reste heureuse de notre parcours
à travers les mots et les sentiments.
C'est bizarre la vie.
Mes voisins, mes collègues de travail,
mes connaissances, même ma famille,
me semblent plus étrangers que toi
qui vient te raconter dans tes confidences,
ton amour de la vie, tes désirs de femme.
On a réinventé les lettres amoureuses
qui existaient dans le passé
quand deux êtres ne pouvaient se rejoindre
que par une lettre envoyée par la mer.
C'est beau. C'est romantique.

Belle journée à vous, Karine.
Je pense souvent à vous
au moment de conclure la vie de ce blog.

Écrit par : pachakmac | 29/11/2022

Ça me fait plaisir, merci.
Belle journée à vous aussi.
On a tous nos bons et mauvais penchants mais j'aime faire ressortir les bons !
Ça aura été une belle aventure !
Et une multitude de profusions bénéfiques même si très éprouvante parfois.
J'aime faire avec peu ! Et on a gagné notre pain.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

La liberté d'être exposée c'est ce que vous m'avez laissé faire. Être confrontée à soi-même, se peindre malgré tout. C'est déjà ça. J'ai des repères maintenant. Et je vais pouvoir prendre le pouvoir sur moi-même.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Grâce à cette expérience, je peux dire que j'ai assuré et que je ne suis pas rien. Que ma parole compte. Et donc que je fais partie du monde. Voilà pourquoi j'ai fait tout ça aussi.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Quoiqu'il arrive je saurai rebondir !

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Et je suis contente d'être si proche de toi par les mots. Aujourd'hui, le monde se connaît mal et j'aimerais que ça change. Et si ça a marché avec toi ça peut marcher avec tout le monde... Je sais ouvrir le cœur des gens.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Je ne sais pas ce que je vais devenir, mais j'espère que quelqu'un m'aimera pour de vrai. C'est tout ce que je me souhaite.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

J'aimerais bien qu'un jour on se voit pour prendre un verre sans ambiguïté, juste comme ça un jour peut-être sans penser à tout ce qui nous a rapproché, mais en tant qu'artiste poète. J'aimerais bien faire votre connaissance c'est dommage de s'arrêter comme ça.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Comment tu ne peux pas éditer les plus belles pages de nos lettres ? Sniff.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Je veux pas que ce soit qu'un souvenir personnel je veux le partager.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Tu me manques déjà beaucoup.
Tu étais mon refuge et mon occupation.
Je crois que l'écriture me permettait de vivre et de mourir d'une belle mort.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Je sais qu'il y a des choses très personnelles révélées ici mais sachez que ma vie a toujours été minimisée... Ne pas pouvoir faire confiance à ses parents parce qu'ils te mettent à nu tout le temps... Je connais mais au moins ici c'est consenti, volontaire et je l'aurai fait dignement pour être au moins à mon image.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

J'ai risqué ma vie parce que de toute façon elle était déjà en danger. Je n'ai pas d'autres repères que mes rêves et mes pensées pour me faire à ce monde. Mais bientôt c'est la réalité qui me rattrapera. Et je devrais rester debout face au destin de mon parcours. Qui doit avoir honte ? Sûrement pas moi et c'est là qu'il va falloir rester impassible.

Écrit par : Karine | 29/11/2022

J'ai peur qu'on me tue mais je me dis que quelque part on m'a déjà tué. Et puis... C'est pas la vie qui me manque... Elle est devant moi. Courage !

Écrit par : Karine | 29/11/2022

Y'a tellement de façons d'interpréter sa vie qu'on a le choix de l'interpréter d'une façon à la rendre la plus vivable possible. Le pouvoir est là. Ne pas se laisser envahir par la diversité des interprétations et choisir la bonne. Celle qui te pousse le plus en avant. Et moi, j'ai choisi celle qui me réalise en tant que femme matrice de l'humanité. Ça peut paraître megalo mais c'est peut-être mon destin.

Écrit par : Karine | 30/11/2022

Je me suis tellement retirée du monde... Que ma vie est une autre époque. Comment faire pour revenir sur terre ? Je suis tellement bien dans les airs. S'imposer encore et encore... À s'épuiser malgré soi. Car la société ne sait qu'affaiblir pour mieux contrôler sa population et s'inventer des fausses hauteurs.

Écrit par : Karine | 30/11/2022

Je ne veux pas faire de ma vie une vision sectaire. Pourvu que les êtres sentiront que ma bienveillance n'est pas un piège de fou et que je veux juste développer un univers universel.

Écrit par : Karine | 30/11/2022

Quand les désirs nous absorbent
Qu'on ne voit plus que de l'or
De l'or
Pour échapper à la mort
On a tort
On a tort
De se laisser prendre
Car on fond c'est la porte
La porte aux voleurs d'argent
Qui s'octroient toutes nos récoltes

Sans trop faire d'efforts
Ils t'arrachent le cœur
Et te massacrent le corps
Ils s'identifient à toi jusqu'à te causer la mort
Encore la mort...

Alors pour garder ta force
Attend
Attend
La fin du sort
Attend
Qu'ils te supplient
Qu'ils te désirent bien plus que toi tu pouvais désirer
Et tu les verras mûrir à ton service
Rester à toi pour te durcir
C'est le seul moyen de t'habiter et de te nourrir
Sans t'épuiser
Le seul moyen de te protéger des vampires

Écrit par : Karine | 30/11/2022

Quand l'amour est là
Plus fort que toi
Qu'il balaye tout le mal sur son passage
Tu craques
Tu peux me laisser
Mon cœur trouve à t'aimer
Je crois que je ne résiste pas à être irrésistible... Rire.
C'est pas de ma faute, c'est l'amour qui me pousse à tout faire pour nous faire à l'amour.

Écrit par : Karine | 01/12/2022

Comment veux tu que je te lâche ?
On ne lâche pas l'amour comme ça.
Il me reste un mois pour m'y faire.
À qui vais je bien vouloir donner maintenant ? Qui sera ma prochaine victoire ?

Écrit par : Karine | 01/12/2022

Je t'aime d'un amour fraternel parce qu'on s'est construit en parallèle. On a rendu à l'Amour sa lumière.

Écrit par : Karine | 01/12/2022

Les femmes sont tellement accessoirisés de nos temps... C'est beau, c'est joli... Mais côté pratique... Heureusement que des hommes préfèrent les pyjamas moins fragiles que la dentelle... Je me suis faite arnaquée pour des bas qui ne tiennent pas mes gambettes. Ils roulent sur eux même. J'en ai ma claque, c'est trop cher de se faire belle ! Rire. On prône la féminité mais n'est ce pas le regard d'un homme sur la femme qui l'a fait ? Idem pour la masculinité... Et le regard de la femme sur l'homme... Simplicité !

Écrit par : Karine | 01/12/2022

Quand mes impatiences me fatiguent je suis juste obsédée par ce qui me donne envie. Je ne sais pas me calmer seule. Je crois que lorsque on n'a jamais eu quelque chose pour soi qui nous fait plaisir, le jour où cela arrive c'est la crise. J'ai toujours dû faire plaisir à mes parents en les laissant me priver. Tout ce que j'ai eu d'eux, j'étais obligée de l'accepter.

Écrit par : Karine | 01/12/2022

J'ai juste hâte d'avoir un plaisir qui m'appartient.

Écrit par : Karine | 01/12/2022

Quand je suis frustrée, j'ai juste envie de tout foutre en l'air, je n'ai jamais eu un minimum de plaisir pour apprendre à m'en contenter. Mes parents m'ont juste pris tout ce que j'avais et une fois que je ne pouvais plus donner, je pouvais être jetée comme un déchet. C'est pour ça que j'ai besoin de me remplir en restant respectueuse de moi. Je ne laisserai plus jamais quelqu'un me traiter de la sorte. On a brûler mon enfance.

Écrit par : Karine | 01/12/2022

Je pardonnerai que lorsque j'aurai réussi à garder mon plaisir pour moi. Mon père peut se frotter les mains... Il ne sait pas que je ne suis pas son gain ! Je ne partagerai pas ma victoire avec lui. Il devra reconnaître en public.

Écrit par : Karine | 01/12/2022

Merci, pachakmac, merci de me laisser m'expérimenter. Le travail a commencé, je chante et je sens que mon père en est touché. Qu'il soit impressionné ! Il va morfler ! Y'a que ça qui peut le ramener à lui.

Écrit par : Karine | 01/12/2022

Même si le blog s'arrête, l'Amour ne s'arrêtera pas pachakmac... Je prends le relais.

Écrit par : Karine | 02/12/2022

L'ego... Quel objet de fierté dévastateur pour certains... Et si l'ego nous servait à servir l'amour et à le protéger... Là c'est moins égoïste. Les émotions je crois viennent de cette capacité à réagir face aux menaces ou aux bienfaits qui nous touchent et nous permettent l'expression de l'amour. Les émotions sont le reflet d'un ego en capacité d'exercer un pouvoir d'amour.

Écrit par : Karine | 02/12/2022

Même si les êtres humains sont chargés d'imperfections ils ont aussi à leur charge le pouvoir de faire avec leurs imperfections.

Écrit par : Karine | 02/12/2022

Vladimir Poutine lui il se croit dans le bien ! Il fait la fête en faisant la guerre ! Dictateur et victime de sa folie, il n'a même pas mal de tuer. Il a choisit d'être dangereux pour être le maître des idées sur cette planète. Que lui arrivera t'il s'il ne cesse ? Quand on se fausse l'humanité c'est l'humanité qui te fausse. Il risque que ce soit sa propre humanité qui le tue. La prise de conscience est si puissante...

Écrit par : Karine | 03/12/2022

Plus on le prendra au sérieux, plus il se sentira considérer, il faut l'ignorer... Et s'occuper de vrais préoccupations oui et des victimes. Il faut continuer à vivre plus que lui. Être plus fort que ses perspectives et souder nos pays solidaires.

Écrit par : Karine | 03/12/2022

Il faut en profiter pour s'unir et attirer les populations vers la démocratie. Réduire le pouvoir de Poutine...

Écrit par : Karine | 03/12/2022

Franchement, y'a des inconnus qui n'ont pas la chance d'être connus mais qui en font peut-être plus... Faut savoir creuser au lieu d'attendre qu'ils viennent te dire tout ce que tu n'as jamais attendu d'eux.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Franchement, y'a des inconnus qui n'ont pas la chance d'être connus mais qui en font peut-être plus... Faut savoir creuser au lieu d'attendre qu'ils viennent te dire tout ce que tu n'as jamais attendu d'eux.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Combien de personnes s'oublient dans le fanatisme et ne savent plus penser par eux-mêmes?

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Bonjour petite relayeuse, Je suis heureux d'assister à votre éclosion poétique. Savoir qu'une âme quelque part prend le relais et la plume pour agrandir le cercle des poètes disparus. On va faire irruption sur la scène publique. On va devenir des femmes et des hommes publics. Remarquez, ma petite relayeuse, le Français désigne comme "homme public" un politicien alors que dans le vieux français "femme publique" désigne une prostituée...
Je vous laisse le champ libre dès la fin de la Coupe du Monde de football. Ce sera une belle fin associée à ce blog. Vous pouvez toujours faire imprimer ou copier sur votre site perso. C'est permis et tout est sans frais ni royalties pour vous. Les archéoblogs et autres journalistes du Web retrouveront peut-être un jour le trésor enfoui dans les archives de la mer. Les générations futures apprécieront...ou pas. Puisque tout doit disparaître comme le raconte les commerçants, autant que cela se fasse dans un désert d'indifférence. De toute façon, je n'ai jamais fait valoir de droits de copyright sur ma pensée. Beurk.
Bonne journée à vous, chère Karine. J'aime vous lire. Sachez-le.

Écrit par : pachakmac | 04/12/2022

Vous savez ça ne me fait plus rien de vous laisser. Des perles y'en a partout si on veut bien les chercher. Mylene est bien gentille mais elle vit des autres. L'emprise elle est contre mais combien de ses fans sont sous son emprise ? Ha.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Je n'imprimerai pas ce que j'ai fait car tout est imprimé dans mon cœur.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Prostituée... N'est qu'un mot ça ne me fait ni chaud ni froid.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Je n'ai pas besoin de papiers pour me déterminer. Les traces sont déjà là dans l'univers qui en fera ce qu'il en fera.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Plus rien ne compte de ce que j'ai écrit, c'est dit et je peux refaire la même chose autrement s'il le faut mais pas ici. Je veux juste faire réagir,qu'on voit qu'on n'est pas si différent. Je ne suis pas à votre service. Je suis une femme du monde. Merci pour tout.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Quand t'as un père qui te traitait déjà de salope alors que tu ne savais pas encore couché... Je peux me prendre toutes les insultes ça me fait maintenant rigoler.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Même si vous ne me croyez pas, vous ne savez pas de quoi je suis capable. Et même si tout le monde y passe, j'emmènerai avec moi mon trésor pour qu'il refasse un monde plus noble.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Ne vous attendez pas à ce que j'écrive encore je n'en sais rien car j'arrive maintenant à écrire ma vie dans la réalité. Je ne suis pas enfermée dans votre blog.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Si on ne peut pas vivre dans ce monde qu'est ce qu'on attend pour le faire ! Merde !

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Présentez-moi le président, qu'il vienne essayer de me faire la morale, il va voir que je peux le la lui faire moi aussi. Il n'a jamais mis ses mains dans la pâte à pain ! Et c'est son patrimoine... Quelle honte ! Il n'est pas au service de la France mais c'est la France qui est à son service. Quand il y aura plus de pain il sera comme tout le monde !

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Les dictionnaires s'ils sont le reflet d'une société ne sont plus des dictionnaires mais des propagandes. Je peux mettre à jour la femme publique... C'est une femme qui s'expose librement sans être influencée par l'opinion. C'est la Marianne d'aujourd'hui !

Écrit par : Karine | 04/12/2022

En tout cas, un homme n'a pas besoin de faire l'effort d'écarter les jambes pour l'ouvrir ! C'est ça la différence ! Alors dire qu'une femme est facile perd tout son sens ! Na !

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Vous savez aujourd'hui, la vraie liberté est tellement rare que celui où celle qui y arrive est complètement isolé(e) et doit tout faire par lui ou elle-même. Où va t-on avec le do it yourself ? Chacun pour soi. La vraie liberté n'est elle pas de savoir gérer des relations solidaires au service de l'humanité ?

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Dans la prostitution c'est la soumission à l'argent qui me dérange, dans la réussite c'est la soumission au sexe qui me dérange. Quand on aura réussi à se soulever soi même, être reconnu sans passer par la soumission à l'autre alors oui on peut considérer sa personne. Et pas besoin d'être connu. J'estime que j'ai réussi ma vie même si elle n'a pas fini de réussir et malgré l'image que j'ai.

Écrit par : Karine | 04/12/2022

Écrire un commentaire