20/02/2010

De la vermine et des gens

Des gens perdent leur temps à gaspiller leurs secondes sur l'écran d'un ordinateur. Des heures infécondes à dire du mal d'autres gens, à raconter des histoires d'êtres inférieurs et barbares opposés à des êtres d'une grande et rare intelligence, supérieure à tout ce que l' Histoire a pu offrir comme intelligence humaine au monde.

Des gens jettent toute leur énergie à fracasser les fleurs contre des murs de pierres juste parce que cela apaise leurs pensées destructrices et réductrices. Ils ont besoin d'un guide qui dicte blanc contre tous ceux qui ont des idées bleues, des idées neuves, des idées de peinture, de mélange des couleurs, des images d'art voyageant dans leurs têtes et dans leurs coeurs; des envies d'amour et de sexe libérées des impositions et des incantations ancestrales, libérées des impostures et des imposteurs, libérées des nouvelles entraves sexuelles commerciales.

Des gens veulent du sang, encore du sang pour digérer leur haine, pour libérer leur trop-plein de complexes liés à leur supériorité supposée. Ils ont l'animosité à la bouche, comme des serpents qui sifflent et persifflent à toutes heures du jour et de la nuit. Ils laissent leur bave et leurs vomissures sur le coin d'une page dédiée à la poésie et au charme. Ils ont l'art du sacrilège dans le sang et leur bouillonnement de crapauds et de fée Carabosse naît d'une marmite hantée par le Mal.

Des gens pauvres et secs comme une source d'enfance tarie par les années d'amertume. Des gens qui ne verront jamais rien de la beauté diversifiée du monde. Des gens qui ne constateront que les malheurs, les désastres, les haines, les incompréhensions pour appuyer leurs discours voués à la vindicte ou à l'approbation du peuple. Pourvu qu'ils occupent le terrain avant la mort. Pourvu qu'ils commettent le maximum de dégâts dans les têtes et dans les coeurs avant de disparaître de la planète.

Des gens qui vivent on ne sait quels amours et quelles amitiés. Des gens bien dans leur logis en train d'être attaqué par la vermine à travers la poutre vermoulue de leur oeil. Mais cette vermine est belle. Elle chante des fois tard le soir avec les oiseaux de nuit, elle rit, elle boit aussi. Et elle fait l'amour tout le temps sans se dire que tout est noir ou tout est blanc. Juste des personnes prises comme vermine  par des gens tellement supérieurs. Juste des personnes fragiles et fortes qui se disent qu'aimer avant de vieillir rend jeune d'esprit pour la vie entière.

 

01:46 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (1) |

19/02/2010

Marianne, un clin d'oeil à Rachida?

Le Président Sarkosy a choisi une Marianne anonyme tout de blanc vêtu. On se souvient de l'anonymat du père de l'enfant de Rachida Dati, son ex-ministre. Le message de papa Sarkosy est-il subliminal et dirigé en direction de Madame Dati? Un secret d' Etat si bien gardé et qui doit être bien pénible pour la maman et le papa vient-il d'être éventé par la nomination de cette jeune femme virginale enceinte? Quel grand romantique notre cher Nicholas!

Voici une vidéo assez sympa pour tout le monde et qui offre une caresse sentimentale à la conquérante amoureuse qu'est Rachida Dati, Elle peut tenir la posture du point d'interrogation à côté de la Marianne de cette année...

 

18/02/2010

Petit coeur d'amour

« Bonjour mon petit coeur. J'vais mieux, amour, et tu me manques tellement, bébé. Bisou. »

 

Sms en provenance de Tunis, 18-02-2010

 

picture0700.jpg

Oh mon petit coeur

boum! boum!

ta chaleur d'orient

boum! boum!

est un likoum à ma bouche

boum! Boum!

Et comme du rhum à ma langue

boum! Boum!

Je perds la tête pour toi!

Je perds la tête pour toi!

Et je ferai la fête avec toi!

picture07000.jpg

Oh mon petit coeur

boum! Boum!

Les deux, on n'a jamais fait la boum

boum! Boum!

Que déjà ton opium

boum! Boum!

Me ravage le sternum

boum! Boum!

Je perds la tête pour toi!

Je perds la tête pour toi!

Et je ferai la fête avec toi!

 

Mon petit coeur fait

Boum! Boum!

Pour la vie avec toi.

Et mon petit coeur fera

Boum! Boum!

Pour la vie avec toi.

Nous serons reine et roi

d'une famille heureuse en amour.

picture068_33.jpg

20:31 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Un hymne européen à l'amour

Voilà. Aujourd'hui nous assistons à la résolution de la crise helvético-libyenne grâce à la diplomatie internationale qui, enfin, a comprise que nous sommes tous soudés à travers nos liens démocratiques. Une Europe qui commence à réaliser sa force d'attraction mais aussi sa fragilité devant le monde des dictatures et des injustices. Une Europe imparfaite, et qui le restera, mais tellement plus sensible, romantique, cultivée, amoureuse, heureuse d'offrir du sens et de l'épanouissement à la vie des êtres humains plutôt qu'à la destruction, le chaos, la mort trouvée dans des guerres fratricides.

Une chanson, que dis-je, un hymne à l'amour « Just call my name » qui n'est pas un titre racoleur pour petites annonces X mais un titre d' Ambassadrice de l'Amour. Avec toujours ce diable de Blackmore et Candice, cette diablesse, sa compagne magique de sensualité.

Que la Suisse s'envole et convole enfin en juste noces avec l'Union Européenne, l'endroit où les peuples du monde ont décidé de dire une fois pour toute merde à la violence, merde à la guerre, merde aux injustices définitives. Et celles et ceux qui ne veulent pas de cette utopie peuvent toujours rejoindre les zones talibanes.

 

SMOKE ON THE WATER WITH PLEASURE, SENSUALITY, EROTISM, PASSION !

 

P.S: Petite phrase ci-dessus envoyée directement à destination de la Libye afin qu'elle rejoigne définitivement le clan des démocraties en libérant les deux otages suisses. Pour l'affaire Hannibal Kadhafi, il existe des procédés plus démocratiques que le rapt d'individus pour régler ce problème d'honneur entre vous et nous. Harak allàhou fik Monsieur Muammar Kadhafi.

 

11:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |

Le blog peut-il être ouvert à Gog et Magog?

Loredana, une commenteuse émérite, et qui n'est pas menteuse pour un sous, des blogs TdG et 24 Heures vient de soulever un lièvre, ou plutôt un lapin, qui ne sent pas la rose mais plutôt la prostitution promue gratuitement par notre plate-forme médiatique.

Un blog offre les charmes d'une dame ouverte à toutes propositions. Fort bien. Mais le blog a-t-il pour vocation de donner encore du pouvoir et du terrain au développement ininterrompu de la prostitution? N'est-il pas un outil démocratique permettant de combattre la corruption, la mafia, la bande des petits copains? N'est-il pas un espace ouvert à l'oxygène démocratique forestier prêt à absorber les gaz à effet de serre, le CO2, les rots et les pets des petits minables qui disent tout n'importe comment et sans égards pour les tenanciers de blogs? N'est-il pas, par essence, un lieu de noblesse littéraire, artistique, politique, économique et social?

Si vous répondez « oui » à ces questions, je pense que nous avons le droit de demander à Mr Mabut d'expulser la fauteuse de sexe de notre plate-forme.

Je vous laisse avec les images et la musique envoûtante d'une danseuse du ventre magnifique. Côté sexualité, c'est d'un tout autre niveau de désir...et d'une jouissance visuelle sans égale.