21/03/2010

A une fille à peine éplorée

 

A une fille à peine effleurée

A une fille jamais déflorée

A une fille à peine éplorée

 

Je pleure et je saigne mon coeur.

 

A une fille à peine dérangée

A une fille trop bien arrangée

A une fille si peu rangée

 

Je pleure et je saigne mon coeur.

 

A une fille à jamais oubliée

A une fille au désert éclairée

A une fille au Ciel bien aimée

 

Je pleure et je saigne mon coeur.

 

A une fille qui a paru tricher

A une fille qui jouait aux dés

A une fille trop bien roulée

 

Je pleure et je saigne mon coeur.

 

A une fille sur un lit d'hôpital, clouée,

A une fille tendre aux fleurs oranger

A une fille qui n'a pas flairé le danger

 

Je pleure et je saigne à ma vie.

 

A cette fille je veux affirmer encore

que l'amour est plus fort que la mort

et qu'à l'aurore elle m'aimera encore

 

Je pleure et j'embrasse son amour.

 

R . I . P.

relevé d'identité postale

I . M . E . N.

 

R . I . A.

rêve d'identité amoureuse

O . M . R . I.

 

Je t'attends au coeur de ma vie, Imen Omri

 

09:21 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |

20/03/2010

Aux filles qui ne savent pas ce qu'elles fondent

 

Elle a fait fondre mon coeur de Baby Doll

en le cuisinant dans ses belles casseroles.

 

Cela faisait au lit tellement de tintamarre

que mille marins ont largué leurs amarres.

 

Elle a pris son fouet et tourné mon chocolat.

rajoutant son croustillant au miel de cracra.

 

Cela faisait au lit tellement de confiture

que mon coeur a cru à la belle aventure.

 

Elle a dit « Chéri, je t'M, et pour toi j'ai le puck »

ajoutant hystérique en off « ...je t'M et je te F*** »

 

Cela faisait au lit tellement de placards

que mon coeur a revu nuit et brouillard.

 

Elle a regardé mon bide l'air candide

en retournant fesses et bouches avides.

 

Cela glissait tellement bien dans ses jerricans

qu'elle s'est transformée en tropical hurricane.

 

Elle a écrit « petit coeur » sur mon caleçon

en y glissant une fraise et trois gros glaçons.

 

Cela sentait trop fort le mec cramé à ses cheminées

que mon coeur en chocolat s'y est pô grave attaché.

 

Elle a balancé « double face » sur ma platine

en beurrant de mes amours sa mousse tartine.

 

Alors j'ai entendu un peu tard « double garce »

et j'ai soigné en chantant mon coeur qui s'casse.

 

 

 

08:56 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |

19/03/2010

Accusations graves d'Hannibal contre Calmy-Rey

« Jetez-la dans le lac! » Le moins que l'on puisse dire c'est qu'Hannibal ne pourra plus jamais traiter affaires avec notre Ministre des Affaires étrangères.

Simples allégations gratuites de la part de l'enfant terrible du régime Kadhafi? Quoi qu'il en soit, le doute est jeté sur le tapis vert du poker menteur. Nous nous retrouvons à Beyrouth dans les années 80 sauf que cette fois ce n'est pas la France et son combat gauche-droite qui empêche une libération plus rapide des otages (voir sous wikipédia « otages français du Liban) qui a fait une victime en la personne de Michel Seurat mort en mars 1986 pour soins non reçus à temps.

Non. Nous sommes dans un combat des chefs entre Micheline Calmy-Rey et Hans-Rudolf Merz. Hallucinations de Hannibal? Ou début de vérité? Comment croire Hannibal? Mais pourquoi pas le croire non plus? Aucune preuve vient infirmer ses accusations puisque la police genevoise est incapable de trouver le « donneur » ou la « donneuse » des photos.

Le drame politique intérieur est lancé pour les élections fédérales de 2011. Hannibal doit bien connaître notre système helvétique. Il sait aussi que l'UDC est aux aguets des faux pas des autres partis et de leurs dirigeants. Il nous bouscule, il sème le doute et le vent. Qu'il fasse attention. Qui sème le vent récolte le tempo, chante le rappeur français Mc Solaar. On ne déstabilise pas la Suisse, on ne lui jette pas la bombe atomique des mensonges d'Etat sans retour de balancier, de métronome plutôt. Alors Hannibal, je vous conseille de trouver les preuves de vos accusations. Sinon c'est l'Europe qui vous jettera au lac. Et là, quand notre otage, Monsieur Max Göldi, sera enfin libre, libéré immédiatement par vous et votre père, et non après 4 mois de détention ou plus (car rien n'est jamais sûr chez vous), je vous réserve la chanson qui me trotte dans la tête depuis bientôt 1 mois... en guise de remerciement pour votre geste libérateur... et en préparation du procès international que vous intentez à la Suisse entière.

En attendant, qui sème le vent...

 

 

14:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |

Ouvrir le ciel de tes bras

Tu as laissé une trace d'or dans le sable,

Tracé mon coeur d'un amour véritable.

 

Je te suis, aveugle, sans savoir où tu vas

dans le désert de tes absences à Djerba.

 

Tu sommeilles, légère, comme née inconsciente

à l'amour qui chamboule mes chairs impatientes.

 

Tu me dis « tu me manques, amour »

et je te manquerai pour 177 jours.

 

Tu joues la gazelle effarouchée

devant ton lion sot, énamouré.

 

Last kiss, French kiss, First kiss,

Rêve de ton visage et tes cuisses.

 

Je suis le fauve au désert de Jasmin

qui attend assoiffé son festin féminin.

 

Mon fils se bidonne et se moque de moi.

Il dit que je suis bouffon plutôt que roi.

 

Il crie que tu n'es pas mon amoureuse.

La jalousie du fils et d'une vie heureuse.

 

08:31 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2) |

18/03/2010

Le scoop d'Hannibal

Aux dernières nouvelles, Hannibal pourrait prouver qu'il est une oie blanche dans l'affaire qui secoue la République de Genève et qu'une authentique cabale aurait été orchestrée contre lui et son épouse, raison pour laquelle la Suisse refuserait un arbitrage international.

On reste, permettez-moi l'expression, sur le cul. Soit le fils de Muammar bluffe à fond et joue un poker menteur extrêmement dangereux pour le régime de son père, soit il dit vrai et là, pour toute la Suisse c'est un camouflet historique.

Les domestiques qui ont subi les sévices du couple sont-ils des menteurs? Se sont-il mutilés entre eux pour pouvoir fuir et rester en Suisse? Hannibal osera-t-il appuyé cette thèse rocambolesque grâce à une défense exceptionnelle payée au prix fort? Genève n'aurait-elle pas voulu chercher à savoir si les deux domestiques disaient vrais ou faux en accusant systématiquement le fils du Colonel et son épouse? Si c'est cette défense-là qui se prépare dans le camp libyen, avec peut-être des témoins manipulés et engagés par le clan Kadhafi, nous pouvons craindre pour Genève et la Suisse.

Hannibal, ange ou démon dans cette affaire? Genève, une police de barbouzes racistes et incapables ou une police impeccable qui a agit pour protéger les deux domestiques?

Nous sommes dans un drame international. Et je pense que si Hannibal et son père sont sincères et disent une vérité plus ou moins présentable à la Justice internationale, la première chose qu'ils doivent faire est de libérer sans condition Mr Max Göldi. Tant que notre otage est leur victime, nous ne pourrons pas croire à un début de vérité dans la bouche d'Hannibal.

Souvenons-nous du drame de Lockerbie. La vérité n'a jamais été complètement établie.  De gros doutes subsistent. Des témoignages qui se contredisent, des services secrets qui mentent ou/et sont achetés... et un Suisse déjà dans le coup...Un certain Ulrich Lumpert. Cela doit rappeler bien des choses à Muammar Kadhafi. Lisez tous sur Wikipédia l'analyse consacrée à l'attentat en vous rafraîchissant la mémoire.

Cela risque bien de saigner du côté de Genève.

S'il vous plaît, du côté de Tripoli, on vous demande de libérer immédiatement Mr Max Göldi qui n'a plus rien à faire dans la suite de cette pièce de théâtre énôôôrme! Votre thèse ne sera écouté du côté du peuple suisse que si notre otage rentre sain et sauf immédiatement.


23:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |