17/11/2011

Un roi de Pornéa chassé et traqué

C'était un homme détraqué

par sa chasse à cour éhontée.

A court d'amour romantique,

à court de rimes érotiques,

il organisait dans sa gadoue la battue,

complice de traques juvéniles dans la rue.

 

Coureur anabolisé dans les bois,

son corps de cocaïne aux abois.

De jupon en jupon

avec son air de merlan fripon,

l'homme soulevait les lapins

pris dans les garennes à tapin.

 

Dark Amor en son immunité

sautait gaiement de gazelle en gazelle

dans les grands hôtels de volupté.

Proies au gaz inodore, incolore, explosif et mortel.

 

 

Mal des profondeurs instinctives,

l'homme se faisait chasseur de Naïves

mises en demeure par papounet ou papa,

le grand chelem Omega des cerfs Alpha.

 

L'homme de toutes les levées,

le mâle des parties de bridge dépravées,

tomba un jour de lumière rouge à l'enquête.

De ce vieux petit garçon tyrannique,

en manque de Goulues dociles aux conquêtes,

la société lui cloua le bec au pilori médiatique.

 

Ils étaient trois rois fous de l'image

en recherche de jolies filles peu sages.

Ils étaient trois colosses d'Hérode

manipulant les filles de Rhode.

 

Le premier venait de Paris.

Le deuxième habitait l'Italie.

Le troisième, le plus cyclope, demeurait en Libye.

 

 

Glorieux passé effacé pour ces rois.

Présent guillotiné pour tous les trois.

Les hommes de cavernes s'éclairaient de torches

et roulaient  tous en formule porsches.

 

Les petites princesses interdites

sont des bombes inédites.

Les petites princesses interdites

sont des bombes maudites.

Les petites princesses interdites

sont des bombes atomiques.

 

Elles étaient les sorcières de Satan.

Mais du Ciel, elles cherchaient déjà leur sextant.

 


 

 

 

 


Les Sorcieres de l'antiquité a nos jours - 1 de 3 par Introcrate

12:35 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

16/11/2011

Le baiser de la discorde

 

 

" UNHATE" by Benetton ?

 

United Rodin by B<i>sou

~e~

~

D'un seul coup les nuages

 

Rendez-vous manqué sur la rue

A l'heure où je t'avais attendu

quelques 33 tours de passe-passe

plus tard tombés dans l'impasse

sur le microsillon de nos baisers

nous allions revenir et nous aimer

~e~

~

Photos-0305_2.jpg
Photos-0306_3.jpg

 

22:11 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Le copié-cillé de Miss Rame Noyade

Soyons exigeant avec Rama Yade. Droits de l'homme, droits d'auteur...pas le même combat?

Vous avez écrit un livre "copier-coller" en vous servant sur le super-marché gratis du net. Vous passez à la télévision et vous vendez votre bouquin plagiat grâce à votre nom, votre position. Ceux qui font la révolution ne sont pas les bénéficiaires de la révolution. Ceux qui écrivent les livres ne sont pas les bénéficiaires de leur créativité. Real politik et droits de l'homme ou d'auteur ne font pas deux. Vous avez de jolis battements de cils, chère Rama. Vous êtes fort mignonne. Et vous avez réussi. Mais comme tous les politiques, vous ne servez pas la soupe popu aux poètes qui crèvent un peu, beaucoup, passionnément la dalle. Pas Béatrice, hélas. Vous crachez dedans. Nous, les recalés de ce système d'imposture, les sans-le-sou, agissons pour survivre dans un monde assez hypocrite, ma fois. En fait, si j'étais producteur à TF1, je préparerais un nouveau divertissement: "Les soirées mensonges". Le ou la meilleure serait celle ou celui qui débite (je ne suis pas vulgaire) le plus de mensonges tout en réussissant à faire passer pour la vérité ses beaux mensonges auprès des autres concurrents. On rigolerait beaucoup à la fin de l'émission car un jeu reste toujours un jeu. Il est certain que parmi les vainqueurs de ce jeu, les politiciens et les banquiers trusteraient les premières places. Car finalement la réalité est un grand jeu de masques et de carnaval entre humains. En attendant, comme Coluche, j'enfile ma salopette de bouseux pour vous glisser un cadeau souvenir d'un de vos meilleurs plateau TV pas du tout copié-collé. Ce serait un gag, cette intervention magistrale, on penserait à Coluche et on aimerait beaucoup vos plaisanteries.

En prime-time, un peu de poésie bouffonne que je vous dédie, chère et jolie Rama. Après, je vous invite à boire un verre, parce que je m'ennuie dans mon ennui. On pourrait jouer au jeu de la vérité...en toute discrétion, et loin des micros. Ce serait tellement plus beau de vous voir craquer et obtenir de vous une larme de bonheur ou de tristesse.

11:50 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (6) |

15/11/2011

Non à la Chine de la dictature

The Chaux must gon on! Les Fonds de culotte de la ville helvétique de la Chaux-de-fonds remplacent les indignés de "Occupy Wall Street" et ceux de Zürich. Pendant ce temps, les dirigeants chinois conditionnent leur aide à l'Europe avec ces mots: "Obsolètes vos acquis sociaux. Débarassez-vous d'eux. On verra après". (Ce matin sur France24).

C'est aussi clair que de l'eau  de roche confucéenne. Ces salauds de dirigeants dictateurs nous menacent clairement. Alors, tout ensemble, tous ensemble, pour lutter contre l'influence grandissante et envahissante des dirigeants chinois et de la dictature sur la planète Terre.

Tous les peuples du monde deviendront libres et démocrates. La Chaux.de-Fonds à votre Muraille du Pod pour contrer l'envahisseur à vos portes.

Le Bien-être d'un peuple se mesure à la façon dont il est respecté et écouté par ses dirigeants.

 

 

« L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrunent qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout. »

de Confucius

F * * *   T O   D I C T A T U R E !

 

12:11 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Revue citron-orange du 15.11.2011

 

 

 

Syrie: le roi de Jordanie appelle le président Assad à quitter le pouvoir

Papadémos lui répond: le maintien de la Grâce dans la zone éros est «le seul choix»

 

Dossiers à la une

 

Contestation

Une féministe égyptienne pose nue sur son blog pour défier les conservateurs

Jeune étudiante "individualiste" et "athée", Aliaa Elmahdy lance un débat de société dans son pays à coups d’actions chocs.


Aliaa Elmahdy et un sympathisant de sa cause, sur son blog. © Keystone

à la une

Un berger malinois (Photo d'illustration).

 

Il tue son chien à coups de massue

 

Les plus jolies «indignées» de New York

© dr
189772_1955409886239_1272456574_32383067_2052744_n.jpg

Aliaa Elmahdy et un sympathisant de sa cause, sur son blog. © Keystone

George Clooney: «J’ai songé au suicide »

 

g67.jpg

George Clooney: «J’ai songé au suicide »

 

g67.jpg

DOULEURS

George Clooney: «J’ai songé au suicide »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:02 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |