09/11/2011

Distance relative

 

Pour celles et ceux qui aiment Bob Marley, il faut rajouter qu'en plus de sa musique géniale, il a reçu un fils au don magnifique. Une chanson émouvante tirée de son album sorti en 2010 "Distant relatives" dont je fais un copier-coller sans commentaire. A vous d'apprécier ou de rejeter. Pour ma part, cette chanson vogue dans l'air du temps et plus si futur possible sur cette Terre.

 

Patience Lyrics: Nas & Damian Marley

[Nas Talking - Intro]
Here we are
here we are
Yeah
This one right here is for the people

[Hook] (Sample -MAMADOU & MARIAM, “SABALI”)
Sabali, Sabali, Sabali, yonkontê
Sabali, Sabali, Sabali, kiye
Ni kêra môgô
Sabali, Sabali, Sabali, yonkontê
Sabali, Sabali, Sabali, kagni
Ni kêra môgô

[Nas Talking]
Ay yo D. Lets go all the way on this one.

[Damian Marley - Verse 1]
Some of the smartest dummies
Can’t read the language of Egyptian mummies
An’ a fly go a moon
And can’t find food for the starving tummies
Pay no mind to the youths
Cause it’s not like the future depends on it
But save the animals in the zoo
Cause the chimpanzee dem a make big money
This is how the media pillages
On the TV the picture is
Savages in villages
And the scientist still can’t explain the pyramids, huh
Evangelists making a living on the videos of ribs of the little kids
Stereotyping the image of the images
And this is what the image is
You buy a khaki pants
And all of a sudden you say a Indiana Jones
An’ a thief out gold and thief out the scrolls and even the buried bones
Some of the worst paparazzis I’ve ever seen and I ever known
Put the worst on display so the world can see
And that’s all they will ever show
So the ones in the west
Will never move east
And feel like they could be at home
Dem get tricked by the beast
But a where dem ago flee when the monster is fully grown?
Solomonic linage whe dem still can’t defeat and them coulda never clone
My spiritual DNA that print in my soul and I will forever Own Lord

[Hook]

[Nas talking]
Yeah, Sabali. Thats patience. That’s what the old folks told me…
Discovering the World before this World. A World buried in time.
Uncover with rhymes. It gets no realer.

[Damian Marley: Verse 2]
Huh, we born not knowing, are we born knowing all?
We growing wiser, are we just growing tall?
Can you read thoughts? can you read palms?
Huh, can you predict the future? can you see storms, coming?
The Earth was flat if you went too far you would fall off
Now the Earth is round if the shape change again everybody woulda start laugh
The average man can’t prove of most of the things that he chooses to speak of
And still won’t research and find out the root of the truth that you seek of
Scholars teach in Universities and claim that they’re smart and cunning
Tell them find a cure when we sneeze and that’s when their nose start running
And the rich get stitched up, when we get cut
Man a heal dem broken bones in the bush with the wed mud
Can you read signs? can you read stars?
Can you make peace? can you fight war?
Can you milk cows, even though you drive cars? huh
Can you survive, Against All Odds, Now?

[Hook]

[Nas]
It’s crazy when you feed people the truth you don’t know how they’re gonna react. You’re scared of wrong doers, people that just ignorant, You’re scared of the truth, be patient for now.

[Nas: Verse 3]
Who wrote the Bible? Who wrote the Qur’an?
And was it a lightning storm
That gave birth to the Earth
And then dinosaurs were born? damn
Who made up words? who made up numbers?
And what kind of spell is mankind under?
Everything on the planet we preserve and can it
Microwaved it and try it
No matter what we’ll survive it
What’s hue? what’s man? what’s human?
Anything along the land we consuming
Eatin’, deletin’, ruin
Trying to get paper
Gotta have land, gotta have acres
So I can sit back like Jack Nicholson
Watch n-ggas play the game like the lakers
In a world full of 52 fakers
Gypsies, seances, mystical prayers
You superstitious? throw salt over your shoulders
Make a wish for the day cuz
Like somebody got a doll of me
Stickin’ needles in my arteries
But I can’t feel it
Sometimes it’s like ‘pardon me, but I got a real big spirit’
I’m fearless…. I’m fearless
Don’t you try and grab hold of my soul
It’s like a military soldier since seven years old
I held real dead bodies in my arms
Felt their body turn cold, oh
Why we born in the first place
If this is how we gotta go?
Damn.

This goes to all the wisdom and knowledge seekers of the World. Sabali, Patience, yeah.
[End]

Lyrics courtesy of Distant Relatives.

 

22:46 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Question de guerre ou de paix

 

Voici la réflexion d'un père chrétien vivant en Egypte. C'est en adepte de l'islam des Lumières que je donne à écouter ce père, moi-même ne voulant plus me mêler de ce débat suite à certains commentaires reçus sur mon blog. Je donne à écouter ce message car il rejoint ma réflexion et parle intelligemment et sans animosité du danger radical qui nous guette tous. De guerre je ne ferai au nom de Dieu. De guerre je ne participerai au nom de la haine de l'Autre. Je suis musulman d'adoption et chrétien d'origine. Si je suis rejeté des deux communautés religieuses soeurs, je l'accepte et je marcherai seul.

20:26 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Comment un polyhandicapé fait bouger les montagnes

Il se croyait seul et abandonné de tous, Charles Bourgeois. Il était même prêt à se suicider. Et puis sa prise de parole, son émouvant témoignage a fait basculer sa solitude vers un monde solidaire autour de lui. C'est une parabole du Christ qui se réalise. « Lève-toi, et marche » lui a conseillé Dieu. Et Charles a marché...avec son esprit, d'abord désespéré, puis confiant que son message serait lu du plus grand nombre.

Aujourd'hui des milliers de soutien et même Swisscom, ce glaçon institutionnel, lui offre son cadeau de Noël! Un abonnement d'une année à l'Internet. Evidemment c'est du marketing d'entreprise pour soigner son image de marque. N'empêche Charles a réussi. Et cette réussite personnelle nous touche tous.

Bravo Monsieur Charles Bourgeois. Votre exemple est à suivre. C'est ainsi que l'on bouleverse les coeurs de l'Humanité.


10:49 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (1) |

Une approche vers la Lumière

Un court-métrage comme remue-méninges pour toutes celles et tous ceux qui se posent des questions métaphysiques.

 

01:22 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (19) |

08/11/2011

Dieu, une imposture féconde?

 

Me Marc Bonnant revient ce mardi dans le Matin Orange sur son billet enflammé de dimanche dernier. Je lui concède le droit de contester Dieu. Tout athée a le droit philosophique de dire son athéisme sur la place publique et développer sa croyance, car être athée, philosophiquement, c'est une croyance puisque rien ne peut prouver l'existence ou l'inexistence de Dieu..

Car, Me Bonnant si Dieu est une imposture, l'Amour serait-il aussi une imposture féconde, une illusion dans le coeur des êtres humains? Comment affirmer que Dieu est une imposture alors que les fondements de la vie nous sont inconnus? Oui, certes. La science nous amène chaque jour à nous interroger sur le vivant. Mais ses propres découvertes sont-elles la Vérité? Et bien non. Et même mieux. De nos jours, la science s'enfonce dans le mystère le plus profond. Les découvertes d'Einstein sont elles-mêmes remises en question. La particule de Dieu, quelle prétention de la science!, n'a pas encore été découverte. Et même découverte, quel est le voile mystérieux qui la recouvrira d'une nouvelle vérité à venir?

La religion, cet absolu vers lequel tend les fidèles, est certes source d'extrémisme. Mais c'est aussi une source d'idéal et d'ouverture vers notre propre humanité. Prier ne tue personne. Au contraire. Ce qui tue, c'est le Mal, le besoin de puissance et d'arrogance, de domination et de mépris, de rejet et de dégoût pour celle et ceux qui vivent hors la religion ou « les fausses religions ». Pour ma part, tout cela, ce nihilisme de l'autre, c'est haram, le premier Commandement d'un fidèle si l'on veut être proche de Dieu pour un chrétien, d'Allah pour les musulmans, de Jéhovah pour les juifs.

Me Bonnant, les Lumières en réponse, dites-vous? Le monde s'éclaire-t-il à l'aune des Ténèbres? L'islamophobie est-elle saine et indispensable pour protéger et apaiser le monde? Vous savez mieux que moi que devant le loup, si vous prenez peur, il vous mangera. Ne pas avoir peur de ces ennemis, c'est un pas obtenu vers la quête de son respect, de son estime, et de son écoute. Un islamiste pur et dur n'entendra jamais celui qui prend la fuite, surtout pas ce que vous avez pondu comme absurdité ce dimanche. Il vous tirera, dans le dos, si nécessaire. Mais face à la parole qui libère des chaînes, il se mettra peut-être à écouter Dieu parler à travers les humains vivants et réfléchissants au conflit. Et alors déposera-t-il peut-être son arme pour écouter la nouvelle parole de Dieu, celle qui est toujours née du coeur des êtres humain. C'est notre seule chance, Maître. Notre seul espoir d'éviter la guerre au nom d'une religion ou d'une autre.

L'Iran agit dans le mensonge. Israël répond dans le mensonge. Les Etats-Unis et l'Europe suivent dans le mensonge. La Chine, athée, poursuit dans le mensonge. Dieu est le Verbe. Dieu est la Vérité. Et se mettre à son écoute peut nous éviter l'esclavage, le crime, et la guerre. Tous les génocides de la Terre ont été la victoire de Satan sur Dieu. Mais Dieu a toujours su remettre l'Amour dans le coeur des Hommes.

Me Bonnant, Dieu est une interrogation féconde et les génies comme Mozart et tant d'autres sont nés à cette interrogation féconde.

11:52 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (26) |