27/12/2012

Gangnam, le style de la fille précieuse et sauvage 강남 스타일

Psy a réussi une psychose collective qui dépose du rose bonbon sur les ecchymoses de notre temps morose.

Elle ose le style Gangnam et le monde entier l'imite. Un milliard de visiteurs atteint le 21 décembre 2012. C'est la fin du monde et un tube planétaire pour fixer à tout jamais cette fin d'un temps révolu dans l'excitation et la frénésie. Demain, à nous tous la gueule de bois et l'entrée dans ce nouveau monde multiple et audacieux par ses audaces spirituelles comme scientifiques. En attendant, durant ce  Nouvel-An 2013, amuse-toi et ne te refuse pas de rire. Car le rire sauve le monde.

Mais aussi... Cultive-toi sans cesse à travers les arts. Ne te laisse pas prendre ton âme par les charlatans. Sois libre et respectable, intelligent la plupart du temps et stupide à tes heures de folie. Joue à miam-miam avec la fille précieuse et sauvage que tu aines et réalise un gang nam avec elle. D'Asie j'ai connu mon véritable premier amour, une fille tombée du Viet-Nam du côté de Genève, si précieuse et sauvage à ma vie. J'avais 20 ans. Nous étions en 1979, les parfums d'encens et son corps de liane inoubliable à mes sens. Elle s'appelait Liê~u, un amour spirituel et physique dont jamais je n'oublierai l'odeur de passion, le don d'amour, magique et éternel, entre elle et moi.

En attendant de vous revoir tous sur ce site, je tiens à préciser que vous êtes 85% à faire des recherches directes sur ce blog et que le demi-million de pages vues est atteint et largement dépassé en cette année 2012. Ce qui est magnifique en l'absence de relais médiatiques qui en parlent. Merci à toutes et à tous d'être de fidèles lectrices et lecteurs de Pacha K Mac.

26/12/2012

Gégé, le pisseux de France, est la hyène dans Pi

Johnny a donné une suite acrobatique à l'exil fiscale de Gérard Depardieu. En lévitation à côté du Manneken-Pis, l'acteur fait son pipi sur le président français Hollande.

Le hasard faisant bien ou mal les choses, Gégé est le cuisinier mal luné du cargo qui va couler dans l'Odyssée de Pi. Il est aussi celui qui sera la hyène dans le scénario inventé pour l'assurance par Pi, assurance qui ne veut pas reconnaître la version officielle de son histoire incroyable. Pi le pisseux voit donc en Gérard Depardieu un vrai pisseur à la piscine le plagier. Est-ce très spirituel et très malin de la part de Johnny le rocker le plus respecté de France ? Si la France se met à se pisser parmi, la fin risque belle et bien de finir en catastrophe intime pour la France.

Si j'étais Français, je devrais finalement choisir entre accepter de payer mes impôts ou partir en exil avec les artistes les plus reconnus de France pour ne pas me faire plumer par l'Etat pendant que les autres se la coulent douce ailleurs dans un autre monde. De quoi assister au mirage le plus incroyable : la fameuse chanson de la femme lybienne : les Français tous des animaux partis en exil. Il y aura toujours les exilés algériens, les Marocains, les Tunisiens, et les autres peuples africains pour faire vivre la France et y rester...

 

25/12/2012

L'Odyssée de Pi ou le  περίμετρος  de survie d'un naufragé

Il s'appelle Piscine et il fait l'objet de toutes les railleries de ses camarades d'école. Piscine comme le périmètre délimité, dans une ville ou une villa, d'un bassin de détente et de joie.

Il deviendra Pi à sa propre demande car il déteste se faire appeler Piscine ou Pisseux. Pi comme le chiffre irrationnel aux infinies décimales, ni définie mais également ni périodique. C'est le chiffre mystique par excellence. Sans lui, les mathématiques ne peuvent fonctionner correctement. Le monde de la science tourne donc à la fois sur les chiffres rationnels et ce chiffre irrationnel magique. Preuve que même en science, on ne peut tout-à-fait ce défaire de l'irrationnel...

 

Si le diamètre du cercle est 1, sa circonférence est π.

C'est donc à l'aide d'une corde de survie que Pi établira son périmètre de survie autour de sa frêle embarcation suite au naufrage du cargo qui le conduisait, lui, sa famille, et leur zoo, d'Inde au Canada. Ce périmètre de survie dans lequel il va cohabiter, très peu de temps, avec 4 animaux ayant survécu au naufrage: une hyène, un zèbre, un orang-outan, et un tigre du Bengale pour finalement ne survivre qu'à deux: lui et Richard Parker, le félin.

A l'intérieur du cercle, la solitude et la plénitude; l'absence absolue des Hommes et l'omniprésence de Dieu; l'obsession de vouloir survivre à la fois chez le tigre et l'humain et l'obligation pour l'humain de réussir à dompter la puissance brute du tigre, tigre qui peut à la fois être la menace de mort et l'indispensable présence à Pi pour qu'il garde le moral et son instinct intégral de survie à travers la force magistrale de ce tigre qui le menace en permanence; tigre qui pourrait être tout à la fois l'image de Dieu et du Démon, le Bien et le Mal réuni dans cet animal tout-puissant. Et en face, ce petit d'homme perdu dans la jungle océane, impuissant devant les éléments et la puissance féline qu'il va devoir dompter tout les deux en se montrant le plus déterminé, le plus intuitif, le plus ingénieux, pour vaincre un destin qui l'emporte irrémédiablement vers la mort. L'Histoire de l'Humanité en miniature...

Cette douceur de Pi face aux éléments déchaînés de la nature, cette jubilation même alors qu'il peut à tout moment mourir emporté par les flots menaçants; cette tendresse envers Richard Parker, un animal brut de coffrage en mal de chair fraîche, un animal qui oblige Pi à lui céder le peu de confort qu'il lui reste et à se rabattre sur un radeau construit de bric et de broc, un animal qui est à la fois son ennemi autant que son ami d'un point de vue humain mais qui n'est ni l'un ni l'autre du point de vue du tigre; et cette absence de révolte devant Dieu, bien au contraire, des merci répétés et ce bonheur d'exister alors même que sa vie est des plus compromises et qu'il a perdu famille, pays, horizon. Pourtant Pi ne perd jamais le nord. Sa boussole interne fonctionne à plein régime. Il a la foi en lui et la foi ira jusqu'à lui pour le sortir du pétrin.

Il faut aller voir L'Odyssée de Pi. C'est un des plus beaux films mystique jamais réalisé et tourné sur l'Histoire de l'Humanité et sa volonté de survivre à tous les naufrages. Courrez-y ! Vous ne serez pas déçu...à moins d'être le plus grand grincheux de la Terre.

 

3,141 592 653 589 793

 

La Transcendance de Pi

 

 


 

 

24/12/2012

Ce soir de Noël avec Carlos Santana

Toutes ces fêtes d'amour

qui partaient en lance-femme

avec ton corps incendie

 embrasant ma vie

dans un océan de bonheur.


Toutes ces fêtes en fenaisons

avec nos enfants entrant tour à tour

dans la danse

et jouant d'abondance

le rythme de nos saisons

où le blé mûr et d'or

emplissait le grenier de nos moissons

sur les murs d'érotisme emportés par les 

  images de notre bonheur immense.


Et puis cette fin insupportable dans l'horreur

de ce cauchemar irréparable et sans fin.

Tu partais alors à la dérive.

Je te suivais, au lieu de te retenir,

après toi mon amour,

ivre et fou d'élixirs,

en contemplant ta farouche liberté

prendre la mer vers la passion d'autres amours.


Alors je partis aussi à la conquête

de territoires interdits jusqu'alors inconnus

et je tombai un soir sur la lune

à côté d'une fille qui fut ma foudre

mon tonnerre et mon bang.


Je l'aimai tant en une seule nuit

que je te perdis en un seul jour.

Tu voulus me rattraper dans la falaise

en me faisant encore et encore l'amour de braise.

Une cascade d'amour

où nous tombions tous les deux dans notre enfer.


Et nos cendres descendaient tout doucement

en terre dans la tombe obscure et froide.

Le sablier d'amour égrénait le temps

et la haine nous détruisait tout autant

alors même que l'amour revenait tout autant

comme dans un tourbillon final

où le navire lutte pour ne point sombrer

corps, âmes, et famille.


Trop tard!

Le capitaine que j'étais

saborda notre propre paquebot

sauvant l'essentiel de son crime passionnel.


D'abord nos enfants,

ensuite toi

qu'il fallût mettre à l'abri de notre folie

protégée d'un nouveau capitaine.


Et je finis seul par couler dans les souvenirs

de notre grand amour défunt

passant d'une femme à une autre

et encore à une autre

pour m'oublier dans les bras

de femmes cobras

sans jamais cesser de penser

à la magie de notre famille perdue.


C'est Noël.

je croyais avoir retrouvé l'idéal

d'une nouvelle famille enfantée.


Mais déjà le temps est pressé.

Elle est toujours là dans mon coeur oppressé.

Elle me garde toujours dans son coeur blessé.

Mais elle vit déjà ailleurs.


Sa délicieuse enfant

contre son sein chaleureux.

Comme une nativité en cadeau

à la noblesse de l'Amour.


La cygogne a fait son choix.

Je reste celui qui a fait le voyage

pour l'emmener vers son enfant nouveau-né.


Je deviens l'homme d'amour

qui se laisse guider par l'Amour


Sur une terre,

il y a des âmes qui m'attendent.

Il est temps de laisser à l'amour

faire connaissance du don surnaturel.


à toi et nos enfants, pour nos Noëls passés


23/12/2012

A Noël, divise Dieu par deux, tu trouveras un Gérard

Sous le sapin, l'exil. Une femme enceinte et un homme rejetés de tous. Sans le sous, sans l'aura des stars, sans même le physique de Beyoncé et de Jay-Z, ils se réfugient dans le quartier des grottes, à Genève, en pleine jungle urbaine. Ils sont entourés des animaux de la jungle et non de ces pauvres boeufs et ânes qui ne peuvent survivre sans l'Homme et sa sauvagerie. Guépard, lions jaguar, gazelles et autres biches et, ô surprise, au milieu de tous, un beau menhir d'euros sur le dos, un Gérard qui lance son cri de guerre:

"Tous ensemble dans l'exil belge pour éviter la falaise fiscale de Hollande. Rendez-vous à "Vers Saint Trésor X" ou encore "Vers Sein gère ton fric" (Genève en langue codée pour les évadés fiscaux français) pour bouffer du marcassin et de la potion magique. Ne rends plus à César ce que tu as perçu toi-même de ton labeur. Décide toi-même ce que tu dois à César...et à Dieu"

En terre de France, ça jase. Il est devenu fou ce Gaulois ! « Hors-la-loi ! » hurlent les loups socialistes. « Vendus ! » surenchérit le prolétariat qui ne peut pas tricher avec l'impôt. Et voilà que Gérard insiste sur sa formule magique : « Divise Dieu par deux, tu obtiendras un Gérard ». En langage décodé, cela signifie que ce que tu donnes à Dieu doit être équivalent à ce que tu rends à César. Si tu divises Dieu par deux, tu obtiens l'Unité, soit le Gérard, la valeur artistique de référence au cinéma français. Personne ne comprend l'acteur. C'est pourquoi, nous sommes partis en pèlerinage sur ses terres pour lui poser une unique question.

Notre envoyé spécial pour « Pachakmac.blog24Heures » a posé cette question à l'acteur de Cyrano :

« Monsieur Depardieu, si vous deviez parler avec sympathie de votre nez d'oenologue à la France, que lui diriez-vous ?» 

Voici la réponse de notre grand viticulteur de la vie :

« Le pardon est un luxe. Il devrait être un style de vie, et même inscrit dans la constitution des nations du monde. Il vaut mieux faire des conneries qu'économiser pour l'Etat. A vingt ans, les désirs nous empêchent de voir la réalité ; mais passé quarante ans, il ne reste que des réalités réelles et fragiles qui nous empêchent de désirer et d'appliquer nos rêves à la réalité de nos moyens. Avant, il y avait les mouches. Maintenant, il y a la confiscation du pouvoir par les mouches. Et la merde de France, elle peut aussi s'exporter chez les Belges pour échapper aux mouches. Vous me posez la question du nez ? Le nez de Cyrano, c'est aussi beau qu'un nez de fonctionnaire qui reluque le cul d'une vache en se branlant devant sa règle fiscale 7 heures par jour en se demandant, angoissé, si Hollande va obtenir sa manne électorale des poches du contribuable pour la saison suivante. Le bureau des contributions fiscales, c'est pareil que le cinéma. Il n'y a que des erreurs humaines qui s'y produisent. Un taux d'impôt à 70%, c'est un super mauvais jeu de l'avion et une erreur humaine à 100%. Crash de l'avion et du mirage français à 100%. Un bon acteur, c'est celui qui a beaucoup d'écus et du flair. Ce n'est pas le projet d'être riche qui m'intéresse. C'est la vie et ce qu'on fait d'elle. Le talent, c'est une monnaie qui date de l'Antiquité. Comme je suis en passe de devenir moi-même une antiquité, j'ai beaucoup de talents que je porte sur moi mais ce sont d'autres qui font la loi en France et dévalisent les talentueux. Savez-vous que la mémoire d'un poisson est d'une seconde seulement ? Et bien moi, à force de voir les poissons rouges d'Hollande dans leur bocal, j'arrive aussi à n'avoir plus qu'une seule seconde de mémoire concernant mon argent et je deviens un taureau qui fonce dans la corrida des socialistes. Les émotions simples sont les plus difficiles à vivre. Et en ce moment, la France me sert bien. Je suis le taureau idéal et les flèches que j'accumule sur mon dos me servent en tant qu'artiste. Cela va encore accroître mon champ d'acteur. Et mes vignes vont encore donner du bon vin aux Français. Car j'aime la France et les Français. "

«Je ne jette pas la pierre à tous ceux qui ont du cholestérol, de l’hypertension, du diabète ou trop d’alcool ou ceux qui s’endorment sur leur scooter: je suis un des leurs, comme vos chers médias aiment tant à le répéter.»

Gérard Depardieu


L'interview exclusif accordé par Gérard Depardieu a été fait à partir de la source authentique trouvée sur http://www.evene.fr/citations/gerard-depardieu

Hasard et fruit du hasard de la vie, ce cher Depardieu est musulman!?! Mais personne n'en parle car le sujet est tabou de chez tabou. Cependant, un site en parle. C'est Oumma. Alors Gérard...Rejeté des musulmans et des chrétiens, abandonnés par les athées socialistes, il va trouver où sa communauté d'adoption? Lisons en silence... "La mosquée c'était mon lycée à moi". T'es un musulman défroqué comme moi. On peut croire en Dieu et à l'islam, le vrai, que l'on sent surgir de nos coeurs...

En 1967, Gérard Depardieu, jeune homme âgé de 18 ans et demi, s’était converti à l’islam. Il le raconte lui-même en détail au journaliste Laurent Neumann dans un entretien paru en 2004 sous le titre « Vivant ! ». Extraits :

 

« Je crois aux hommes. Je crois à la vie, et notamment à celle qui a précédé Dieu. Et, bien sûr, je crois en Dieu. Enfin… Je dis que je crois. En fait, je crois que je crois. […] En tout cas, je ne suis pas athée. […] Je vais même te faire un aveu: quand je suis arrivé à Paris, en 1965, j’ai été musulman pendant près de deux ans. […]Je fréquentais la mosquée de Paris, rue Geoffroy-Saint-Hilaire. Je faisais mes prières cinq fois par jour, mes ablutions quotidiennes au hammam, je lisais le Coran… En fait, je crois que cette idée s’est imposée à moi après un concert d’Oum Kalsoum, «l’astre de l’Orient». […]

 

Quand je suis sorti de [son] concert à Issy-les-Moulineaux, j’étais transporté, bouleversé, ému aux larmes… J’avais dû éprouver ce que les Arabes appellent le tarab, le paroxysme de l’émotion et de l’amour. Il n'y a pas besoin de culture ou d'éducation religieuse pour ressentir ça, Il suffit de se laisser toucher par la grâce... A cette époque, la mosquée, c'était un peu mon lycée à moi. […]
Ma vie n’est pas un modèle de vertu. Mais j’ai toujours été dans une forme de recherche personnelle. Il faut bien que Dieu existe, qu’il y ait quelque chose à nous supérieur ! Quelque chose ou quelqu’un pour exorciser toutes les peurs que l’on porte en soi. […] Toute ma vie a été ainsi scandée par cette quête spirituelle et par la découverte de l’autre ».

Lire ici

http://oumma.com/15156/gerard-depardieu-un-ex-musulman-de...

 

 

 

Ci-dessous, notre couple de stars amércicaines parti dans la jungle urbaine faire un petit d'homme qui s'appellera Mowgly. De quoi aimer les stars malgré leurs frasques et leurs éventuels exils fiscaux...et religieux.

Jay-Z apparaitra dans le documentaire sur la conception de Mowgly

 

Jay-Z apparaitra dans le documentaire