18/12/2012

Le Thriller Copillon donne des ailes à l'UMP

 Cotillons et flonflons. Le couple Copillon mène toujours le même qu'on bat : L'UMP. C'est l'effet Apollon associé à l'effet Daphné. Un simple battement d'ailes des deux papys du parti de droite sur Twitter et c'est le nouveau Codex R'UMPUS qui s'effondre déjà à l'Assemblée nationale.

Revenons un instant sur Les Métamorphoses d'Avide, Thriller des temps modernes dans l'Hexagone :

Apollon s'est moqué du dieu Amour, Eros, en trichant lors de l'élection présidentielle de l'UMP. François Apollon est alors frappé d'une flèche d'or et craque irrémé-diablement pour Jean-François Daphné sa concubine rivale et malheureuse. Eperdument amoureux de cette fille ordinairement facile avec le pouvoir, Eros décoche alors à la nymphette Daphné une flèche de plomb pour qu'elle rejette l'amour rassembleur du bel Apollon vainqueur et fier de l'être qui tente alors désespérément de s'attirer les faveurs indispensables de la belle Daphné s'enfuyant à toutes jambes dans les bras d'Alain Jupette puis de Nique le Lapin, roi de la Flambe et de l'effet surprise ainsi que de l'épouvantable Thriller du Sarkophage de Michael Jackson. Mais revenons à Apollon et Daphnée. Le candidat futur à l'élection de Mister Dieu Soleil de France finit par l'atteindre après un mois d'une course poursuite assidue. Daphné se transforme alors en laurier pour éviter la fin du monde à la nation. Dès lors, L'arbre devient alors le favori de François Apollon et du parti UMP.

« Ma nouvelle histoire de France, La Préhistoire », Les Métamorphoses d'Avide, poète 2.0 du XXIème siècle

 laurier-d-encre


U M P

 

T E D O N N E

 

D E S A I L E S

 

(pour la Fin du Monde)

Apollo and Daphne”

“Apollo and Daphne”

 

Apollo and Daphne, marble sculpture by Gian Lorenzo Bernini, 1622–24; in the Borghese Gallery, Rome.

 

Adam Lanza, l'âme bushmaster de Newton

20 enfants âgés entre 6 et 7 ans, 6 adultes. Telle est le décompte macabre de la fusillade de Newton. L'Amérique s'interroge, et nous tous avec. Qu'est-ce qui a pu pousser le jeune Adam, être peu sociable et introverti, a vouloir tuer sa mère puis des enfants innocents qui ne lui jamais rien fait de mal?

Quelques pistes. Dans la mémoire du jeune homme, peut-être un événement dramatique survenu vers l'âge de 6 ans qui a provoqué par la suite sa solitude, son autisme, et sa dérive dramatique. N'ayant point trouver l'aide et les appuis nécessaires, enfermé dans son silence, il n'aurait alors pas pu résoudre ce traumatisme enfantin et il aurait pu penser que son âme était morte à cet âge. Une vie de mort-vivant devint alors sa réalité quotidienne. Une vie de plus en plus insupportable, un enfermement dans un monde autiste d'une violence intime inouïe dont personne avait idée, même ses parents. Eduquer au milieu des armes de sa maman, apparemment passionné de jeux vidéos violents, son esprit aurait pu alors divaguer des années vers son acte irréparable et le meurtre de tous ces enfants qui avaient l'âge symbolique de sa propre disparition sociale. 14 ans de régression dans le souvenir de ce temps apocalyptique pour lui. Effacer tout ce temps insupportable et mourir réellement dans le bain de sang de tous ces enfants innocents comme lui...

C'est une possibilité. Mais une autre, bien plus dure à admettre pour le peuple américain, serait qu'à force d'éduquer nos enfants dans l'idée de la violence, nos âmes se transforment peu à peu de "possible compatissant" en "possible anéantissement de soi et des autres". Notre aura personnelle et collective s'attacheraient donc de plus en plus à un possible toujours plus sanguinaire et apocalyptique dans la crainte de se faire tuer par notre propre voisin. L'âme intranquille d'un peuple qui ne voit que flingues et dingues dans un monde fou. Nous sommes à la veille du 21 décembre 2012.

Adam Lanza n'a pas croqué dans la pomme d'Eve. Sa solitude s'est retournée contre lui avant de se retourner contre tous les autres. La Lune tombe sans cesse sur la Terre. Mais les Lois de la Gravité universelle des êtres humains empêchent que la fin du monde ait lieu à travers un cataclysme humain programmé par lui. Il est peut-être temps que les Américains quittent leur âme bushmaster. Et pour que le Ciel ne nous tombe pas sur la tête le 21 décembre 2012...

a loi de la gravitation universelle par Isaac New

pomme.jpg

 

L

 

 

 

Adam et Eve ont connu la loi de l'attraction universelle.

 

C'est pourquoi l'Humanité tient toujours debout

 

et qu'elle tiendra debout après le 21 décembre 2012.

 

 

Facebook: "Jambe dénudée de femme posée sur le Coran"

 Expression de l'art spirituel dans notre actualité brûlante. Ramu. Vous ne connaissez pas. Non ? C'est une petite ville du Bangladesh qui s'est enflammée sous la fureur des islamistes. De nombreux temples bouddhistes ont été la proie de flammes. Et pourquoi donc? Pour la jambe dénudée d'une femme posée sur un Coran. Lire ici:

http://www.lepoint.fr/monde/au-bangladesh-les-bouddhistes-se-sentent-menaces-12-12-2012-1561141_24.php

 

« Le jour où sera découverte la jambe de ton seigneur » sourate Al Qalam(68) verset 42

http://thedreamsland.skynetblogs.be/archives/tag/jambe/index-1.html

Jour de la fin du monde et du Jugement Dernier de l'islam. Il est temps, soeurs et frères musulmans de vous éveiller au futur de l'Humanité et de ressortir du trop long sommeil de l'obscurité dans lequel vous plonge le trouble de votre âme. Dans 3 jours, c'est la fin du monde selon les Mayas. Et la jambe d'Allah est féminine... C'est le secret de Sa foi en nous, femmes et hommes de bonne volonté qui avons beaucoup de travail devant nous pour réaliser un monde meilleur...

 

 

 

 

ch.ange

 

 

 



17/12/2012

Maya Quiché: le retour à la Source à travers le Popol Vuh

Le 21 décembre 2012, si vous n'avez rien de précis à faire, plongerez-vous peut-être dans la lecture du Livre sacré des Maya: le Popol Vuh. Un Livre qui contient des similitudes étranges avec la lignée des trois Livres de la religion monothéiste. Quatre grands âge marque la spiritualité maya, dont le primitif est aussi le plus extraordinaire par rapport à notre évolution humaine. Dans le premier des âges, on trouve des femmes et des hommes des cavernes qui vivent de chasse, de pêche, et de cueillette. Les traits typiques de cette époque sont: monothéisme, monogamie, descendance patrilinéaire, pacifisme. Ils ne savent pas rendre un culte au Créateur bien qu'ils ont la certitude de son existence. Animisme, fétichisme, magie, et totémisme sont inconnus. Par contre, ils vivent dans les cavernes et abandonnent leurs morts. C'est à partir du second cycle que d'individuel, le régime social devient communautaire et qu'il oscille dès lors entre patriarcat et matriarcat avec culte rendu aux divinités jusqu'au quatrième cycle qui devient le cycle, vivant ses derniers jours en cette année 2012, avec gouvernement théocratique dont émerge étonnamment le Dieu Maïs. A lire ici pour plus de détail :

 

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rh...

 

 

 

Le 21 décembre, nous entrerons dans le cinquième cycle. Comme décrit ci-dessus, le premier cycle semble le plus près de notre époque. Par son individualisme, sa croyance individuelle en Dieu, son non-culte rendu, l'homme des caverne rejoint l'homme moderne dans sa célébration naturelle à la vie. La croyance devient de moins en moins l'objet d'un culte rendu au Créateur mais beaucoup de personnes pensent que Dieu existe. L'Homme ignorant des origines a-t-il de fortes affinités avec l'homme des sciences du XXIème siècle? C'est l'énigme de ce 21 décembre 2012. Car l'Homme des origines, qui n'a pas encore mordu dans le fruit de la Connaissance, donc le péché selon la Genèse, est un Homme vivant en symbiose avec la nature et Dieu. Hors l'Homme de ce début du XXIème siècle cherche, par instinct de survie, à s'adapter de mieux en mieux au respect de la nature tout en devenant de plus en plus pacifique dans son idéal de vie. Croyant de façon plus ou moins diffuse, pour la majorité d'entre nous, il s'informe et s'imprègne pourtant de spiritualité à la valeur ajoutée pour sa propre existence à travers toutes les cultures humaines qu'il a l'occasion de cotoyer et n'a plus vraiment envie de porter de culte signifiant sa soumission et sa dévotion à Dieu. Il veut simplement célébrer la vie, vivre et croire que Dieu existe tout en cherchant son propre chemin individuel de spiritualité afin de respecter au mieux la vie et la mort de chacun et chacune ainsi que sa propre existence. Homme des caverne et Homme des lumières semblent s'unir et s'éclairer mutuellement pour avancer sur le chemin de Dieu... C'est un peu la découverte surprise de cette Fin du Monde...


15/12/2012

Egypte: les salafistes veulent aussi s'accaparer le 4ème et le 5ème pouvoir

La mainmise sur les médias et Internet. Le combat autour de la nouvelle constitution égyptienne se situe autour du 4ème et 5ème pouvoir afin d'arriver à un centralisme corporatiste fasciste exercé par les islamistes.

Si les islamistes parviennent à leurs fins, c'est la fin de la révolution égyptienne et le début d'un authentique état islamique tel que l'Iran le connaît déjà.

Les forces laïques et libérales ne doivent en aucun cas céder devant le gouvernement Morsi. Quitte à souffrir économiquement, psychiquement, et même physiquement, les musulmans, chrétiens, juifs, et athées qui veulent vivre dans une vraie démocratie avec une vraie liberté d'expression doivent s'unir et combattre de façon non-violente contre la tentation fasciste des islamistes purs et durs.

C'est un enjeu des plus importants pour tout le monde arabe mais aussi pour le monde entier. Il serait impensable qu'un nouveau fascisme tente d'imposer au monde entier sa loi et sa prétendue pureté. La race aryenne des islamistes est aussi dangereuse que la race aryenne hitlérienne.

Avec vous tous dans ce combat pour la liberté et la dignité des êtres humains. Il ne s'agit pas d'avoir la haine contre l'islam. Il s'agit de faire de l'islam une religion de liberté où chacun et chacune se responsabilisent face à ses actes et ses actions en faisant ses expériences personnelles qui sont nécessaires à tout développement humain. Aucun humain ne peut dicter le comportement des autres mais tous les humains ont le devoir de se comporter respectueusement et fraternellement devant la liberté de religion, d'expression, et de création de l'autre. La critique est permise et même encouragée mais la dictature des uns exercée sur les autres doit être bannie et interdite des champs sociaux. Sinon, il n'y a pas démocratie et Droits de l'Homme. Mais juste une théocratie dont on connaît d'avance le désastre global et le formatage inadmissible des esprits dès la naissance. Ce n'est pas ainsi que je conçois la liberté spirituelle, religieuse, des êtres humains.

Ali pacha

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/12/15/en-egypt...

 

Equilibre

 
On joue les funambules sur un câble invisible
On jongle avec des bulles, on défie l'impossible
Dans une main la colombe, dans l'autre le calibre
J'ai beau tendre les bras, je ne trouve pas l'équilibre

Face au vent je ne fais pas le poids,
Ma plume n'a qu'une masse dérisoire,
Pieds nus sur le fil du rasoir,
Et sous nos yeux la balance s'incline,
Là où la gravité s'obstine, le malaise s'imprime.
Comme si la seule rime au mot "Inégalité"...
Etait "Fatalité".
Comme si la seule figure imposée...
Etait d'être bien né.
Ici et là, le contraste est saisissant,
Nous scions l'arbre sur lequel nous sommes assis.
On fait avec ici et là-bas ils font sans,
C'est un signe, mais à ce qu'on dit "C'est ainsi".
Ici, le rêve d'un Uzi factice sous le sapin,
Là-bas, de l'acier trempé entre ses petites mains.
Sous un pied mes racines, sous l'autre le sol vibre,
J'ai beau tendre les bras, je ne trouve pas l'équilibre.

[Refrain]

Je roule en ambulance, dans ma bulle en funambule,
Sur le fil de ma vie, je m'envole avec une plume.
Oublie l'équilibre équitable,
Pour que les uns soient libres,
Faut que les autres soient stables !
Quel enfoiré sait ce qui est bon ou mauvais...
Je navigue entre les bords avec des rames de poète.
On court pour faire sa place assise,
Pour finir couché entre six chaises vides.
Malgré tout on s'accroche à la banquise,
Parce que l'iceberg cache une pyramide.
De quel côté des barreaux sommes-nous
Les plus libres ?
J'ai beau tendre les bras, je ne trouve pas l'équilibre.

[Refrain]

En attendant la chute de l'acrobate,
On compte les minutes puisque l'échec fait de
L'audimat.
Pour les uns, l'impact sera ce qu'il sera,
Pour d'autres, un parachute 24 carats.
A force de s' relever et rester sincère,
On s'aperçoit que bien des maux sont nécessaires.
Que les mêmes mots apaisent ou bouleversent,
Selon la balance, elle te jette ou te berce.
On joue les fakirs avec un seul clou,
On vise la pomme sur ta tête avec une vision floue.
Une roulette russe le barillet plein de balles,
En attendant la chute, roulement de tambours avant
Le coup de cymbale.
Tout droit sur le Cap Horn,
Bâtir un château de cartes à la vue qui
Cartonne.
Laissez-moi grimper, j' vais combler
Des lacunes,
Sur une échelle