14/12/2012

Un monde déboussolé qui ne sait plus s'aimer

 

Amérique du Nord. Fusillade dans une école, 20 enfants massacrés gratuitement par un dérangé mental sans doute mal aimé de ses propres parents. Les larmes du Président et les armes dans tous les foyers, et bientôt à l'intérieur même des écoles.

 

Egypte. Le pays se divise en deux: laïcs d'un côté: religieux de l'autre. Pas moyen de trouver une constitution valable et voulue de tous. Allah est trop Grand pour l'Humanité et les droits des enfants, des femmes, et des hommes dans ce monde obscur qui ne recherche plus la lumière mais cherche le pouvoir et la force.

Syrie. Le pire des dictateurs de l'Orient de ce début du XXème siècle détruit son peuple et le monde est impuissant. On peut exterminer toute une population sans oser toucher à la tête du serpent. Avec des si on aurait pu éviter au monde la seconde guerre mondiale. Avec des mais on protège l'assassin de Damas et on lui offre l'impunité sur un plateau d'argent avec déjà ses plus de 40'000 morts. Hiroshima, mon amour, une ville entière a été rasé et dépeuplé de ses habitants sans que le monde bouge le petit doigt.

Europe et Amérique du Nord. Les peuples cherchent la lumière de la modernité et s'enfoncent dans la misère sans savoir vraiment pourquoi. Ils se croyaient à la pointe de la science et des savoirs, invulnérables, relativement riches et prospères. Ils se retrouvent jeter à la rue par la loi, sans toit, sans argent, sans même d'histoire.

Afrique. La corruption est le chemin obligé du succès. On achète les votes. Pas d'autres alternatives qu'une démocratie aristocratique pas très nette ni très honnête qui fait semblant de s'intéresser à la pauvreté de leurs peuples.

Amérique du Sud. La pègre, les gangs, la mafia, les narco-trafiquants gagnent de plus en plus de territoires et d'influences sur la jeunesse. Les gouvernements sont impuissants. L'argent est tout, tel le dieu qu'il faut respecter et aimer.

Mais qui va conduire les peuples dans le désert pour changer le monde et guérir l'Humanité de ses errances les plus dramatiques ?

 

My Tunisie, My Tun, by Art Solution

"Une révolution sans danse, c'est une révolution inutile". A l'heure où les islamistes rigoristes aimeraient faire interdire l'art, des danseurs et danseuses de rue, ou plutôt danseurs et danseuses citoyens, ont lancé un nouveau concept:

Art Solution, un collectif d'artistes, a décidé de lancer la danse comme arme de résistance pour défendre la liberté d'expression. Voilà un 21 décembre 2012 que j'aime. I love You, My Tunisie.

 

M Y

 

TUNISIE

 

MY

 

 

T U N

 

Photos-020888888888888.jpg

TUNISIA PUBLIC EYES (MAYA EXPRESSION)

 

http://www.courrierinternational.com/article/2012/12/13/l...


13/12/2012

Les zones érogènes du calendrier maya

Surprenant. Une fin du monde dans l'extase. L'apothéose de l'Histoire humaine dans l'Amour. Le retour à la Terre Mère et ses énergies renouvelables...

Tout s'écroule autour de vous ? Même envers votre banque et ses dirigeants, vous ne pouvez plus faire confiance ? Ciao le secret bancaire ? Délation, trahison, déshonneur, les employés de banque découvrent qu'ils ne sont que des pions qu'ils n'ont jamais cessé d'être dans le jeu des grands managers et financiers. Pas des êtres humains avec leur dignité, porteurs de confiance, scrupuleux, donnant le meilleur d'eux-mêmes tels qu'ils pensaient être dans le miroir de leurs employeurs. Non. Juste des pions que l'on sacrifie aux juges américains dès que le vent tourne et que plus rien ne tourne dans les secrets du Dieu Capital. Ô miroir, dis-moi qui est la plus belle?

Les chiens sont lâchés. Le fisc mondial fait la guerre aux peuples mais laissent les gros requins s'enfuirent dans leurs paradis fiscaux, libres en tout, affranchis de tous. Des citoyens de première zone redevables de rien ni de personne tout en profitant un maximum de l'administration de nos Etats. Sans foi, ni lois, ils veulent vivre, sans Dieu ni Feu, ils nous font peur et affolent les foules quand ils descendent dans les arènes télévisuelles le samedi soir pour violer les peuples de leur arrogance verbale. Les anars du dieu Dollar sont des barbares et des traîtres à la Conscience des peuples...

C'est le temps pour changer notre temps. Passer du Temps Capital au Temps Spirituel. Mourir de faim et de soif ? Non. Le travail ne sera pas aboli, ni le revenu reçu de ce travail. Anoblir les êtres humains dans leurs inventivités, leurs solidarités, leur don de soi, et ne plus faire des super riches, des super profiteurs, des super magouilleurs, des super rentiers, des êtres de référence et d'écoute, des chefs qu'il faut suivre absolument comme des divinités qui ont droit à toute notre déférence et dévotion. Simplement mais fermement les abandonner à leur solitude richissime. Ne plus faire des coffre-forts des lieux de culte spirituel. Les laisser à leur matérialisme du Veau d'Or et les quitter sans effroi, avec haute conscience de ce que vaut la sueur de notre travail à tous. La banque refuse de travailler pour vous et votre entreprise ? Elle travaille pour elle-même et ses rentiers exclusivement? Quittez-là ! Et si nos petites économies à nous avaient des ailes secrètes que la banque ignorait?... Vous verrez comme elle reviendra vous servir et prendra au sérieux votre indépendance d'esprit si vous êtes des centaines de milliers d'Helvètes courageux à dire que vous la quittez.

La Suisse ? Elle est placée au centre du serpent monétaire mondial. Elle est une des plaques tournantes principales de notre système actuel et futur. Elle est donc bien placée pour la révolution spirituelle qui se prépare dans les coeurs et les esprits. En Paix, en Amour, vers le basculement des énergies positives. C'est la fin du monde ? Profitons du savoir de nos ancêtres pour changer nos esprits. Une force commune positive vient toujours à bout des puissances négatives détruisant les coeurs et les consciences par l'égoïsme.

Irriguer l'économie et prêter plutôt que donner un profit indécent et suicidaire à la rente et à la Bourse... C'est simple comme principe bancaire et citoyen. Et c'est le seul principe de survie pour notre Civilisation du futur. La Suisse avancera enfin grâce à ce principe naturel qui se met peu à peu en place par esprit de survie...


Lire aussi le billet de François Meylan au sujet de l'initiative Minder:

 

http://leblogdefrancoismeylan.blog.24heures.ch/archive/20...

 

 

 

Sitar Jazz Guépard

 

Odeurs subtiles d'encens et d'opium

S'évaporant dans tes chimériques méandres.

La Terre pour mes homériques cendres ;

Le Ciel pour ton sitar arabe et notre crématorium.

 

D'où revenais-tu si tard dans l'obscurité ?

 

En feu !

En feu !

En feu !

 

Fou celui qui rêve d'un parfait Amour.

En flamme les cœurs de Jabal al-Nour.

 

Il s'en Allah à la grotte d'Hira

Pour prendre l'amour foudroyant d'Hiroshima.

Elle en repartit aussitôt brûlée vive et rebelle

Pour l'incendie d'un incroyant du Dharma.

 

Ils donnèrent vie à Chama,

La colombe de la paix éternelle.

 

« Fais-moi la paix »

m'avait-elle tendrement et simplement supplié.

 

De charnel, notre amour devint alors spirituel.

Le summum de la relation surnaturelle

entre une femme gazelle et un homme mortel.

dharma-cakra-gazelles_Lhassa.JPG

Le premier sermon public du Bouddha a eu lieu dans le "Parc aux gazelles" de Sarnath, près de Bénarès.
Aussi est-il très fréquemment symbolisé par une "roue du Dharma", encadré de deux gazelles,
comme sur cette représentation figurant sur le toit d'un temple de la capitale tibétaine.
Le "Discours de Bénarès", premier enseignement public du Bouddha

La Doctrine (Dharma) a été exposée par le Bouddha dans un enseignement connu sous le nom de "Quatre Nobles Vérités". C'est le principal enseignement de son premier discours public, à Bénarès, peu de temps après son Eveil.
Il se présente comme un exposé médical :

 

  • 1ère Vérité : le symptôme - l'insatisfaction est inhérente à l'existence humaine ;

  • 2ème Vérité : le diagnostic - cette insatisfaction trouve son origine dans l'ignorance et le désir d'appropriation, propre à l'ego ;

  • 3ème Vérité : la thérapeutique - il existe un état de santé où, l'ignorance étant abolie, le désir ne s'exprime pas et ne donne pas naissance à l'insatisfaction ;

  • 4ème Vérité : le remède - pour retrouver cet état de santé, il convient de suivre une Voie (une discipline de vie déclinée en huit "branches" : "l'Octuple Noble Sentier") qui met fin à l'ignorance et au désir.

 

Si le constat dressé par le Bouddha semble pessimiste (toute existence est soumise à l'insatisfaction), son enseignement, lui, est optimiste puisqu'il affirme que chacun peut retrouver la santé, où toute insatisfaction est abolie.
Pour parvenir à retrouver la santé (sa propre "nature de Bouddha"), il faut s'adonner à l'étude et à l'entraînement.

Les trois premières "Vérités" invitent à l'étude, qui permet de comprendre l'origine de l'insatisfaction (la nature de l'esprit et des phénomènes), explique pourquoi notre expérience habituelle est "erronée" et proclame la possibilité de mettre fin à l'Ignorance.
Ces trois premières "Vérités", développées, expliquées et commentées, constituent la doctrine.

La quatrième "Vérité" préconise l'entraînement par l'application concrète de méthodes aptes à transformer l'expérience habituelle en expérience d'éveil, libre de toute déformation et confusion. 
Cette quatrième "Vérité" expose les principes qui donneront naissance aux différnetes formes de la pratique.

Voir ici pour celles et ceux qui s'y intéressent de près ou de loin:

http://www.bouddhisme-universite.org/enseignement_bouddha

Cette magnifique plage musicale dédiée à toi mon Amour parti Ailleurs.

12/12/2012

Ravi Shankar danse avec les dieux avant la fin du monde

Parti 10 jours avant le Jour et l'Heure. Ravi Shankar s'est rendu au chevet de Dieu pour faire de la place aux élus qui se presseront de toutes parts afin d'être à ses côtés au moment de vivre pour l'Eternité et dans la Lumière de l'Amour.

Les années 60 sans Ravi, c'est comme la lune sans Armstrong. Une époque incroyable où les utopies fleurissaient sur tous les terreaux planétaires et où l'amour progressait dans toutes les cultures du monde grâce à la World Music. Une époque révolue ou une époque qui annonce un futur plus rayonnant?

Dix jours avant l'Apocalypse, l'Amour annonce son grand retour parmi nous.