06/12/2012

The Ice and Fire of God

Elle traîne sur la plage

le secret d'un très vieux sarcophage

d'os, de prophéties, et de poussière

décomposés du Ciel à la Terre

 

Elle s'accroche à sa foi

comme un fauve du Nil à sa proie

en ronge ses nuits de fantasmes

  où elle s'imagine s'abreuver à l'ultime orgasme


Lui couché en paix dans le cercueil

Prophète de Dieu aux longues ors de feuilles

réduites par l'astre solaire en cendres

semblable à un miroir tendu à l'alouette calandre

 

Elle, entraînée par son chant

ses mains lacérées en sang

et son visage éteint par une lourde peine

comme une mort subite

offerte à un sublime mort

disparu depuis des siècles

sur le sable du désert qui menait au port


ALLAH !


Elle Lui est toute consacrée

tout son espace à elle Lui est consacré

tout son amour à elle Lui est consacré

à Lui


ALLAH!


Mais son intimité à elle reste un grand vide dévasté


Point de critique de sa propre Conscience ni de liberté

si ce n'est cette soumission obstinée

à cette obsession religieuse divinisée

liée à ses journalières visions hallucinées


Pas d'objectif autre que la prière

et la dévotion à une existence de chimères

pour atteindre le Pardon et le Paradis

...ou alors l'éternel Oubli


Une vie de peu et de rien

 

Un jour elle Le verra dans un songe passer dans le sarcophage

du Prophète devant la ouate des nuages

afin qu'Il s'envole, s'envole, s'envole beau et léger

  vers un Ciel ouvert et passager

lui rendant sa liberté Essence Ciel


ALLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!

 

D'abord rien que la Parole d'Allah

dite par le Prophète divinisé de l'Umma

puis cette falaise de cristal devant elle

pour ordonner cette foi dernière à rendre

à la communauté féminine de Misandre

fatale et terrrible chute dans la cascade d'O

précipitant le doux Prophète dans les enfers de Dante

avec l'onction divine des femmes reçue à son front

composée de bois de sental et de vert de menthe

 

Dans le Fracas,

entre révolutions arabes et assassinats,

elles se libèrent dignement de leurs fers

tel un chapelet délivré et dédié à la liberté


Les dieux morts et abandonnés sur la route sont légions

ressuscitant sur de nouveaux chemins, ailleurs

dans les âmes, les consciences, et les cœurs

 

Des humains, des femmes, des hommes, en route

vers la conquête des étoiles d'août

traversant la givre des nuits

comme de fugitives éblouies

tombées fautives au petit jour

dans la clandestinité des puits d'amour

 

Allah est Grand,

mes sœurs et mes frères,

mais sa Grandeur est venue jadis des Agadir

en face à face avec nous-mêmes et notre Avenir


Des siècles en arrière

Allah avait vu le futur

et allait vers le futur

 

poème dédié aux simples croyants de l'islam

qui font de leur spiritualité un hymne à l'Amour

 

Les greniers collectifs de l’Anti-Atlas

 

Dans le Sous les régions  montagneuses  sont connues pour leurs greniers collectifs (Igoudar, en berbère, pluriel d’Agadir). Le rôle que jouent ces greniers collectifs de l’Anti-Atlas s’explique aisément par les conditions de vie d’un pays où les hommes ne peuvent subsister qu’en amassant les provisions dans les années d’abondance en prévision des années de sécheresse et de famine. Jadis, on avait édifié également ces Agadirs pour que les femmes et les enfants s’y réfugient en temps de siba, d’anarchie et de guerres intertribales. Ces Agadir, qui servent toujours de banque d’épargne, retiennent aujourd’hui notre intérêt pour leur architecture exceptionnelle : vieux de mille ans, leur beauté rustique en fait l’un des principaux patrimoine historique de la région de Sous.

 

gre.JPG

 

bon.JPG

http://abdelkadermana.wordpress.com/2010/08/08/agadir/

Fjara

 

Þetta er það lengsta sem ég fer.
Aldrei aftur samur maður er.
Ljöta leiðin heillar nú á ný,
daginn sem ég lífið aftur flý.

 

Ef ég vinn í þetta eina sinn,
er það samt dauði minn.
Trú min er að allt fari ej vel.
Þessu er lokið hja mér.

 

Dag sem nótt hjartað var órótt.
Þrotið þol lamað bros.
Áfram ríð, hjartað pumpar tárum.
Dag sem nótt ég geng nú einn.

 

Grafin bein grotna í jörðunni,
eins og leyndarmálin þín
sem þú hélst forðum burt frá mér.
En blóðið þyngr´en þögnin er.

 

Svikin orð, grót í kjafti þér,
rista dýpra en nokkur sár.
Brotin bönd aldrei verða söm.
Lygar eins og nöðrubit.

 

Beach

 

This is the furthest I will go.
Never the same again.
The vile path calling me,
the day I ran from life again.

 

If I win this one time,
it will still be the end of me.
My belief that nothing ends well.
This is the end for me.

 

Day and night heart was uneased.
Broken will frozen smile.
Riding on, heart pumping tears.
Day and night I walk alone.

 

Bones rotting in the earth,
like your secrets
that you long kept from me.
But blood weighs more than silence.

 

Broken words, shards in your mouth,
cut deeper than any wound.
Broken vows will never be the same.
Lies like the viper's bite.

05/12/2012

Les partis islamistes de Tunisie et d'Egypte face à la réalité

Un Califat, une seule religion, l'islam, et Allah comme Guide.

Le projet des islamistes arabes est un projet nostalgique qui n'a aucune chance d'apporter la paix et la prospérité dans leur pays respectif. Dès les premiers émois des révolutions arabes, les fers de lance des mouvements libérateurs furent d'origine laïc et intellectuels, ouverts sur le monde et les libertés qu'offraient les démocraties de la planète. Les leaders religieux étaient alors très en retrait, voir pour certains d'entre eux de mèche avec les gouvernements en place. Certains avaient pignon sur rue avec la bénédiction du pouvoir, les autres leaders, les « purs », emprisonnés ou en exil.

Très structurés, les religieux ont gagné les élections. Certains ont confondu alors la victoire électorale d'un peuple libre avec la mise forcée d'un programme politique exclusivement axé sur l'islam et la charia. Une dictature théocratique remplaçant alors une dictature d'ordre mafieux ou au minimum clientéliste.

Les peuples arabes, l'expression populaire soucieuse de la liberté d'expression et d'entreprendre, ne veulent ni de l'une ni de l'autre. Ils veulent simplement expérimenter et développer un modèle réellement démocratique avec partage du pouvoir et acquis sociaux ainsi que poursuivre l'expérience de l'égalité homme-femme.

Les islamistes ne pourront pas continuer sur ce chemin de croix pour tous. Il y a urgence. L'économie stagne voir régresse. Le tourisme continue sa chute vertigineuse et les touristes occidentaux ne sont pas pressés d'amener des devises dans des pays dirigés par des islamistes qui ne les respectent pas en tant qu'êtres humains égaux devant Dieu et devant les Hommes.

Une révolution religieuse est nécessaire pour accompagner la révolution populaire. Aura-t-elle lieu où, au contraire, le raidissement des islamistes conduira à des blocages interminables avant d'aller à un fin tragique dans le sang et la guerre perpétuelle ?

Aux religieux de prendre leurs responsabilités humaines et leur bâton de pèlerin d'Allah et de considérer les partisans de la laïcité en partenaires fiables pour le partage du pouvoir. La méfiance, voir la défiance, n'est pas un programme politique. Les efforts sont à partager par les deux partis. Les religieux abandonnent leur dogmatismes, les laïcs renoncent au jusqu'au boutisme d'une absence totale de la référence à Allah, sous-entendu Dieu de toutes les religions libres du monde. Un équilibre à trouver pour une confiance établie par un pacte communautaire et des pays qui se développeront d'autant mieux.

04/12/2012

UMP et son Big4: le dénouement dans le dénuement et la guerre

Les adhérents à l'UMP comptaient sur eux. Bernique ! C'est la Bérézina. Le Big4 (Copé, Fillon, Jupé, Sarkozy) mène au Big Bang et leurs troupes vont mourir de faim et de soif devant la glace des électrices et des électeurs. Mais qu'est-ce qu'elle foutimasse cette bande de limaces à part produire une soupe baveuse à la grimace, acide et insipide ?

Le Big4 conduit tout droit les moutons du parti à l'abîme. Disparition de la droite française au profit de l'extrême droite. Marine le Pen en championne d'un monde déboussolé, de gens qui tenteront de se raccrocher à une sainte branche, fût-elle Dame Apocalypse du Saint-Supplice, en désespoir d'une cause à la droite perdue.

Marine le Pen est très bien partie pour remporter la présidentielle de 2016. Entre une gauche fer blanc laminé par un Indien rusé, perdant sa boussole dans les secrets d'Etat des hauts-fourneaux de Florange, et une droite qui a flambé ses vaisseaux, lors d'une simple élection à la présidence, tel Agathocle de Syracuse débarquant en Afrique loin du Palais des Délices de l'Elysée et plus proche que jamais du Sahara électoral, Marine à le chemin libre et doré pour conquérir le trophée présidentielle.

Et si Marine est présidente, alors que dire de l'avenir de l'Europe ? Un fiasco final et une agonie au stade terminale. Sombre le futur, très sombre. A moins que ces deux foutraques de Copé et de Fillon comprennent l'enjeu qui dépasse largement leur petit nombril personnel. Etre couillu, ça veut parfois dire laisser passer Madame en premier lors d'un naufrage maritime. Bravo Messieurs, vous avez (presque) offert les clefs de l'Elysée à Marine le Pen. Vos couilles en tomberont de très haut!

Complètement Destroy la France ! Le Clip que m'inspire la France de demain sous Marine le Pen ci-dessous. Peut-être qu'il saura faire mieux réfléchir Copé et Fillon que les interventions diplomatique de Sarkozy et Jupé réunis...

 

03/12/2012

L'ultime sadisme d'Assad: la terreur rose chimique

Il va bien finir le travail de destruction de son pays, Bachar al-Assad. Lui qui disait encore le 11 janvier dernier devant ses partisans:


"Ils ont voulu faire de cette terre
d’amour, de paix et de concorde une terre
de destruction, de meurtres et de chaos."



   

Et lui qui promettait l'Avenir en rose pour son peuple, offre sa surenchère glaciale composée de sinistrose et d'extermination de la population. Assad vivait dans un pays parfait, une dictature parfaite, un ordre parfait. C'est pourquoi il impute la faute de la catastrophe "aux autres", ce "ils" indistinct et indéterminé qui représente à la fois les terroristes de l'intérieur et tous ceux venus de l'extérieur, y compris les gouvernements démocratiques soutenant l'opposition syrienne dans sa lutte pour la liberté. Tout le monde s'opposant au dieu Bachar reçoit l'appellation d'origine contrôlée et estampillée : terroriste, un ennemi à éliminer au prix du rose bonbon. Assad a inventé le régime romantique absolu, celui que personne n'ose ni ne peut remettre en question. Assad, Chef Suprême des Roses, "plus fort que tous les autres dictateurs de la planète", dixit lui-même. On ne l'entend presque pas, et quand on l'entend et qu'on le voit à la télévision, il donne l'impression de diriger un pays normal où aucune guerre ne se déroule, aucun bain de sang n'existe, aucune urgence non plus. Bachar, c'est Mister Kleenex. Très propre sur lui et sans aucun reproche. Vous avez vu l'horreur? Mais où? Peut-être quelques terroristes qui massacrent les habitants? Nos soldats font le travail pour redonner la tranquillité et la paix à la nation. Vous voyez des bombardements, des villes détruites, des centaines de milliers de personnes sur les routes de l'exil, des bébés, des enfants, des femmes, des hommes massacrés sous les bombes et les obus des chars? Vous hallucinez graves ou alors vous complotez dans mon dos contre mon régime et moi-même en désinformant le monde entier de la réalité de mon pays. L'Avenir en rose, c'est notre réalité. C'est ce que j'ai toujours promis à mon peuple. Et demain, vous verrez, la Syrie sera encore la plus belle et la plus romantique des nations du monde.

Trop de rose et des roses partout dans la tête du dictateur. Bachar et son épouse Asma sont les plus grands romantiques que notre siècle ait produit.

Au moment de la fusillade, quand les révolutionnaires les auront alignés sur un mur, pensez, chères citoyennes et citoyens de Syrie, a apporté cinquante milles roses représentant vos morts afin de vous souvenir de l'Avenir en Rose des al-Assad. Ce sera une belle mort pour ces amoureux tellement romantiques. Et vos téléphones portables filmeront cette scène surréaliste où un couple devenu fou par le pouvoir sera criblé de balles au milieu d'un gigantesque parterre de roses. De quoi se souvenir pour mille ans des rêves en rose de tous les grands dictateurs.

Une leçon d'humanité par le peuple révolutionnaire devant ces faiseurs de rêve en rose monarchique qui nous gouvernent et qui nous abreuvent de mensonges et de mirages tellement énooooooooormes !

02/12/2012

Fais gaffe ma soeur et mon frère tunisiens!

Un billet écrit par Henri Diacono que vous trouverez ici:

http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Henri_Diacon...

L'être humain, l'homme en particulier, s'est toujours posé de grandes questions sur son existence. Son soucis de domination et de séduction; sa pathologie existentielle de territoires acquis ou à conquérir pour assurer sa survie et celle des siens; sa volonté de regarder vers le Ciel pour trouver des réponses sur Terre; son besoin récurent d'assouvir ses désirs et sa réalité finie le conduisant vers l'issue fatale de la mort; sa conscience du Bien comme du Mal; enfin ses connaissances philosophiques, intellectuelles et scientifiques, ont toute transformé sa perception de l'Univers au fil du temps.

Aujourd'hui la femme et l'homme sont libres de découvrir l'Arbre de la Connaissance, l'Arbre du Péché, selon la Genèse, qui aurait chassé Adam et Eve du paradis. Est-ce dire que l'être humain devait rester ignorant pour profiter de la douceur de Son créateur? Est-ce affirmer que vouloir s'enrichir spirituellement, philosophiquement, scientifiquement, culturellement, serait un mensonge devant Dieu. Et que la Vérité serait de rester à l'état reptilien, voir bactérien, de l'ignorance?

Genèse: processus de développement de quelque chose. Ce quelque chose a été un jour les premiers primates de notre lignée qui ont commencé à cogiter sur leur présence sur Terre. en cogitant, ils ont cherché à savoir si un dieu ou des dieux les avaient déposé sur cette planète. Un jour, l'homme a découvert qu'il était l'objet et le résultat de l'évolution de la nature et de ses nombreuses espèces. Il a remis en question l'existence même de Dieu, Créateur Tout-Puissant. Dieu a été abandonné de beaucoup pour expliquer l'être humain. L'homme est devenu athée. D'autres ont pris un chemin nouveau. Ils ont dès lors considéré le Dieu des Hommes comme Impuissant à intervenir directement sans passer par la Conscience collective et individuelle des êtres humains. L'être humain, partenaire de vie dans le jeu de Dieu et non cet ennemi déclaré de l'Humanité que certains hurlent sur les toits.

De Tout-Puissant, Dieu est devenu Amour luttant contre la Haine inscrite dans les coeurs des êtres humains. Impuissance du bébé devant ses parents. Sans amour, ce bébé pourrait être détruit et dévoré par ses propres géniteurs tant sa faiblesse est grande. Hors ce bébé est objet d'adoration des familles, objet de la plus grande attention et des plus grands soins prodigués pour son développement. En partant de l'enfant, Dieu devient alors cet objet de fierté, d'admiration, de beauté, de transfiguration, d'innocence, et d'amour inconditionnel.

Regarder la naissance de Dieu au coeur des êtres humain, c'est assister à l'accouchement de son enfant dans la douleur et la joie. Dieu est né au coeur des humains et a grandi avec nous tout en restant ce bébé impuissant objet de toutes les interprétations et de toutes les convoitises. Chassez la Toute-Puissance, et vous aurez alors le Dieu Universel qui aide l'Humanité à trouver son harmonie, sa paix, son amour, donc son chemin dans l'avenir.