12/03/2013

Syrie: la société des nations du monde offre l'apocalypse

La Syrie est en danger terminal de destruction totale. De partout, d'où viennent les mots, les paroles, les actes, personne ne parle plus au nom de la vérité. Quelle vérité, d'ailleurs ? Le mensonge domine de partout et plus rien ne peut l'arrêter. De partout d'où viennent les mots, les paroles, les actes, ils sont jetés en pâture aux médias dans une névrose collective qui va nous détruire en tant qu'êtres humains et porter l'inhumanité des hommes et des femmes à des degrés plus atteints depuis l'avènement d'Hitler et de Staline.

Fabius veut lever l'embargo sur les armes afin d'armer à « force égale » les rebelles (on ne parle plus de révolution du peuple tellement les groupes de rebelles sont disparates et aux buts opposés les uns aux autres). Merkel ne veut pas du plan Fabius mais ne propose aucune solution de paix. Les Etats-Unis ne pipent mots dans l'affaire de crainte de voir le pire advenir pour l'après Assad. Israël appelle la Ligue Arabe d'armer les rebelles et d'imposer une tutelle arabe sur la Syrie. Mirage fou, tant les Arabes sont divisés entre eux. Les Chinois surveillent tout et attendent de voir venir la suite avec les Russes qui tiennent coûte que coûte au maintien d'Assad, en tout cas le temps de remettre calme et ordre dans le pays. Hors Assad a engrangé une telle haine populaire contre lui qu'il ne peut lui non plus faire partie d'une solution à venir. Nous voilà plongés définitivement en plein trou noir, passage obligé vers le gouffre définitif d'une apocalypse globale de l'Humanité où vers une nouvelle lumière s'élevant sur l'Occident et sur l'Orient. Assad a réussi son coup. Le marionnettiste, le tireur de ficelles le plus habile de l'Histoire post-moderne est en train de gagner tout seul le combat de sa survie ou de la mort de tout le monde. Il l'avait déclaré au monde et peu d'entre-nous tous le prenait vraiment au sérieux: plus fort que Kadhafi, Moubarak, Ben Ali réunis.

Le monde est entièrement divisé et sauf un miracle, nous nous dirigeons vers la plus grande catastrophe humanitaire de ce début du XXIème siècle. Au fait, Bachar est né un 11 septembre. Tout un symbole. Quel destin tragique et funeste pour le bébé tout rose qu'il fut jadis et l'homme sinistre qu'il est devenu. Assad veut-il précipiter la fin des temps ?

Rendez-vous à Damas, si vous nous offrez le visa et le ticket d'entrée en enfer, Monsieur Bachar al-Assad.

Avoir foi en l'Humanité...sans Dieu

Les athées ont fondé leur église. C'est dans l'ordre et la logique de la pensée et dans la démarche humaine à cette fameuse recherche du Graal. La lumière qui brille au fond des êtres humains recherche sans cesse à s'exprimer afin de contrer l'obscurité qui envahit les âmes et les communautés.

L'initiative vient de personnes vivant au Royaume-Uni et connait déjà un succès naissant. Ce nouveau genre de réunion « religieuse », qui signifie relier les êtres humains entre eux, est comme, toutes les églises de type déiste, soumises aux risques de dérives vers des pratiques douteuses et la création de gourous tout-puissants profitant de leurs ouailles plutôt que cherchant avec eux la liberté oeuvrant en faveur de l'expression et de la créativité de tous.

Avecd Dieu ou sans Dieu, l'être humain a soif d'idéal et veut créer de belles et grandes choses. Bonne route à cette initiative. Et Dieu, généreux, altruiste, plein d'Amour, dans son Ciel, regarde ses enfants se libérer de sa tutelle tyrannique si lourde à porter par les esprits libres et indépendants. 

http://www.24heures.ch/vivre/societe/eglise-dieu-prete-es...

 

 

 

La force de mon travail et du tiens

Polémique sur les blogs autour du combat révolutionnaire d'Hugo Chavez. Des chrétiens s'en prennent à la bourgeoisie pour son manque de partage avec les pauvres et soutiennent en cœur et en esprit le Commandante vénézuélien.

Dans un contexte chrétien, rien ne dit que Jésus proclamait sa foi pour le communisme ni qu'il fût le précurseur de Marx. Il fréquentait les riches comme les pauvres sans faire de différence entre les classes sociales. Bien entendu, son coeur avait la préférence des pauvres puisqu'ils étaient les plus faibles et les plus vulnérables au sein de la société. Il ne demande jamais aux riches de se déposséder de leurs biens au profit des pauvres. Il dit simplement que pour suivre parfaitement le chemin de Dieu, il faut savoir se dépouiller de ses possessions, y compris affectives. Il se met parfois en divine colère contre les marchands qui osent bafouer le sacré en s'incrustant jusque dans le temple... Que faut-il donc penser du Vatican aujourd'hui...

Si Chavez et son régime, ses amis, ses soutiens, ses cercles révolutionnaires, étaient vraiment dans le droit sens des pauvres, ils n'auraient pas garder une bonne part des richesses nationales pour eux, vivant dans de luxueuses maisons, ayant des comptes en banque bien garnis; mais ils auraient été plus pauvres que les pauvres. Chavez a formé une gauche caviar comme elle existe chez nous en Europe. Une gauche qui ne s'embarrasse pas du nom « injurieux » pour eux de bourgeoisie car la bourgeoisie ça ne fait ni révolutionnaire ni Che Guevara et ça ne défend pas les pauvres. Qui est plus hypocrite qu'un régime révolutionnaire vivant dans le luxe et reprochant aux bourgeois dans le même temps leur désintérêt « inhumain » pour la pauvreté?

Le bourgeois s'enrichit et demande aux travailleurs d'être rentables pour lui. Les travailleurs créent des syndicats pour défendre leurs propres intérêts. C'est le juste équilibre des forces en vraie démocratie. La prise du pouvoir absolu par les leaders marxistes n'a jamais apporté le bonheur aux humains, pas même la prospérité. On a vu surtout naître des goulags, des gens emprisonnés et exécutés pour pensées perverses et bourgeoises. Les extrêmes de gauche n'ont pas fait mieux que le fascisme de droite.

Je crois sincèrement que dans une démarche authentiquement chrétienne, il faut prendre le chemin de Jésus qui fréquentait les riches comme les pauvres en les mettant en face de leurs propres responsabilités. Il ne faut pas infantiliser les travailleurs, les chômeurs, les assistés sociaux à travers un système du tout à l'Etat. Car l'Etat totalitaire est la pire et la plus triste des choses qui puisse arriver à un peuple.

La liberté de commerce est un acquis fondamental de la démocratie. Hors Hugo Chavez a voulu transformer la liberté de commerce en obligation de consommer dans les succursales de l'Etat rendant dépendant le peuple exclusivement de son "bon" pouvoir. En Corée du Nord, un journaliste s'étonnait tout récemment du peu de voitures circulant dans les villes de ce pays et demandait pourquoi les gens n'achetaient pas de voitures. La réponse du Coréen de service fût stupéfiante.

« Acheter ?! Mais comment ça ? Chez nous, c'est le régime qui octroie les autorisations de rouler en voiture et qui distribuent les véhicules aux plus méritants du régime, aux grands sportifs, aux grands personnages du régime. Personne n'achète sa voiture.»

Ce n'est pas la libération du peuple. C'est la dictature du régime, son élite, donc sa division en classes sociales, sur le peuple spolié et rendu fanatique d'un unique gourou divinisé. Mais ce n'est plus du tout la liberté de chacun à s'enrichir. Cela devient le droit de recevoir au mérite en fonction de sa position hiérarchique dans le régime. Position accordée de droit divin par le Maître. Si c'est cela la liberté des révolutionnaires dictateurs, alors je ne sais plus ce que signifie ce mot« liberté ».

Désolé de n'être point en accord avec une certaine pensée chrétienne qui me paraît peu rassurante pour l'avenir de l'Humanité. Jésus, un génocidaire, un tueur de libertés? Ce ne serait pas du tout l'image que je m'en fais et que, j'en suis persuadé, de bons chrétiens de sensibilité gauche, se font de lui.

Fin de la polémique en attendant de voir l'héritage laissé au pays de Caracas par le "Bon papa" du peuple, Hugo Chavez.

11/03/2013

La conjugaison française d'une enfant syrienne

Au présent, une jeune fille syrienne conjugue le verbe « aller » en français.

« Je vais, tu vas, il va, elle va, nous allons, vous allez, ils vont, elles vont ». Silence. Puis des larmes s'échappent des beaux yeux marrons de l'élève. Dans son sanglot, elle demande à son professeur où elle va et où la Syrie va avec elle, laissant échapper, dans sa question, un cri de douleur.

Son professeur, très calme, lui demande de conjuguer le verbe « aller » à l'imparfait du subjonctif, version sanskrite (arme de protection de l'esprit), tel un mantra. L'étudiante s'exécute.

« Que j'allassade, que tu allassades, qu'il allassade, qu'elle allassade, que nous allassadions, que vous allassadiez, qu'ils allassadent, qu'elles allassadent. »

« Tu récites la ballade de notre peuple perdu en enfer, belle Assia. Et tu cherches ton Moïse sortant le peuple de son calvaire » réplique doucement le professeur.

« Je ne fais que la conjugaison de notre réel, Monsieur. Chez nous, c'est Al-Assad ou personne ; c'est Al-Assad ou notre disparition promise. C'est Al-Assad où que nous allions, quoique que nous faisons ou rêvons, et notre terre est devenue maudite par sa dictature ».

Le prof sourit à Assia en lui donnant un espoir.

« Alors, belle Assia. Envoie encore, envoie toujours ta compassion dans la direction de l'univers malade d'Assad et entraîne-le avec toi dans ton mantra avec tout le peuple syrien derrière toi afin que le démon sorte du ventre de notre président, de notre peuple en entier, et que notre guérison nous sorte de cette prison mentale qui nous détruit ».

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Good-Morn...

 

Paroles et traduction de "Dini"

Dini (Emmène-moi)  Assia

REFRAIN
REFRAIN
Dini, dini maak, ghir ana ou yak, dini maak
Emmène-moi emmène-moi avec toi juste toi et moi emmène- moi avec toi
Dini, dini biid, dini win, wian ahouek
Emmène-moi emmène-moi loin emmène-moi où ou tu le sens.

Kalouli mat' khemich
Ils m'ont dit ne pense pas
Illa ma fhemtich
Si tu n'as pas compris
Koul aatla fiha khir
Toutes les choses ont une explication
Kalouli sténeï
Ils m'ont dit d'attendre
T' quebri ou t' nsseï
Tu grandira et t'oublieras
T' quebri ou t' nsseï
Tu grandira et t'oublieras

Ana aayit men, hed' el hayett
Je suis fatigué de cette vie
Kelbi rah fil memett, rah fil memett
Mon coeur est dans les rêves oui dans les rêves

Dini djembi fi djembek
Emmène-moi côte à côte
Dini aaïni fi aaïnek
Emmène-moi tes yeux dans les yeux
Y aïchek, y aïchek, dini
S'il te plaît s'il te plaît emmène-moi

REFRAIN
REFRAIN

N' sit aalach jit
J'ai oublié pour quelles raisons je suis venue,
N' sit aalach n' sit
J'ai oublié pour quelles raisons j'ai oublié
Qui cheftek n'sit, quoulchi n' sit
Quand je t'ai vu j'ai oublié j'ai tout oublié,
N' sit m' nin jit n' sit wine m' chit
J'ai oublié d'où je venais
N' sit lah ghir n' sit
J'ai oublié où j'ai marché
N' sit lah ghir n' sit
J'ai oublié je te jure que j'ai oublié

Hanini ya rabbi
Aide-moi oh mon dieu
Oula y ghib aaqli,
Sinon je perdrais la raison
Ah ya rabbi
Oh mon dieu

Dini djembi fi djembek
Emmène-moi ton bras sous mon bras
Dini aaïni fi aaïnek
Emmène-moi tes yeux dans les yeux
Y aïchek, y aïchek, dini
S'il te plaît, s'il te plaît emmène-moi

REFRAIN
REFRAIN

Oh dini ya rohi
Oh emmène-moi, ô mon âme
Sortek deïnem fi iini(*)
Tu es toujours dans mes yeux(*)
Dini ya rohi
Emmène-moi
Oh dini ya kelbi
Oh Oh emmène-moi mon coeur
Rani khaïfa t' n' sseni
J'ai peur que tu m'oublies
Dini ya kelbi
Oh Oh emmène-moi mon coeur

REFRAIN (X3)
REFRAIN (X3)

(*) : "Sortek deïnem fi iini" (Tu es toujours dans mes yeux)

Est une expression qui veut dire

"Tu me sera toujours très cher"

http://www.lacoccinelle.net/246062.html

 

Syrie: alors pourquoi pas s'asseoir sur le trottoir d'à côté?

Deux ans de conflits. Aucune solution. Bientôt 100'000 tués, plus d'un million de réfugiés, des millions de déplacés, des quartiers historiques des villes martyrs détruites en quelques 700 jours de haine alors qu'ils étaient là immuables, gardiens du temple syrien, honorant la mémoire des ancêtres, rappelant le rôle de la Syrie dans l'Histoire de l'Humanité.

Et chanter pour le retour de la paix en Syrie. Partout à travers le monde. Pourquoi les choses les plus importantes de la vie ne font plus le buzz dans les cœurs de l'Humanité ? Imaginons un milliard de personnes et non un milliard de vue sur Internet qui s'assied tous en même temps sur les trottoirs du monde pour dire « Stop » « Non à la guerre en Syrie ». Pourquoi le monde s'est mobilisé pour la paix au Viêt-Nam et que le monde n'arrive plus se mobiliser 40 ans plus tard ? Est-ce l'époque hippie qui était plus humaine et plus heureuse de vivre ? Est-ce seulement le court temps du peace and love qui su dire non aux armes et à la violence ?

Je m'interroge sur cette société amorphe, sans idéal autre que celui de consommer plus, de bouffer de la musique, des tubes, des events sans plus savoir qu'au-delà des events, il y a la vraie vie des gens qui souffrent, qui meurent dans des horreurs inouïes. De vrais films gore sont vécus chaque jour dans la réalité par tout un peuple. Et nous restons anesthésiés dans notre confort personnel nous rappelant que la guerre ne nous concerne pas, que la violence ne nous appartient pas, que les conflits inter-ethniques et inter-religieux ne font pas partis de notre idéal de vie, que la dictature n'a pas sa place politique dans nos contrées.

Hors ces acquis de chez nous, il a fallu que nos pères se battent pour arriver à cela. Hitler et Staline sont encore si proches dans les mémoires. Voulons-nous leur retour à travers nos silences, nos faiblesses, nos lâchetés qui nous empêchent de nous investir pour les peuples qui souffrent encore de la dictature ?

Oui. Un milliard de citoyens du monde assis sur le trottoir d'à côté. En Syrie, je m'assied avec le peuple pour dire « Stop » à l'horreur. Quand cela arrivera pour de vrai sur vos écrans TV, promettez-moi tous de vous asseoir comme cela et de reprendre cette chanson en choeur. Un milliard de coeurs pour la Syrie.


Parole de S'asseoir Par Terre:

{Refrain:}
Tu verras bien qu'un beau matin fatigué
J'irai m'asseoir sur le trottoir d'à côté

Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi
Assis par terre comme ça

Le temps d'un jean et d'un film à la télé

On s'retrouve à vingt-huit balais
Avec dans le cœur plus rien pour s'émouvoir
Alors pourquoi pas s'asseoir

{Refrain}

Depuis l'temps qu'on est sur pilote automatique
Qu'on fait pas nos paroles et pas not'musique
On a l'vertige sur nos grandes jambes de bazar
Alors pourquoi pas s'asseoir

{Refrain}

J'appuie sur la gachette accélerateur
Y a que des ennemis dans mon rétroviseur
Au-dessus de cent quatre-vingts je perds la mémoire
Alors pourquoi pas s'asseoir

{Refrain}

La nuit je dors debout dans un R.E.R.
Dans mon téléphone tu sais j'entends la mer
Y a pas l'soleil dans ma télé blanche et noire
Alors pourquoi pas s'asseoir

{Refrain}


[ Ces sont S'asseoir Par Terre Paroles sur http://www.parolesmania.com/ ]