13/04/2013

Jet le Man, le dernier Ice Crime de Corée du Nord

Allô maman? Non mais allô quoi! T'as pas vu Jet le Man traverser la mer du Japon et s'écraser en Corée du Sud? C'est dans tous les médias. Et tu sais quoi, paraît que PSY a récupéré Kim la tête nucléaire la première dans sa corbeille à papier et qu'ils lui a passé un de mes shampoung tchong en lui versant sur ses cheveux gominés une de mes répliques sisnabillamique boum boum qui fait le tour de Twitter en ce moment :

« Non mais allô quoi, BB Kim? T'es une fille !? Réveilles-toi ! Tu nous situes dans retour vers le passé et la guerre mondiale de 1978. Pfffff. C'est comme si je te disais que t'étais Kobe Bryant et que tu t'prenais pour Messi. 2000 piges ont passé sur le parket »

11/04/2013

Oblivion, en pleine hystérie nucléaire du monde

Un film sublime sur l'amour, la supercherie, la manipulation des esprits, la menace dictatoriale, la croyance de se battre pour le bien de l'Humanité alors que l'on se bat peut-être exactement pour l'inverse, pour sa propre auto-destruction et celles de notre espèce et de notre planète en prenant le parti de la force ennemie à l'insu de notre plein gré. Puissance du Ciel ou de la Terre. Puissance que l'on appelle parfois Dieu, ou l'Autorité, ou l'Alien, ou Satan et à qui on se réfère alors que peut-être se cache en Lui la Force du Mal qui combat en nous-même avec son opposé la Force du Bien. Mais qui croire en cette valse crépusculaire dans une époque menacée par les armes nucléaires? Les hommes de bonne volonté qui défendent toutes les valeurs et croyances humaines afin d'établir la paix et la fraternité? Ou les forces cosmiques qui nous appellent à la tyrannie d'une Loi unique au nom d'une entité inconnue, invisible, divine ou humaine, qui nous enverrait ses ordres de guerre contre l'Humanité afin de rejoindre son paradis? Mais le paradis n'est-il pas là quelque part sur Terre pour chacun et chacune d'entre nous à condition de permettre à l'Autre de vivre, et d'habiter le monde en majesté et harmonie avec ses convictions intimes?...

Un film d'une grande beauté prophétique et visuelle, d'une poésie majestueuse où des humains survivent entre une Terre dévastée par les radiations, les catastrophes humaines et naturelles. Une humanité qui a perdu ses souvenirs, lavée par des puissances infernales qui les condamnent à suivre des ordres, sans réfléchir, contre les prétendus méchants aliens, les envahisseurs de la planète...

Mais on vous laisse la surprise de découvrir au cinéma ce chef-d'oeuvre de science fiction à l'humanité si émouvante et à cette solitude de femmes et d'hommes dévastés par le drame qui leur arrive tentant de retrouver l'origine de leur malheur personnel et passionnel.

Echange tubes Psy contre missiles Kim, ou l'inverse?

La K-Pop culture contre la culture de la mort. Le Sud contre le Nord. Et la Chicorée (Chine-Corée) pour se maintenir éveillé 24 heures sur 24 devant la Grande Faucheuse que nous promet Kim Jong Un.

C'est passionnant cet affrontement coréen entre le leader mondial de la pop music et le leader parano qui menace le monde entier de ses missiles. Nord et Sud réunis dans le même drame de l'amour. L'un chante la paix et l'amour des peuples. L'autre crie à la haine et à la guerre. Mais au final l'un fait chanter le monde et l'autre fait aussi chanter le monde.

Si le Sud de Psy avec son "Gentleman" innonde la planète de son son et que le Nord de Kim reste silencieux et sans guerre thermo-nucléaire, la démocratie aura gagné une grande bataille sur l'idéologie des dictatures. Et Kim dira merci à la Suisse de l'avoir éduqué en démocratie.

La musique, plus forte que la bombe nucléaire? Kim, branche tes écouteurs sur "Gentleman", sortie le 13 AVRIL 2013 ET PREND TON BALLON DE FOOT AVEC TOI.

 

What's a musudan girl in the sky of your life?

Une étoile a déchiré mon ciel

mais dans mon coeur c'est la mort

 

t'avais vu venir le paradis en elle

en toi elle lisait sa migration vers le nord

 

et tu restes là solitaire

sur ta terre sèche et aride

 

et tu l'attends comme un suicidaire

qui croit toujours en l'amour intrépide

 

tu plantes tes rêves de jasmins

comme des flèches empoisonnées


dans la douleur de ton chagrin

qui croyait à la fille passionnée

 

t'aimerais donner le fleuve de tes larmes

pour vomir devant elle le feu de ton désespoir

 

t'aimerais la force divine du pouvoir

pour mettre fin à l'enfer de tes armes

 

et l'amour

et l'amour

et lamour

et l'amour

et l'amour

et l'amour

et l'amour

 

et la mort avec elle

puisque la vie t'a dit non

à l'amour éternel

 

10/04/2013

Miss & Mister Faillove

Tu n'avais point imaginé

ne serait-ce que le début du voyage

de nos nuits en fuite vers la plage

ivres de nos soleils éclipsés

 

Ils habillèrent trop vite notre carnage

d'un sang noir contaminé

et de nos liaisons avortées

tous repartirent terrifiants sauvages

 

Où es-tu? Que vis-tu?

Qui vois-tu? Qui deviens-tu?

 

Etre tu

par celle que l'on aime;

dépouillé et n'être plus que nu

devant ce sordide carême

 

Et finir crucifié sans résurrection

tombé d'amour, mis au tombeau

 

Ton nom d'Amour

Miss You

Mon mystère de Fin

Destroy Me

 

Miss & Mister Faillove


A la Mystérieuse

J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité. Est-il encore temps d'atteindre ce corps vivant et de baiser sur cette bouche la naissance de la voix qui m'est chère? J'ai tant rêvé de toi que mes bras habitués en étreignant ton ombre à se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas au contour de ton corps, peut-être. Et que, devant l'apparence réelle de ce qui me hante et me gouverne depuis des jours et des années, je deviendrais une ombre sans doute.O balances sentimentales.
J'ai tant rêvé de toi qu'il n'est plus temps
sans doute que je m'éveille.
Je dors debout, le corps exposé à toutes
les apparences de la vie et de l'amour
et toi, la seule qui compte
aujourd' hui pour moi,
je pourrais moins
toucher ton front et tes
lèvres que les premières lèvres
et le premier front venu. J'ai tant
rêvé de toi, tant marché,
parlé, couché avec
ton fantôme qu'il ne me
reste plus peut-être, et
pourtant, qu'à être fantôme
parmi les fantômes et plus
ombre cent fois que
l'ombre qui se
promène et se
promènera
allégrement
sur le cadran
solaire de ta vie.


Robert Desnos
Extrait de "
Corps et Biens"
Poésie/Gallimard

 

http://www.poesie.net/desnos1.htm