19/05/2013

Marie et la lumière de l'arc-en-ciel

Elle voulait saisir l'arc-en-ciel entre ses mains, l'écharpe que son père portait parfois à son cou, elle la prenait pour sienne. Elle le désirait plus que tout, ce bel arc-en-ciel planétaire autour de son cou à elle.

Au lieu de cela, elle a connu la ceinture noire de Claude étranglant son joli cou gracile et l'horreur des hommes tout-puissants qui veulent prendre le contrôle de l'Autre, le corrompre à son idée, à sa façon, à sa religion, à sa dictature.

L'amour chez Claude, l'assassin de Marie, c'est l'amour prison, l'amour cage, l'amour à qui l'on doit l'absolue fidélité. En cas de refus, c'est l'apostasie religieuse, l'infidélité, le reniement. Chiennes et chiens d'infidèles... Et alors la condamnation capitale, et la mort donnée par l'homme tout-puissant à celle qui trahit.

Ce drame entre Marie et Claude, c'est aussi le drame des religions qui conduisent les peuples à s'éventrer pour elles. Aujourd'hui l'islam, la dernière des religions selon la trilogie d'Abraham. La dernière aussi à poser un très grave problème existentiel à toute l'Humanité.

Le papa de Marie porte l'écharpe que Marie voulait de tout son coeur. Le symbole de l'arc-en-ciel. Et dans le même temps exact, la reconnaissance pleine et entière des homosexuels au sein de la société sonne la victoire de la connaissance de soi chère à Socrate, le philosophe condamné à mort bien avant le Christ pour ses moeurs homosexuelles, sur la victoire du Dieu tyran, Celui descendant de la conscience paternelle des origines de Dieu et du monde.

Marie Divine, tu nous as quitté. Mais ce que tu nous laisses à tous est ton passage le plus précieux su Terre entre deux mondes qui n'arrivent plus à s'unir et à avancer vers le futur. Tu es le pont féminin idéal entre Dieu et son passé et Dieu et son avenir.

Marie, toute ta famille est bénie et tu resteras à jamais dans nos mémoires.

Que Dieu t'accueille en son Palace, en ce jour de flamme et de Pentecôte descendu sur le monde.


6/15 Les parents de Marie se sont joints à la procession et se sont adressés à l'assistance.
ODILE MEYLAN

Marie, assassinée à 19 ans

Marie, assassinée à 19 ans
La jeune serveuse du Golf, enlevée lundi soir, a été tuée par son ex-ami, Claude Dubois.

18/05/2013

Islam et liberté de conscience, le big bang

A lire le Coran de trop près, on se perd dans le passé et on y reste accroché comme à une bouée de sauvetage ou, plutôt, à une bombe à retardement accrochée à la ceinture qui va faire de nous un prochain candidat au djihad violent.

Je suis contre la peine de mort, et en cela, et sur beaucoup d'autres sujets, je suis en désaccord avec les tenants d'un islam rigoriste, d'un islam chargé de la Loi de Dieu régnant sur Terre.

Monsieur Hani Ramadan se tient (voir le lien ci-dessous), dans un billet publié aujourd'hui sur son blog, à cette ligne de conduite du Coran et de la Charia appliquée à l'assassin de Marie, ce qui aurait, dit-il au passage et en conclusion, évité la mort à Marie puisque l'homme aurait été déjà exécuté après son premier crime.

En réalité, il faut se poser la vraie question concernant le Califat et la Charia pratiquée sur Terre à la place de lois laïques et démocratiques. Est-ce que la loi appliquée par le Prophète sur ses territoires conquis peut-elle être force de droit divin à notre époque ? Si oui, alors l'esclavage devrait être autorisé, de même que la lapidation, de même qu'une justice expéditive qui ne tient pas du tout compte des droits de la défense du criminel. Une justice de Dieu appliquée sur la Terre revient en réalité à faire régner une dictature arbitraire et aveugle qui condamne par la violence et le sang des condamnés, l'impossible guérison des criminels, l'amputation des voleurs, et le viol commun des femmes esclaves. C'est totalement en opposition avec le droit et la justice moderne. C'est même purement et simplement un Etat criminel et assassin, selon nos codes modernes de penser, qui serait installé dans nos contrées.

Au lieu de plonger son nez d'une façon très dogmatique dans les textes sacrés du passé, il faudrait plutôt y trouver la source de vie à l'évolution de nos humanités et de notre spiritualité moderne.

Je continue à craindre le plus grand des malheur pour toute l'Humanité si nos imams, y compris chez nous, à Genève, à Paris, où à New-York, continuent à vouloir la charia appliquée pour tous. Cette utopie est néfaste à l'évolution de l'Humanité. Dieu est devant nous. Et Il est à chercher au plus près de nos consciences individuelles.

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2013/05/18/marie.h...

 

17/05/2013

Gatsby le Magnifique contre l'Afficheur de Damas

 

Troublante coïncidence entre l'oeuvre littéraire de Fitzgerald, le film de Baz Luhrmann en ouverture du Festival de Cannes et l'image lancinante, voir hypnotique de l'affichage publicitaire de l'oculiste dressé dans la zone des damnés de la Terre, théâtre de l'accident fatal et de ses conséquences tragiques finissant par le meurtre de Gatsby, le maître des folles nuits des années dingues new-yorkaises... Comme si la fiction nous projetait nez à nez avec notre réalité d'aujourd'hui, ce drame syrien qui n'en finit plus et qui concerne toute la planète pour sa propre survie future.

Voici des extraits de la grande littérature mondiale, tous tirés ici de Gatsby le Magnifique

« Mais au fond, de ce pays de grisaille vous apercevez après un moment, les yeux du Docteur T.J.Eckelberg. Les yeux du docteur T.J.Eckelberg sont bleus et gigantesques. Ils regardent dans un visage inexistant, derrière une énorme paire de lunettes jaunes qui chevauchent un nez absent. De toute évidence, un oculiste de New-York, ami de la plaisanterie, les a dressées dans ce paysage dans l'espoir d'y recruter de nouveaux clients, avant de s'âbimer lui-même dans la cécité éternelle. »

20130517_211622.JPG

L'oculiste de Damas

 

« Je suis le cheik d’Arabie,

Ton amour est ma vie ;

Sous la tente où tu dors,

Je braverai la mort,

Pour revoir ce mirage :

Ton tendre et fier visage"


« C’était un fils de Dieu, phrase qui, si elle signifie quelque chose, signifie cela même, et il lui incombait de s’occuper des affaires de son Père, au service d’une vaste, vulgaire et mercenaire beauté. De sorte qu’il inventa précisément l’espèce de Jay Gatsby qu’un garçon de dix-sept ans pouvait inventer, et à cette conception il demeura fidèle jusqu’au bout. »

"Gatsby croyait en la lumière verte, l’extatique avenir qui d’année en année recule devant nous. Il nous a échappé ? Qu’importe ! Demain nous courrons plus vite, nos bras s’étendront plus loin… Et un beau matin…

C’est ainsi que nous avançons, barques luttant contre un courant qui nous rejette sans cesse vers le passé."

Et nous. Croyons-nous à cette fameuse lumière verte avec Jay Gatsby? La balle qui partira vers la Syrie portera le nom de Jay Gatsby et sa mascotte officielle, un tigre-blanc qui dort sur mon lit depuis plusieurs années, portera pour le voyage le nom de Daisy. Il ne faut jamais croire que les oeuvres des grands écrivains meurent dans l'obscurité. Elles ont plusieurs vies et elles possèdent une vue éternelle sur l'avenir du monde.

Joyeux Festival de Cannes 2013 à toutes et tous les festivaliers.

16/05/2013

Le sang des bohèmes

On risque notre peau.

ils disent de notre peau qu'elle mue.

On nous tire dessus.

ils disent de notre sang qu'il pue.

 

Satan du Mors.

Anagramme Nostradamus.


On a vu la boue et Woodstock.

On refuse votre coke en stock,

vous les marchands de morts,

vous les marchands de religions,

vous les marchands d'esclaves,

vous les marchands d'illusions.

 

Et si nos mots en bave

c'est qu'ils sont devenus braves.

Suant leurs chants sur la route

pour mettre vos divisions en déroute.

 

Nous sommes des millions.

Nous sommes légions.


Nos chants de guerre fondent d'amour

et nos combats ignorent votre haine.

Nos labours d'été doux comme les blés

fabriquent notre or semé sur les quais.

 

Nous mettrons fin à vos tueries.

Nous mettrons fin à vos ignominies.

nous mettrons fin aux faux dieux d'infâmies.

 

Nous avons signé notre bohème du nom

C. O. B. R. A.

Corps Ondoyants de BRavoure et d'Amour:

le fruit de la Connaissance.

 

Si Dieu est devant nous

Satan reste derrière nous.

 

Libérés de nos chaînes,

nous surveillons nos arrières.

Nous savons d'où arrive le Mal

et prions pour agir en Bien.

 

Marie, Syrie,

pour la victoire de la Vie sur la Mort.

 

Marie, le loup, et la bergerie des autorités

Fallait-il laisser en liberté celui que la presse romande a surnommé « Le Serpent » ? Assassin un jour, assassin toujours ? Prédateur sexuel une fois, prédateur sexuel mille fois ? Un loup peut-il devenir agneau ? Un vrai loup, sûrement pas. Un être humain, la possibilité de la transfiguration existe. Car l'être humain est sensé avoir une âme et une conscience. Encore faut-il un long processus de guérison et un suivi humain considérable de la personne mise en situation d'être intentionnellement dangereuse pour l'Autre.

A-t-on réellement cherché à connaître durant ces longues années de prison le criminel Claude Dubois, depuis son premier crime commis, du côté des services responsables de son suivi ? Qui parlait avec lui de son avenir, des ses pulsions sans doute difficilement avouables et irrépressibles rongeant son esprit malade et faisant de cet homme un danger mortel pour les jeunes femmes. Et Marie, comment a-t-elle pu tomber sous le charme de son futur meurtrier ? Il y a des signes, des attitudes, des façons qui donnent parfois l'alerte aux femmes. Mais souvent les jeunes filles les ignorent et passe outre leur première intuition de malaise ressenti qui pourrait les alarmer et les faire fuir de pareils personnages monstrueux.

Marie s'est rendue compte trop tard du piège tendu par le loup. Elle en est morte. La vie déroule son film parfois mortel jusque devant les portes de nos maisons. Il n'est pourtant pas question de laisser le territoire aux loups égorgeurs de brebis innocentes. Derrière les barreaux à vie. C'est la seule façon et le seul endroit au monde qui conviennent aux hommes barbares qui ne savent pas respecter l'existence et l'intégrité des personnes. Un loup, un vrai, c'est dans sa nature de tuer. Un homme, un vrai, c'est dans sa propre spiritualité qu'il réussit à y puiser la force d'aimer et à se forger un caractère de non-violence, un cœur sain, et un esprit clair. Combien de millions de loups humains gambadent en toute liberté sur cette Terre transformée en enfer pour tant de victimes ? Et comment faire pour que ces loups humains deviennent à travers une transfiguration spirituelle des êtres humains dignes de respect, d'amour, de partage, soit des êtres de bien apportant leur contribution à un monde meilleur ?


L'horrible soif nous fait tombe mourir

à ton regard d'ange perdu, évanoui

 

Aurais-je pu mieux m'endormir

lorsque la nature vive de Marie

nous appela au secours

et que notre vigilance

nous laissa sans ressource ni retour

au centre de ses urgences ?

 

Je ne suis qu'un être pâle et humain

dont Dieu seul possède l'oeil du destin

 

A toi, Marie,

devant ton auberge, il y avait un mot écrit

adressé à nous pauvres gisants,

un mot tendre et léger, glissant sur l'océan :

 

« La beauté habite la noblesse de coeur

Là-Haut, je deviens le cœur de cette beauté »

 

Tu as beaucoup changé

de Là-Haut

et nous voilà devenus intimes passagers

du ciel de ton tableau

 

A ta famille aimante laissée à son immense douleur